Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Soirée de premières au Centre Bell


Par Gabriel Asselin

Après avoir joué un bon match malgré la défaite contre le Lightning de Tampa Bay, le Tricolore reprenait l’action en concluant sa séquence de quatre matchs à domicile par la visite du Wild du Minnesota au Centre Bell. Pour l’occasion, Cale Fleury effectuait un retour dans la formation et Nick Cousins disputait son premier match dans l’uniforme du Tricolore, tandis que Jordan Weal, Mike Reilly et Christian Folin étaient laissés de côté.

Le match a été terne, pour ne pas dire ennuyeux, au cours des 14 premières minutes de la rencontre, mais tout s’est illuminé en un éclair lors de la quinzième minute de jeu. Depuis le temps qu’on l’attendait, Victor Mete a enfin inscrit son premier but en saison régulière dans la LNH à son 127e match. Suite à un échec-avant efficace, Nick Cousins a intercepté la passe de Kevin Fiala derrière la cage d’Alex Stalock avant de rejeter le disque dans l’enclave et Mete a dégainé sur réception pour enfin voir scintiller la lumière rouge.

Trois minutes plus tard, le Tricolore a profité d’un jeu de puissance à 5 contre 3 pour doubler son avance. Dès la 14e seconde de l’avantage numérique de deux hommes, Max Domi a tendu un piège à Ryan Suter en soulevant son bâton, ce qui a permis à Jonathan Drouin d’effectuer une passe transversale à l’intention de Joel Armia, positionné à l’embouchure du filet. Forcé de retraiter au vestiaire en compagnie du thérapeute pendant une très brève période quelques instants plus tôt, Armia n’a eu aucun mal à loger le disque dans le haut du filet pour inscrire son quatrième le but de la saison.

Après Victor Mete, un autre joueur du Canadien a inscrit son premier but dans le circuit Bettman deux minutes plus tard. Seulement cinq secondes après la conclusion de la deuxième infraction, Max Domi a été patient avec le disque avant de le remettre à la pointe pour Jeff Petry dont le tir sur réception a été neutralisé par Jason Zucker. Cependant, comme cela a été le cas pendant une bonne partie de la rencontre, la défensive du Wild a été complètement désorganisée, même Marc Denis, l’analyste à RDS, avait du mal à y croire en deuxième période, ce qui a permis à Nick d’hériter de la rondelle sans être le moindrement embêté et il est parvenu à loger le disque dans le haut du filet à l’aide d’un tir du revers.

Peu d’occasions de marquer ont été obtenues d’un côté comme de l’autre au deuxième vingt et aucun joueur n’est parvenu à faire bouger les cordages.

Le Wild connaît un début de saison difficile et certains sont prêts à en donner plus que d’autres afin de relancer l’équipe. Parlez-en à Joel Eriksson Ek qui a bloqué trois boulets de canon de Shea Weber dans un intervalle d’une trentaine de secondes.

Brendan Gallagher a cloué le cercueil du Wild lors de la treizième minute du dernier tiers. Après avoir habilement coupé la passe de Matt Dumba, Brendan Gallagher a pris le contrôle de la rondelle avant de la loger dans la lucarne pour procurer une confortable avance de quatre buts aux siens. Gallagher inscrivait son troisième but la campagne.

https://twitter.com/HeresYourReplay/status/1185003330952667138

Les hommes de Claude Julien sont ensuite parvenus à protéger le jeu blanc de Carey Price, écoulant avec succès les cinq infractions qu’ils ont écopés afin de s’adjuger aisément par le pointage de 4 à 0 contre le Wild du Minnesota.

Le Canadien entreprendra un court voyage de deux matchs contre les Blues de St-Louis et le Wild au Minnesota samedi et dimanche. Veuillez noter que la rencontre de samedi s’amorcera dès 15h.

Crédit photo : NHL.com

À lire aussi sur Le 7e Match

Une lourde perte pour les Maple Leafs:

John Tavares s’absentera pour quelques semaines

Voici une distraction qui coûte cher :

Un gardien de but universitaire fait toute une gaffe !

Plusieurs décisions de Claude Julien sont loin de faire l’unanimité :

Claude Julien ne semble pas l’homme de la situation

Mots clés: , ,