Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Montréal est un cimetière à entraîneurs


Par Philippe Matte

Montréal est reconnue pour ses fans très exigeants et passionnés. Cela peut être perçu comme quelque chose de positif par les joueurs ou les amateurs de sports, mais parfois du négatif viens avec cela. Surtout pour les entraîneurs des équipes.

Plusieurs entraîneurs sont fier lorsqu’ils commencent leur boulot à Montréal. Ils se disent que les partisans vont être là pour les supporter et aider l’équipe à performer. Cependant, ce qu’ils ne se doutent pas à leur début est qu’à la moindre erreur ces derniers auront des centaines voir des milliers de supporteurs sur leur dos.

Pluie d’entraîneurs à Montréal

Avec le congédiement de Rémi Garde, jeudi matin, l’impact a donc eux un total de 8 entraîneurs-chefs depuis 2010. Ils rejoignent les Alouettes qui ont également renvoyé 9 de leurs 10 derniers entraineurs-chefs. Le Canadien est moins pire avec 4 congédieement d’entraîneurs dans la dernière décennie, cependant, pour une équipe de hockey professionnel il s’agit quand même de beaucoup de changements.

Montréal est en quelque sorte un cimetière à entraîneurs puisque dans les 20 derniers instructeurs qui ont dirigé une équipe à Montréal, plusieurs sont ceux qui n’ont pas encore signé avec une équipe professionnelle pour entraîner à nouveau. Parmi ces derniers on retrouve Guy Carbonneau, Mauro Biello, Jacque Chapdelaine, Tom Higgins et plusieurs autres.

Bien ou mauvais?

Le fait que les équipes changent régulièrement d’entraîneurs n’est pas nécessairement une bonne nouvelle. Cela démontre une certaine instabilité du côté des meneurs d’équipe. On peut aussi le percevoir comme un avertissement aux futurs entraîneurs disant que les partisans à Montréal sont dévoués et adorent leur équipes ce qui peut mettre de la pression sur les propriétaires des équipes. Certains entraîneurs adorent les défis et venir diriger une équipe à Montréal est certainement un énorme défi à relever.

Crédit photo: globalnews.ca

À lire aussi sur le 7e match:

C’est la fin de l’association entre l’entraîneur français et le 11 montréalais :

Un nouveau chandail pour les Hurricanes:

Un nouveau chandail pour les Hurricanes

Avec des responsabilités accrues, Jesperi Kotkaniemi pourrait rendre le Canadien meilleur :

L’heure est venue d’utiliser Jesperi Kotkaniemi sur le top 6

Mots clés: , , , , ,