Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Sean Durzi: de défenseur normal à héros en l’espace d’une saison


Par Guillaume Arcand

À l’issu de la saison 2016-17, ce défenseur offensif était dans l’ombre et portait définitivement l’étiquette de carte caché. Durant la tout le long de la saison 2017-18, ce même défenseur s’est attiré les éloges pour les performances et on a pu faire connaissance avec son potentiel offensif assez élevé. Ce défenseur est Sean Durzi, qui en était cette année à une 4ème saison dans la OHL.

Parcours discret… et ensuite hallucinant

En début de carrière dans le junior majeur, Durzi a démontré de belles choses, mais il était plutôt discret. À 17 ans, en 2015-16, le défenseur de 6’0 évoluait avec l’Attack d’Owen Sound, avec qui il a récolté 16 points en 45 matchs, ce qui est bien pour un arrière de 17 ans recrue dans la OHL. À 18 ans, le défenseur a poursuivi son ascension, sans faire de grosses flammèches pour autant, en inscrivant 38 points en 60 matchs.

L’an dernier, toujours avec Owen Sound, ce fut une saison en deux temps. Après un début de campagne éclatant et hallucinant, le défenseur Ontarien a ralenti par la suite. Malgré sa petite chute, ça ne lui a pas empêcher de conclure la saison régulière avec un très bon total de 49 points en 40 joutes.


À titre comparatif, alors que la moyenne de points par match l’actuel espoir des Kings était, lors de la même saison, de 1,23, Evan Bouchard, Connor Timmins et Nicolas Hague ont maintenu des moyennes de 1,20, 1,14 et 1,16 respectivement. Ces chiffres ne font que démontrer l’ampleur de la saison qu’a connu Durzi.

Lors du repêchage 2018, la saison incroyable du défenseur droitier fut récompensée. Je faisais parti de la grande majorité pensant que Durzi allait trouver preneur lors du dernier encan de la LNH après la saison qu’il a connu. Toutefois, jamais je n’aurais cru qu’on lui aurait déjà offert un chandail avant que la seconde ronde allait être chose du passé.

Le défenseur natif de Toronto fut un choix de 2ème tour, 52ème au total. Tout portait à croire qu’à ce moment-là, c’en était fini du hockey junior pour le Torontois et qu’il allait graduer dans la ligue américaine.

Hélas non. Le défenseur de 20 ans a été retourné dans la ligue junior Ontarienne dans le but d’y disputer une dernière saison.

Impliqué dans 2 transactions

En plus d’avoir remonté 3 importants déficits en séries éliminatoires (3-1, 3-0 et 2-0) et de vivre l’expérience de la Coupe Memorial, l’ancien choix de 2ème tout des Maple Leafs a été l’objet de deux échanges. En premier lieu, il a débuté sa 4ème saison dans le hockey junior avec l’équipe pour qui il a toujours joué, l’Attack d’Owen Sound. Il a été échangé au Storm, avec Nick Suzuki, qu’on connait tous très bien ici, et Zach Roberts, contre 4 choix au repêchage lors de la période des fêtes.

Ensuite, quelques mois plus tard, ce sont les Leafs qui ont décidé de sacrifier le défenseur offensif dans une transaction. Durzi, en plus de Carl Grundstrom et un choix de 1er tour, ont pris la direction de Los Angeles, en retour de Jake Muzzin.

L’actuel espoir des Kings est l’une des raisons pourquoi je crois que la formation de la capitale du cinéma américain sort grande gagnante de cette échange, sans toutefois rien enlever à Muzzin.

Un défenseur purement offensif

Durzi est un défenseur qui inscrit souvent son nom sur la feuille de pointage, et il ne le fait pas par chance. C’est un défenseur qui peut générer un grand nombre de chances de marquer et qui peut créer beaucoup d’offensive.

Il monde la rondelle avec aisance, en plus de posséder de bonnes mains et daines qu’un excellent tir. Le Torontois se démarque vraiment pour sa capacité à générer des choses en attaque, à être ce 4ème attaquant sur la glace et à faire mal paraître les équipes adverses.

En bout de ligne, Sean Durzi commencera sa carrière professionnel l’an prochain, un an plus tard que prévu. Toutefois, peu importe quand il fera le saut dans le hockey professionnel, il reste qu’il connaîtra du succès à ce niveau et qu’on sera tous éblouis par son flair offensif naturel.

Crédit photo: Last Word on hockey, Editor in Leafs, Jewels from the Crown, Sportsnet

À lire aussi sur le 7e match:

Quel repêchage bizarre !:

Le jeune défenseur à joué un rôle très important avec les Huskies :

Samuel Régis : oublié, mais efficace

Les Canadien prennent toujours les bonnes décisions pour libérer certains joueurs :

Le Canadien de Montréal a toujours pris les bonnes décisions en laissant aller certains joueurs