Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

VIDÉO : Un entraîneur de la Swedish Hockey League saute littérallement sa coche contre les arbitres dans une entrevue d’après-match


Par Daniel Vanier

Dans tous les sports existants, il doit arriver fréquemment qu’un entraîneur se retienne de dire ce qu’il pense vraiment lors d’une contre-performance d’un arbitre. Il semble cependant que Petter Lasu Nilsson, qui est l’entraîneur du club de Luleau dans la Swedish Hockey League (ou Svenska Hockeyligan en suédois) ne fait visiblement pas partie de ceux-ci. Il ne s’est vraiment pas gêné pour dire sa façon de penser sur le travail des arbitres lors d’une entrevue d’après-match.

Un entraîneur en furie et en pleine perte de contrôle

Pour vous mettre en circonstance, un but a été refusé à l’équipe de Luleau contre les RedHawks de Malmo qui a finalement coûté la victoire. On peut comprendre l’entraîneur Nilsson d’être en furie, mais il a utilisé des termes graves comme « The refs can go to hell» (Les arbitres peuvent aller en enfer)et «This is so fu..in bad»( C’est foutrement mauvais )ajoutant aussi que cela ne le dérangeait pas d’avoir à payer une amende pour ses propos et qu’il était même prêt à quitter son poste s’il le fallait. Savourez le tout par vous même dans la vidéo avec les sous-titres qui suit :


C’est frappant de voir que les commentateurs ont tenté de le calmer, mais rien n’y fit. Nilsson a continué en disant qu’il pourrait tuer quelqu’un en ce moment et on peut le voir grincer des dents pour terminer en enlevant ses écouteurs avec rage avant de quitter promptement la scène.

Personne n’aime voir une mauvaise décision décider de l’issue d’une partie, mais Petter Lasu Nilsson à complètement dépasser les bornes et il devra maintenant assurément débourser une amende pour ses propos.

Nous espérons qu’il s’est un peu calmé depuis, mais en attendant,
voilà qu’il vient d’accorder une entrevue d’après-match qui risque de passer à l’histoire !

Crédit photo et source : BarDown

À lire aussi sur Le 7e Match

Voici une distraction qui coûte cher :

Un gardien de but universitaire fait toute une gaffe !

Marc-André Fleury est vraiment confiant :

À voir : Marc-André Fleury n’est vraiment pas nerveux !

Plusieurs décisions de Claude Julien sont loin de faire l’unanimité :

Claude Julien ne semble pas l’homme de la situation

Mots clés: , ,