Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Keith Kinkaid laissé à lui-même, le Tricolore s’incline au Minnesota


Par Gabriel Asselin

Après une belle victoire contre les Blues de St. Louis samedi, le Tricolore complétait son court voyage de deux matchs en rendant visite au Wild du Minnesota, l’équipe contre laquelle il a gagné 4 à 0 pas plus tard que jeudi au Centre Bell. Après avoir raté le match en raison d’une blessure à une main, Cale Fleury était de retour dans la formation au profit de Christian Folin, tandis que Keith Kinkaid obtenait le départ devant la cage du Tricolore.

Victor Mete et Nick Suzuki ont inscrit leur premier but dans le circuit Bettman lors de la visite du Wild à Montréal jeudi et Cale Fleury a été de faire de même dès les premières minutes de la rencontre, mais sa belle percée a été freinée par Devan Dubnyk.

Cependant, cette occasion de Fleury a été l’un des seuls moments forts du Tricolore au cours des vingt premières minutes de jeu, largement dominées par le Wild. Lors de la neuvième minute de jeu, Artturi Lehkonen a écopé d’une pénalité de quatre minutes pour bâton élevé et, 44 secondes plus tard, Jason Zucker, celui-là même qui est allé d’une déclaration fracassante vendredi (voir la 1re clé de l’avant-match), a redirigé habillement la remise de Mikko Koivu pour inscrire son troisième but de la campagne.

Par la suite, Keith Kinkaid a été laissé à lui-même et il a dû se surpasser à plusieurs occasions afin de permettre à ses coéquipiers de retraiter au vestiaire avec un retard d’un seul but. Le Wild a obtenu 19 tirs au premier engagement, soit deux de plus que dans tout le match de jeudi. Kinkaid a réalisé ses plus beaux vols de la période coup sur coup contre Eric Staal et Jordan Greenway.

Comme ça été le cas à tous leurs matchs, sauf un, depuis le début de la campagne, le Wild s’est écroulé et il a concédé deux buts très rapides en début de deuxième période. Dès la troisième minute de jeu, lors d’un jeu de puissance, Jeff Petry a décoché sur réception de la ligne bleue, repoussé par Devan Dubnyk. Cependant, ce dernier a concédé un juteux retour de lancer et Tomas Tatar en a profité pour propulser le disque dans une cage béante afin d’inscrire son troisième but de la campagne.

https://twitter.com/CanadiensMTL/status/1186048958558277632

Puis, 16 secondes plus tard, suite à un revirement provoqué par Paul Byron, Phillip Danault a tenté une remise vers Brendan Gallagher à l’embouchure du filet, mais le disque est revenu à son point de départ. Danault a ensuite projeté le disque sur le patin droit de Dubnyk d’un angle impossible et la rondelle a lentement glissé jusque dans le fond du filet. Le Québécois héritait également de son troisième filet de la campagne.

La deuxième vingt a été moins à sens unique que le premier, mais le Wild a tout de même obtenu son lot d’occasions de marquer. La meilleure a appartenue à Jason Zucker, mais Kinkaid a effectué un vol qualifié acrobatique pour préserver l’avance des siens.

Cependant, dans les derniers instants du deuxième vingt, le Tricolore a été complètement embouteillé dans son territoire pendant de très long moments et le disque est apparu aux pieds de Nick Foligno à l’embouchure du filet, qui n’a eu qu’à rediriger le disque dans un filet abandonné pour niveler le pointage avec seulement 15 secondes à écouler au cadran.

Le Tricolore est parvenu à reprendre les devants dès les premières minutes du dernier tiers. Lors de la quatrième minute de jeu, Brendan Gallagher a décoché un tir des poignets d’un angle restreint et le retour de lancer accordé par Devan Dubnyk a ricoché sur la culotte de Phillip Danault avant de terminer sa course dans le fond du filet.

Par contre, cinq minutes plus tard, Paul Byron a eu une crampe au cerveau en retenant Carson Soucy alors que le disque était derrière la cage de Dubnyk et le Wild en a profité pour créer l’égalité. Sept secondes plus tard, Brad Hunt a dégainé sur réception, envoyant le disque sur l’intérieur du poteau opposé, ne laissant aucune chance à Kinkaid.

Le Wild est parvenu à reprendre les devants quatre minutes plus tard. Lors d’une relance rapide de l’attaque, les joueurs du Tricolore ont trop reculé, pavant la voie à une passe transversale de Jason Zucker à Zach Parise. Malgré le tir pas très franc de ce dernier, il a tout de même déjoué Keith Kinkaid.

https://twitter.com/HeresYourReplay/status/1186060846641885184

Le Canadien n’est pas parvenu à recréer l’égalité par la suite et il s’est incliné par la marque de 4 à 3 contre le Wild du Minnesota.

Le Tricolore ne disputera son prochain que jeudi alors qu’il recevra la visite des Sharks de San Jose.

Crédit photo : NHL.com

À lire aussi sur Le 7e Match

Denis Shapovalov remporte enfin son premier titre professionnel :

Denis Shapovalov remporte son premier titre en carrière

Une performance magistrale lui permet d’écrire l’histoire :

Quelle performance magnifique de Marc-André Fleury !

La bande à Connor McDavid semble déterminée en ce début de saison :

Les Oilers d’Edmonton mettent le gaz dans le tapis, en ce début de saison!

Mots clés: , ,