Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Le Canadien choisit de ne pas renouveler ses droits sur un défenseur


Par Daniel Vanier

Le Canadien de Montréal a pris la décision de ne pas renouveler le contrat de son espoir Nikolas Koberstein.Le Tricolore avait jusqu’à 17 heures hier pour le faire. Montréal a maintenant perdu les droits qu’il détenait sur ce dernier et le défenseur de 23 ans peut donc tester, dès maintenant, sa valeur sur le marché des joueurs autonomes.

Koberstein est un joueur universitaire qui vient tout juste de graduer.Le règlement de la LNH précise que les équipes ont jusqu’au 15 août suivant la graduation des joueurs universitaires qu’ils ont repêchés pour leur accorder un contrat. Koberstein fait partie d’une liste de 25 joueurs qui devaient s’entendre avec leur formation respective.

Voici la liste des joueurs en question :

Chase Priskie

Chase Priskie qui appartenait au Capitals de Washington est le plus intéressant du lot. Il a fait parler de lui récemment en disant qu’il n’avait pas l’intention de signer une nouvelle entente avec les gagnants de la Coupe Stanley de 2018. L’ancien capitaine de Quinnipiac et finaliste au trophée Hobey Baker en 2018-19 sera assurément convoité. Il a obtenu 17 buts et 22 passes pour 39 points en 36 matchs la saison dernière.
Priskie pourrait donc imiter les Will Butcher, Alexander Kerfoot et Jimmy Vesey qui ont le choix de de venir agent libre au cours des dernières années et se sont prévalu de ce droit pour signer un contrat avec une nouvelle équipe.

Koberstein fut choix de 5e ronde

Koberstein a été repêché par le Canadien en cinquième ronde (125e au total) lors du repêchage de 2014. Il a évolué pour l’Université d’Alaska au cours des quatre dernières saisons dans la NCAA. Il n’a pas inscrit des statistiques impressionnantes avec un total de quatre buts et 26 passes pour 30 points en 125 parties.

Il a aussi disputé 9 matchs dans la ECHL avec les Mavericks de Kansas City. Il a obtenu 1 but et 21 minutes de pénalité lors de son passage chez les Mavericks.

Une décision qui n’est pas surprenante

Le Canadien de Montréal possède une des meilleures banques de prospects de la LNH selon les experts.

Avec cet excellent potentiel, et le fait que le Tricolore a présentement 48 contrats déjà accordés sur un maximum permis de 50, la décision de ne pas renouveler l’entente de Koberstein est très compréhensible. Sans rien enlever au natif Barrhead en Alberta, il vaut mieux pour l’organisation montréalaise de conserver les deux derniers contrats qui lui reste pour des joueurs qui pourront lui être plus utile. L’arrière de 23 ans a déjà été dépassé dans la hiérarchie de l’équipe par plusieurs autres jeunes défenseurs qui ont été repêchés par le CH au cours des 3 dernières années.

Nous lui souhaitons la meilleure des chances au sein d’une autre organisation.
Crédit photo : Calgary Herald

À lire aussi sur le 7e match:

L’aspect salarial des joueurs est un des premiers aspects qui a beaucoup changé dans le monde du hockey :

«Du hockey comme dans l’temps !»: Les salaires des joueurs du Canadien en 1978

Il est temps d’en finir une bonne fois avec ce débat. Voici le dossier étudié en détail:

Pour en finir une fois pour toutes avec le fameux débat sur le nombre de joueurs québécois avec les Canadiens

Le nouveau gardien des Blackhawks utilise sa plateforme et son masque pour venir en aide à une très bonne cause :

Si vous l’avez raté : le nouveau masque et la belle cause de Robin Lehner

Mots clés: , ,