Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Repêchage de 2020: Espérons que le Canadien fera mieux que lors des 4 derniers repêchages tenus à Montréal !


Par Daniel Vanier

Hier, nous vous faisions part dans un article que le Canadien avait vraiment connu de très bons repêchages au cours des dernières années.

En fait, le CH a maintenant une des meilleures banques d’espoirs de la LNH. Si vous l’avez raté, voici le texte sur le sujet ici :

La banque d’espoirs du Canadien de Montréal obtient la plus haute note

Les repêchages tenus à Montréal furent difficiles pour le CH

Andrew Zadarnowski, du blogue Habs Eyes On The Prize, a fait remarquer que ce sera le 5e repêchage tenu à Montréal depuis 1985. Disons que les 4 premiers n’ont pas été très fructueux pour le CH. Leurs 4 premiers choix lors de ces repêchages furent Mark Pederson, Éric Charron, David Wilkie et Louis Leblanc :

1986: Mark Pederson (15e au total)


Un gros ailier gauche de six pieds deux pouces et 196 livres, Pederson ne semblait pas un mauvais choix. Il alliait robustesse et talent offensif comme le prouvaient ses 3 saisons de plus de 100 points avec les Tigers de Medecine Hat dans la WHL. Mark Pederson aura finalement disputé seulement deux saisons avec le CH. La première en 1989-90, où il a obtenu deux passes en 9 matchs. La saison suivante, il disputa 47 parties avec le Tricolore amassant 23 points (8 buts et 15 passes). Il passa ensuite aux Flyers de Philadelphie le 5 mars 1991 contre des considérations futures et un choix de 2e ronde qui devint Jim Campbell. Pederson ne connut pas plus de succès avec les Flyers. Il joua ensuite avec les Sharks (27 matchs) et les Red Wings (2 matchs) avant de se diriger en Europe.

Le Canadien aurait pu obtenir : À la place de Mark Pederson, le CH aurait pu choisir des joueurs tels que Adams Graves, Teppo Numminen et même Tom Fitzgerald qui, s’il n’était pas une vedette comme les 2 premiers, fut un joueur utile dans la LNH.

Autres joueurs repêchés par le CH en 1986 : Le Canadien avait sélectionné Benoit Brunet en 2e ronde qui a connu une belle carrière avec le CH et le défenseur Jyrki Lumme qui a peu joué avec le Tricolore, mais a connu une très belle carrière dans la LNH.

1988: Eric Charron (20e au total)

2 ans plus tard, le repêchage revient à Montréal. Cette fois-ci, le Canadien décide d’y aller avec un produit local en repêchant le défenseur Éric Charron des Draveurs de Trois-Rivières. Malheureusement, le défenseur natif de Verdun ne connaîtra pas le succès escompté. Il n’aura pas eu vraiment sa chance avec le Canadien non plus, car il a joué seulement 3 matchs avec le CH n’obtenant aucun point avant de passer au Lightning de Tamap Bay en compagnie du défenseur Alain Côté en retour du vétéran défenseur Rob Ramage. Charron aura tout de même disputé 130 matchs dans la LNH avec le Canadien, le Lightning, les Capitals et les Flames obtenant 2 buts et 7 passes au total.

Le Canadien aurait pu obtenir : Bien que le début de la première ronde de 1988 fut riche en talent avec des joueurs tel que Mike Modano, Trevor Linden, Jeremy Roenick, Rod Brind’amour et Teemu Selanne, cela s’est rapidement évaporé par la suite. Le CH aurait pu repêcher un bagarreur émérite en Tie Domi s’il n’avait pas jeté son dévolu sur Éric Charron, mais c’est à peu près tout.

