Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Jesperi Kotkaniemi fait tous les efforts nécessaires pour continuer de s’améliorer


Par Daniel Vanier

L’été tire déjà à sa fin. Les joueurs de hockey regagnent les camps d’entraînement de leurs équipes respectives. Cela ne veut toutefois pas dire qu’ils ont pris l’été de congé. Le jeune joueur de centre du Canadien de Montréal, Jesperi Kotkaniemi, est un de ces joueurs qui n’a pas chômé pendant la saison estivale.

Le premier choix du Tricolore (3e au total) de l’encan 2018 a mis les bouchées doubles dans le gymnase et les résultats ne se sont pas fait attendre. Le finlandais est parvenu à ajouter 14 livres de muscles à sa charpente :

Pierre Allard aime ce qu’il voit

l’entraîneur en préparation physique du Canadien et directeur du secteur science du sport et performance, Pierre Allard dit qu’il est normal de voir un jeune joueur de 19 ans gagner du muscle, car il est encore en croissance, toutefois il ajoute que c’est une très bonne chose :.
« C’est une transition normale pour n’importe quel jeune joueur. C’est une question également de garder sa vitesse et son agilité. C’est vraiment ce qui compte le plus. C’est une très bonne chose pour son âge »

Le groupe de préparateurs physiques des Canadiens était tout de même impressionné par l’amélioration et les résultats de l’attaquant dans la salle d’entraînement cet été :

« Il faisait déjà très bien dans le gym. Pour ce qui est de sur la glace, nous le verrons dans un futur rapproché. Dans la salle d’entraînement, il est rapide et nous aimons ce que nous voyons de lui »

Plus fort physiquement

Le numéro 15 du CH était conscient qu’il devait être plus fort physiquement pour pouvoir continuer de s’améliorer dans la LNH. Il l’a d’ailleurs précisé avec une pointe d’humour :
«J’espère que mes rivaux ne me lanceront pas autant dans les coins cette saison ! Ça devrait m’aider. Je bouge mieux, je suis plus fort.»

Celui qui est surnommé KK dit cette phrase avec son sourire charismatique habituel, mais il demeure sérieux sur un point important : Il est conscient de ses lacunes et mets tout en place pour devenir le meilleur joueur possible.

Il veut s’améliorer à chaque année

Il y a certains joueurs qui, lorsqu’ils ont connu , une bonne saison, croient que tout deviendra plus facile, ou encore, qui se contente de cela et ne veulent pas faire d’efforts supplémentaires pour atteindre un niveau supérieur. Jesperi Kotkaniemi ne fait vraiment pas partie de ces deux catégories :

«L’an dernier, je dirais que c’était une saison ok. Sans plus. Il y a plusieurs endoits où je peux m’améliorer. Je dois m’améliorer tous les ans. La saison dernière, je n’étais pas toujours assez fort; physiquement. Avec des livres en plus, je devrai mieux me débrouiller. »

Il est vrai qu’un 14 livres de muscles de plus peut aider lorsqu’on arrive dans un coin contre un Dustin Byfuglien ou un Zdeno Chara. La volonté compte aussi beaucoup pour cela. Et cette volonté, autant pour s’améliorer que pour lutter sur la patinoire, Jesperi Kotkaniemi la possède. S’il doit être plus fort physiquement, il démontre qu’il est déjà très fort mentalement

KK a démontré de bien belles choses lors de sa première saison. Il est encore trop tôt pour dire s’il pourra passer à la prochaine étape et pivoter le 2e trio du CH cette saison ainsi que pouvoir jouer un rôle plus important au sein de l’avantage numérique. Cependant, il fait tous les efforts nécessaires pour influencer les décisions de son entraîneur, Claude Julien.

Déjà, de le voir aussi impliqué et sérieux dans son entraînement est très rassurant pour les partisans du Bleu-Blanc-Rouge. Jesperi Kotkaniemi est vraiment voué à un bel avenir

Crédit photo :NHL.com

Sources : Pierre-Antoine Mercier, « Jesperi Kotkaniemi version 2.0» Caandiens.com,  et Jean-François Chaumont, « Plus gros, plus fort», Le Journal de Montréal

 

À lire aussi sur le 7e match:

Il va y avoir beaucoup de monde au camps des Maple Leafs :

Les Maple Leafs auront un nombre astronomique de joueurs à leur camp d’entraînement

Les Sharks ont choisi leur nouveau capitaine et ses 4 assistants

Les Sharks choisissent leur nouveau capitaine

Le pauvre Biagini s’est carrément fait démolir :

Un record de concession peu enviable pour le releveur des Astros, Joe Biagini

Mots clés: , ,