Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Cole Caufield : possiblement le vol de la première ronde !


Par Daniel Vanier

Le Canadien de Montréal a encore déjoué les pronostiques avec sa sélection de première ronde au repêchage de la LNH. Une fois de plus, plusieurs partisans de la formation montréalaise grondent. Pourtant, la sélection du Tricolore pourrait s’avérer être un excellent coup.

Un marqueur né… Et un recordman

La raison principale de la colère des fans du CH est la taille du joueur sélectionné. Cole Caufield ne mesure que 5 pieds et 7 pouces. Il est vrai que ce n’est pas un joueur au gabarit imposant qui viendra peut-être un jour s’ajouter à une formation qui est déjà une des plus petites équipes de la Ligue Nationale. Caufield paraissait encore plus petit aux côtés du capitaine du CH, Shea Weber à qui le Tricolore avait eu la bonne idée de faire effectuer la sélection de l’équipe. Cependant, Trevor Timmins a sélectionné un joueur au talent immense.

Caufield a inscrit pas moins de 72 buts en 2018-2019. Il a battu le record de Phil Kessel en inscrivant 126 buts en 123 matchs. Kessel en avait marqué 104 pour établir le record précédent pour le plus grand nombre de buts chez les joueurs du programme américain des moins de 18 ans. Il a donc aussi le record de la meilleure moyenne de buts par match de l’histoire de ce programme :

Qui l’a vu jouer ? Leroux a raison !

Stephane Leroux a eu probablement la meilleure déclaration en voyant les nombreux commentaires emplis de frustration des partisans du Canadien. La plupart des gens ne l’ont jamais vu jouer.

Leroux qui lui est un spécialiste, l’avait positionné 8e sur sa liste :

Voici une vidéo de ses meilleurs moments de la saison 2018-2019 :

Caufield a vraiment beaucoup de talent et les experts étaient tous ravis de cette sélection. Marc-Olivier Beaudoin notamment était plus qu’heureux

Pat Brisson croyait qu’il ne serait plus disponible au 15 rang

Marc Bergevin a d’ailleurs raconté une anecdote intéressante. Lorsque l’équipe a rencontré Cole Caufield lors des entrevues avant le repêchage aux combines, son agent Pat Brisson avait dit au DG du CH que cela ne donne rien, car il ne sera plus disponible au 15e rang :

Les partisans des Flyers le voulaient

C’est tout de même drôle de voir que plusieurs partisans des Canadiens sont déçus du choix de Cole Caufield alors que les partisans des Flyers eux espéraient la sélection du jeune marqueur américain. Lorsque les Flyers se sont présentés au micro et ont annoncé la sélection du défenseur Cam York au 14e rang, plusieurs fans de Philadelphie qui assistaient au repêchage ont laissé paraître leur déception. Voyez la réaction dans la vidép qui suit :

Un recruteur de l’ouest l’encense

Chose certaine, nombreux sont les recruteurs qui ont le nouvel espoir du Canadien en très haute estime. Voici ce que dit un recruteur de l’ouest à propos de Caufield :

«Cole est une machine à marquer des buts. Il joue avec une mitraillette.Ile st petit, mais il a un bon équilibre. Il ne joue pas petit. Il est difficile à contrer. Et ça peut paraître anodin, mais il a grandi d’un pouce au cours des derniers mois.Il pourra donc continuer à grandir un peu. Il y a plusieurs bons joueurs dans la LNH maintenant à moins de 5 pieds et neuf pouces.Alex DeBrincat avec les Blackhawks en est un bon exemple.

Son coéquipier Cam York l’a aussi vanté :

«Il a un tir incroyable.si j’étais un partisan du Canadien de Montréal, je serai vraiment heureux aujourd’hui. De nos jours, la grandeur n’est plus aussi importante.»

Un chroniqueur pour les Penguins de Pittsbugh rappelle que chaque année, un joueur fait mal paraitre les équipes, car il a été sélectionné trop loin. Cette année dit-il ce joueur sera Cole Caufield :

<blockquote class=”twitter-tweet” data-lang=”fr”><p lang=”en” dir=”ltr”>Someone always makes a bunch of people look really bad on draft day, this year that player is Cole Caulfield.</p>&mdash; Jesse Marshall (@jmarshfof) <a href=”https://twitter.com/jmarshfof/status/1142246378762117120?ref_src=twsrc%5Etfw”>22 juin 2019</a></blockquote>
<script async src=”https://platform.twitter.com/widgets.js” charset=”utf-8″></script>

Le meilleur repêchage depuis 2003 ?

Plusieurs experts s’entendent pour dire que le repêchage de 2019 est le repêchage le plus fourni en joueurs de talent depuis celui de 2003. Rappelons qu’en 2003 des joueurs tels que Marc-André Fleury, Eric Staal, Ryan Suter, Brent Burns, Ryan Getzlaf, Corey Perry, Jeff Carter, Mike Richards Dustin Brown Thomas Vanek, Brent Seabrook et Zach Parise avaient été sélectionnés lors de la première ronde de ce repêchage très fructueux.

Le Canadien vient de mettre la main sur un espoir qui était classé 7e ou 8e, selon les experts, dans un repêchage qui s’annonce aussi prometteur que celui de 2003 qui fut un des meilleurs de l’histoire de la LNH. C’est donc de très bon augure pour Montréal.

En résumé, le CH a mis la main sur un marqueur de buts émérite et un recordman qui est aussi un joueur de caractère. De plus, c’est un ailier droit, une position où le Canadien ne déborde pas de prospects intéressants.

Partisans du Canadien, vous étiez nombreux à vous plaindre lors de la sélection de Jesperi Kotkaniemi. Finalement, vous êtes maintenant très heureux de ce choix.

Vous allez peut-être l’être encore plus avec celle de Cole Caufield. Ce choix du CH pourrait s’avérer un coup de circuit et le vol de la première ronde de 2019. L’avenir le dira !

Crédit photo :LaPresse.ca
Source : Jean-François Chaumont, «Un petit ailier , mais un marqueur né.», Le Journal de Montréal

À lire aussi sur le 7e match:

La 3e chance pour le jeune homme natif de Trois-Rivières :

hhttps://le7ematch.com/52188/un-retour-aux-sources-pour-alexis-lyonnais2/

Jordie Benn ne sera probablement pas de retour avec le CH :

Jordie Benn quitterait le Tricolore

Le joueur des Canucks fut un choix très majoritaire :

Elias Pettersson remporte le trophée Calder