Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Jason Pominville avec le Canadien : Les pour et les contre


Par Daniel Vanier

Plusieurs médias rapportent que le Canadien de Montréal et Jason Pominville serait en discussion en ce moment.

Engels précise qu’il n’y a rien de concret en ce moment. l’ailier droit de 36 et le CH n’auraient eu que des discussions, mais il semble y avoir un certain intérêt des deux parties. Déjà, l’agent de Pominville, Normand Dupont, avait déclaré au début du mois d’aout au site The Athletic que son client écouterait avec intérêt si une offre du Canadien tombait sur sa table :

Voici le tweet publié par Eric Engels :

Cependant est-ce vraiment une bonne idée d’ajouter le vétéran ailier droit à la formation partante de Claude Julien ? Faisons les pour et les contre.

Les pour
Son nombre de buts

Comme le mentionne Eric Engels, Jason Pominville a compté 16 buts la saison dernière avec une moyenne d’utilisation de 12 minutes et 28 secondes de jeu, soit l’équivalent d’un joueur de 3e trio. Sa production de but est meilleure que n’importe quel joueur du 3e trio du CH en 2018-2019.

Son coeur et son leadership

Bien qu’il compte 36 printemps, Jason Pominville continue de jouer avec ardeur à chacune de ses présences. Il est un excellent vétéran qui pourrait donner l’exemple aux jeunes joueurs du Tricolore.Il ne faut pas oublier qu’il a déjà été capitaine chez les Sabres.

Les contre
Sa production peut être aisément égalée.

Pominville a plus de buts que les membres du 3e trio du Canadien en 2018-2019, mais il faut tenir compte que Joel Armia a compté seulement 3 buts de moins que lui en jouant 57 parties alors que Pominville en a disputé 73. De son côté, Artturi Lehkonen devrait ajouter quelques buts lui aussi et dépasser son total de 11 buts comptés en 2018-2019. Jordan Weal pourrait aussi s’avérer un bon candidat sur le 3e trio , lui qui a très bien fait à son arrivée avec l’équipe.

Enlever du temps de jeu aux jeunes.

Le Canadien est censé effectuer un virage jeunesse. Ryan Poehling et Nick Suzuki devraient donc avoir un essai digne de ce nom lors du prochain camp d’entraînement du CH. Voir un vétéran de 36 ans signer un contrat avec l’équipe enverrait un message contraire aux jeunes espoirs des Canadiens.

De plus, si le CH décide de donner plus de responsabilités à Jesperi Kotkaniemi et de l’utiliser au centre d’un 2e trio, il faudra alors utiliser Max Domi à l’aile.

Le CH a déjà un surplus d’ailiers

Bien qu’il se soit départi d’Andrew Shaw et de Nicolas Deslauriers pour des choix au repêchage, le Canadien possède toujours un surplus d’ailiers dit «Bottom 6» donc pouvant évoluer sur les 3e et 4e trios.

Si nous voyons Drouin, Tatar, Gallagher et disons Domi sur les deux premiers trios, il resterait alors Byron,
Armia, Lehkonen,Weal et Hudon qui peuvent jouer sur le 3 trio. C’est sans compter Nick Cousins qui peut évoluer à toutes les positions à l’attaque et qui peut aussi venir dépanner sur un 3e trio.

Un contrat d’essai professionnel

La meilleure option pour le CH serait donc d’offrir un simple contrat d’essai professionnel au vétéran natif de Repentigny. Si Poehling et Suzuki connaissent un camp ordinaire et débutent à Laval, et si «KK» ne démontre pas qu’il est prêt à jouer sur le 2e trio, alors il y aurait une possibilité de voir Pominville s’aligner avec le CH en 2019-2020.

Si par contre Jason Pominville exige à tout prix un contrat et refuse le fameux «PTO», Le CH devrait alors passer son chemin. Sinon, ce serait aller dans le sens contraire du chemin qu’il a déjà entrepris la saison dernière.

Crédit photo : RDS

À lire aussi sur le 7e match:

Cole Caufield continue de terroriser les gardiens. Voici les vidéos de ses 3 buts d’hier :

Déjà un premier tour du chapeau avec les Badgers pour Cole Caufield !

Les postes de Poehling et Suzuki sont loin d’être assurés avec le Canadien :

Des attentes trop élevées envers Suzuki et Poehling en 2019-2020?

Une vidéo amusante et intéressante qui vous permets de voir Marc Bergevin à l’oeuvre :

Si vous l’avez raté : Une vidéo qui permet de voir Marc Bergevin à l’oeuvre

Mots clés: , , , , ,