Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Début de saison fracassant pour John Carlson


Par Alexis Lavoie-Martel

À 29 ans, John Carlson est présentement en voie de connaître la meilleure saison de sa carrière. Il est bien évidemment tôt dans la saison pour faire ce genre de prédiction, mais s’il maintient cette cadence, il dépassera sans aucun doute son sommet personnel de 70 points en une saison, établit la saison dernière.

Amassant deux buts dans une victoire de 5-3 des siens face aux Flames de Calgary mardi soir, le défenseur des Capitals a obtenu son 20e point de la saison (5 buts, 15 passes) et ce, après 11 rencontres seulement. Il est d’ailleurs actuellement sur une séquence de huit matchs consécutifs avec au moins un point, période au cours de laquelle il a récolté 5 buts et 12 passes.

Son coéquipier et capitaine, Alex Ovechkin, n’a d’ailleurs pas manqué de souligner l’incroyable début de saison de son défenseur, affirmant après la rencontre de mardi: « Johnny [John Carlson] pour le Norris. C’est un hashtag maintenant. »

Dans le livre des records

Avec de telles performances, l’arrière américain est devenu seulement le 4e défenseur dans l’histoire de la LNH a amassé 20 points ou plus au cours du mois d’octobre. Seulement Paul Coffey (1981-1982, 1988-1989), Al MacInnis (1988-1989) et Brian Leetch (1990-1991) avaient réalisé l’exploit auparavant.

De plus, Carlson est également devenu le deuxième défenseur le plus rapide de l’histoire de la Ligue a enregistré 20 points dans une saison, à égalité avec un certain Bobby Orr (11 parties chacun). Paul Coffey est le seul a l’avoir fait en moins de rencontres (10 matchs).

Parmi l’élite

Écoulant la deuxième année d’un pacte de 8 ans lui rapportant 8 M$ annuellement (64 M$ total), John Carlson se révèle de plus en plus comme faisant parti de l’élite des défenseurs du circuit Bettman. Avec une récolte de 68 points en 2017-2018 et 70 points la saison dernière, force est d’admettre qu’il est à surveiller lorsqu’il est sur la patinoire, particulièrement lors de l’avantage d’un homme, là où il a inscrit pas moins de 47% de ses points lors des deux dernières campagnes.

Ayant fêté son 29e anniversaire le 10 janvier dernier, Carlson entre dans la fleur de l’âge, et tout porte à croire que ses meilleures années sont devant lui. Il est d’ailleurs la pièce maîtresse de la défensive des Capitals, alors qu’il peut disputer de grosses minutes sur la glace. L’entraîneur-chef, Todd Reirden, n’hésite pas à l’employer de façon régulière, alors qu’il passe actuellement en moyenne un total de 25:52 sur la patinoire depuis le début de la saison. C’est quatre minutes de plus que le deuxième défenseur le plus utilisé chez les Caps (Dmitry Orlov, 21:40).

Depuis la saison 2015-2016, le natif du Massachusetts se classe au 11e rang chez les buteurs parmi les défenseurs avec un total de 50. Toutefois, au cours de cette même période, c’est au 4e rang qu’il se classe au chapitre des points par les défenseurs avec 234, tout juste derrière Victor Hedman (243), Erik Karlsson (268) et Brent Burns (309). Ces derniers ont d’ailleurs tous remporté au moins une fois le trophée Norris, remis au meilleur défenseur dans la LNH après chaque saison. Est-ce que cette année sera finalement celle de John Carlson? La question se pose. Par contre, une chose est certaine, celui-ci mérite d’être considéré parmi les meilleurs.

Crédit photo: CBC.ca

À lire aussi sur Le 7e Match

Un dur coup pour l’Avalanche :

Mikko Rantanen blessé pour une longue période ?

Bianca Andreescu devient la Canadienne la mieux classée de l’histoire de la WTA, autant en simple qu’en doubles :

Bianca Andreescu établit un record canadien avec son 4e rang mondial et un aperçu des Finales de la WTA

Un journaliste apporte matière à réflexion :

Colby Cave passe le K.O. à Martin Pospisil…Un journaliste apporte un point qui fait réfléchir