Autres joueurs repêchés par le CH en 1988 : Le Canadien avait sélectionné l’ailier gauche Patric Kjellberg en 4e ronde. Le Suédois a joué un seul match avec le CH, mais a connu plus tard quelques saisons intéressantes avec les Predators de Nashville. En 5e ronde, le CH avait sélectionné un autre Suédois, le défenseur Peter Popovic, qui a disputé 5 saisons avec le Tricolore. En 7e ronde, ils repêchent un autre Suédois, l’ailier droit Patrik Carnback, qui va jouer seulement 6 matchs avec le CH, mais 4 saisons avec les Mighty Ducks d’Anaheim. En 8e ronde, le CH repêche le défenseur Sean Hill, qui va jouer seulement 31 matchs avec Montréal, mais va tout de même connaître une longue carrière dans la LNH.

1992: David Wilkie (20e au total)

Cette année-là, le Canadien sélectionne un autre défenseur comme premier choix. Leur choix s’arrête sur le colosse David Wilkie. Le défenseur de six pieds trois pouces et 215 livres avait connu de bonnes saisons avec les Blazers de Kamloop dans la WHL. Cependant, il ne transposera jamais ces succès dans la LNH. Il aura disputé 91 matchs en 4 saisons avec Montréal amassant 8 buts et 14 passes. Il poursuivra ensuite sa carrière avec le Lightning pendant 2 saisons avant de disputer un seul match avec les Rangers la saison suivante. Ce sera son dernier dans la LNH. Wilkie disputera ensuite une saison dans la ECHL avec le Lynx d’Augusta avant de disparaître de la carte.

Le Canadien aurait pu obtenir : Le CH aurait pu obtenir le gardien Jim Carey ou le centre Mike Peca à la place de David Wilkie. Ce fut toutefois une autre cuvée très faible en 1992.

Autres joueurs repêchés par le CH en 1992 : Le Canadien avait sélectionné l’ailier droit Valeri Bure en 2e ronde et le défenseur Craig Rivet en 3e ronde, qui se sont tout de même avérés de bons choix.

2009: Louis Leblanc (18e au total)

17 ans plus tard, le repêchage est de retour à Montréal. Le DG de l’époque, Bob Gainey, décide de faire plaisir aux partisans montréalais en repêchant l’ailier droit Louis Leblanc. Les partisans qui scandaient déjà son nom avant la sélection du Tricolore vont par la suite déchanter rapidement. Leblanc n’atteindra jamais les attentes. Il ne disputera que 50 parties avec le Canadien en deux saisons. Ce sera aussi ses dernières dans la LNH. Le CH l’échangera aux Ducks d’Anaheim, mais il ne patinera plus jamais sur les glaces du circuit Bettman, terminant sa carrière dans la ligue A de Suisse avant un passage dans la KHL.

Le Canadien aurait pu obtenir : Le choix de Trevor Timmins était Chris Kreider, mais Bob Gainey avait poussé très fort pour Louis Leblanc. Sinon, il y avait aussi Jacob Silfverberg, Kyle Palmieri, Tomas Tatar et surtout…Ryan O’Reilly de disponibles.

Autres joueurs repêchés par le CH en 2009 : Ce fut une année de repêchage horrible pour le CH. Outre le choix de 3e ronde Joonas Natinen qui disputa un seul match dans la LNH avec le CH, le seul autre joueur a avoir sillonné les glaces de la LNH fut Gabriel Dumont sélectionné en 5e ronde. Dumont a joué 87 parties en carrière dans la LNH dont 18 avec le CH. Il a terminé avec une fiche de 4 buts et 5 passes avec Montréal Tampa Bay et Ottawa.

En résumé, on peut voir que le Canadien n’a guère connu de succès lorsque le repêchage de la LNH était tenu chez lui. Espérons que cela changera en 2020 !

Crédit photo : Notre histoire Canadiens – Canadiens de Montréal (2x) Rabid Habs, Dan Hickling d’Elites Prospect et HF boards

À lire aussi sur le 7e match:

Mike Reilly s’entend avec le CH:

Mike Reilly prolonge son contrat avec le Tricolore

Le CH et le clan de Matt Duchene ont un intérêt mutuel :

Les Canadiens vont rencontrer Matt Duchene cette semaine

Les Nationals vont disputer un match avec le Chandail des Expos:

Les Nationals vont disputer un match avec l’ancien uniforme des Expos

Mots clés: , , , , ,