Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Andrei Markov souhaite un retour à Montréal


Par Alexis Lavoie-Martel

L’ancien défenseur du Canadien, Andrei Markov, s’ennuie vraiment de Montréal. Il aimerait plus que tout effectuer un retour dans la LNH pour une dernière saison dans l’uniforme du tricolore avant d’accrocher ses patins. Le défenseur russe s’est confié au journal The Montreal Gazette concernant la possibilité d’un retour avec le CH. Voici ce qu’il avait à dire :

« C’est mon rêve, mais je ne contrôle pas cette situation. On verra ce qui arrivera. Je continue de m’entraîner et de maintenir une excellente forme physique. J’essaie d’être préparé à l’éventualité où je ne recevrai pas de coup de fil du Canadien. Ce sera fort probablement ma dernière saison. Je veux conclure une entente d’une année, apprécier chaque instant et tout donner sur la glace »

Le vétéran de 40 ans a disputé 16 saisons dans la LNH jusqu’à présent et ce, toutes avec le Canadiens. Il est à 10 matchs d’atteindre le plateau des 1000 rencontres disputées dans la LNH. S’il revient avec la Sainte-Flanelle, Markov pourrait rejoindre un club sélect composé de Jean Béliveau, Henri Richard, Bob Gainey, Larry Robinson et Claude Provost. Ce qu’on en commun ces joueurs ? Ils ont tous disputé 1000 matchs dans l’uniforme du Canadien. Andrei serait donc seulement le sixième joueur dans l’histoire de l’organisation à réaliser pareil exploit.

En 990 matchs dans la LNH, le défenseur a cumulé 119 buts et 453 passes pour un total de 572 points. Il a également ajouté 5 buts et 27 mentions d’assistance en 89 rencontres de séries éliminatoires. Voici d’ailleurs une belle vidéo qui récapitule le séjour d’Andrei Markov avec le CH :

En 2017, Markov avait pris la décision de retourner en Russie, où il a disputé 2 saisons avec le Ak Bars de Kazan depuis. En 49 matchs la saison dernière, il a récolté 2 buts et 12 passes. Toutefois, Markov affirme qu’il n’a jamais réellement voulu quitter Montréal et qu’il n’est pas amer envers l’organisation :

«Ce qui est arrivé à ce moment est arrivé. Ils avaient leur façon de voir les choses et la mienne était différente. Marc doit bâtir une équipe gagnante. C’est son travail. En prenant cette décision, il la prenait pour le bien de l’équipe. Je n’ai rien contre lui. J’aime Montréal, j’aime le Canadien et je l’aimerai toujours»

De l’aide sur l’avantage numérique ?

Malgré ses 40 ans, Markov continue de croire qu’il peut apporter de bons services à la ligne bleue d’une équipe de la Ligue Nationale. Il a certe ralenti, mais sa vision du jeu est encore la même. Le défenseur croit d’ailleurs qu’il pourrait venir en aide au jeu de puissance du CH, qui a terminé au 30e rang des équipes de la LNH.

Après avoir permis à Tomas Plekanec de disputer son 1000e match avec le tricolore la saison dernière, il s’agirait d’un beau geste du Canadien de rendre la pareille à Andrei Markov, lui qui a tant donné pour cette organisation et la ville de Montréal pendant 16 ans.

Crédit photo: RDS.ca

À lire aussi sur le 7e match:

Cole Caufield continue d’être dominant:

Si vous l’avez raté: Cole Caufield reçoit même des éloges de ses adversaires !

Transaction mineure entre les Sharks et les Hurricanes :

Les Sharks et les Hurricanes s’échangent des défenseurs

Un grand oublié pour le CH dans les meilleurs espoirs:

2 espoirs du Canadien parmi les 50 meilleurs, mais il y a aussi un absent de taille pour le CH