Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Formation du CH – Match Canadiens vs Wild


Par Gabriel Asselin

Après une belle victoire à St. Louis, le Tricolore recroisera le fer, dès ce soir, avec le Wild du Minnesota, qu’il a vaincu par la marque de 4 à 0 au Centre Bell jeudi. La rencontre s’amorcera sur le coup de 17h.

L’alignement partant

À l’attaque !

Du côté de l’attaque, Joel Armia ne sera pas en mesure de prendre part au match de ce soir et il sera le seul attaquant laissé de côté.

Défendons-nous ! :

Du côté de la défensive, Cale Fleury sera de retour dans la formation, tandis que Christian Folin et Mike Reilly seront laissés de coté.

Arrêt-Stop, on ne passe pas ! :

Keith Kinkaid obtiendra le départ et il sera secondé par Carey Price.

Formation projetée pour le match de ce soir :

Les trois clés du match :

1- Attention à …
Jason Zucker

Depuis la rencontre entre les deux équipes au Centre Bell jeudi, le Canadien a mérité une belle victoire au domicile des Blues de St. Louis, tandis que le Wild a simplement retraité à la maison et il a été inactif. Puisque le Tricolore a blanchi le Wild par le pointage de 4 à 0, les statistiques des hommes de Bruce Boudreau sont sensiblement les mêmes que celles qui prévalaient avant le match de jeudi. Cependant, même si la formation a été inactive sur la glace, on ne peut en dire autant dans les médias. En effet, a effectué une sortie fracassante devant les journalistes vendredi en y allant de la déclaration suivante : «Nous devons tous nous ressaisir et à commencer par Bruce. Bruce doit être meilleur. Nous devons être meilleurs. Tout le monde doit être meilleur.» En temps normal, lorsqu’un athlète professionnel y va d’une telle déclaration, il devrait être le premier à vouloir en donner plus et démontrer à la haute direction de l’équipe qu’il ne s’agissait pas que de paroles en l’air. En sept matchs depuis le début de la campagne, Zucker revendique deux buts, les deux ayant été inscrits sur le jeu de puissance, ainsi qu’un différentiel de -2. Ses deux buts avec un homme en plus représente la quasi-totalité de la production du Wild, puisque le seul autre but du Minnesota en pareilles circonstances appartient à Zach Parise. Si on exclut le match de jeudi entre les deux équipes, Zucker a disputé neuf matchs contre le Tricolore, récoltant six buts et deux mentions d’aide. Après les paroles qu’il a prononcées vendredi, Jason Zucker pourrait être déterminé à connaître un bon match et les hommes de Claude Julien devront l’avoir à l’œil.

2- Ne pas sous-estimer le Wild

Le Wild disputera ce soir seulement un deuxième match devant ses partisans, huit jours après une gênante défaite de 7 à 4 contre les Penguins de Pittsburgh lors de leur match d’ouverture local. Les hommes de Bruce Boudreau connaissent un début de saison difficile, n’ayant remporté qu’une seule victoire, contre les Sénateurs d’Ottawa par le pointage de 2 à 0, et affichant le pire différentiel de buts du circuit Bettman à -15. Si on exclut ce match dans la capitale fédérale, le Minnesota a concédé 29 buts en seulement six matchs, soit près de cinq filets par rencontre. Pourtant, le Wild a bâti une réputation au cours des dernières années comme étant l’une des meilleures formations défensives du circuit Bettman. Si Bruce Boudreau a toujours le soutien de ses joueurs, ils seront certainement motivés à vouloir en donner plus pour prouver à leur entraîneur, tout comme à leurs partisans, que la saison est loin d’être terminée et qu’elle ne sera pas pénible. Si le Wild n’est ni motivé par la plaidoirie de Zucker, ni par le retour devant leurs partisans, cela voudra dire, ni plus, ni moins, qu’ils réclament la mise à pied de leur entraîneur-chef. Les hommes de Claude l’ont emporté facilement jeudi, n’accordant que 17 tirs au but. Cependant, ils ne devront pas croire que le match de ce soir sera aussi aisé ou ils risquent de se faire jouer un mauvais tour.

3- Capitaliser sur le jeu de puissance

Comme mentionné lors de la clé précédente, le Wild est reconnu depuis plusieurs saisons comme une équipe qui joue bien défensivement. Or, non seulement elle accorde beaucoup de buts depuis le début de la saison, mais son travail à court d’un homme laisse également à désirer. Depuis le début de la campagne, le Wild se situe en milieu de peloton avec une efficacité de 77,8%. En comparaison, il avait terminé la dernière campagne au septième échelon du circuit Bettman avec un pourcentage de réussite de 81,7%. Du côté du Tricolore, le jeu de puissance roule à plein régime en ce début de saison contrairement aux années antérieures. Les hommes de Claude Julien ont déjà inscrit huit buts avec au moins un homme en plus, dont deux buts très importants lors de la victoire de samedi à St. Louis. Si on compare avec la production du Tricolore lors de la dernière saison, le Canadien a déjà enfilé plus que le quart de sa production totale, alors qu’il avait inscrit 31 buts en 82 matchs. Joel Armia avait inscrit le deuxième but des siens lors d’une attaque massive de deux hommes contre le Wild jeudi, environ deux minutes avant que Nick Suzuki ne porte le coup de grâce avec une troisième but en moins de cinq minutes dans les derniers instants du premier vingt. Si les hommes de Claude Julien sont en mesure de poursuivre sur cette belle lancée ce soir, ils augmenteront leurs chances de l’emporter.

En suivant ces trois clés, le Canadien pourrait conclure son court voyage de deux matchs sur une note parfaite.

Crédit photo : NHL.com (3 fois) et Sporting News

À lire aussi sur Le 7e Match

Une performance magistrale lui permet d’écrire l’histoire :

Quelle performance magnifique de Marc-André Fleury !

La bande à Connor McDavid semble déterminée en ce début de saison :

Les Oilers d’Edmonton mettent le gaz dans le tapis, en ce début de saison!

Une nouvelle rassurante pour Pat Mahomes et les Chiefs de Kansas City :

Plus de peur que de mal pour Pat Mahomes

Mots clés: , ,