Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Formation du CH – Match Sharks vs Canadiens


Par Gabriel Asselin

Après une longue pause de quatre jours, le Canadien reprendra l’action ce soir en recevant la visite des Sharks de San Jose au Centre Bell. La rencontre s’amorcera sur le coup de 19h.

L’alignement partant

À l’attaque !

Du côté de l’attaque, Tomas Tatar et Joel Armia devraient être en mesure de prendre part à la rencontre, tandis que Jordan Weal devrait être l’attaquant laissé de coté.

Défendons-nous ! :

Du côté de la défensive, aucun changement ne sera apporté. Christian Folin et Mike Reilly seront laissés de coté.

Arrêt-Stop, on ne passe pas ! :

Carey Price sera de retour à son poste et il sera secondé par Keith Kinkaid.

Formation projetée pour le match de ce soir :

Les trois clés du match :

1- Attention à …
Logan Couture

Les Sharks connaissent un début de saison difficile avec seulement trois victoires et 24 buts marqués, le Canadien en a 34, à ses neuf premiers matchs de la campagne. Par contre, ils peuvent tout de même compter sur une bonne production de leurs meilleurs éléments, à commencer par Logan Couture. Le capitaine de la formation californienne revendique un but et sept mentions d’aide pour huit points en neuf matchs depuis le début de la saison, dont trois mentions d’aide sur le jeu de puissance et une autre à court d’un homme. Il n’a été blanchi qu’à deux reprises depuis le début de la saison, dont lors du dernier match des siens mardi, et il a connu une séquence de six matchs de suite avec au moins un point entre le 5 et le 19 octobre. Nommé capitaine de la concession le 12 septembre dernier, Couture connait également du succès historiquement contre le Tricolore. En 13 matchs en carrière contre la formation montréalaise, l’Ontarien revendique six buts et neufs mentions d’aide pour quinze points, ainsi qu’un différentiel de +6. Le Tricolore devra surveiller de près le capitaine des Sharks s’il voudra retrouver le chemin de la victoire ce soir.

2- Inscrire le premier but du match

Parmi les 31 équipes du circuit Bettman, cinq formations, soit les Maple Leafs de Toronto, les Flames de Calgary, les Jets de Winnipeg, les Stars de Dallas et les Penguins de Pittsburgh, ont concédé le premier but de la rencontre à sept ou huit reprises depuis le début de la campagne. Les Sharks de San Jose sont juste derrières avec six occasions. Si les Maple Leafs et les Jets ont des fiches très respectables en pareille situation, on ne peut en dire des Sharks. En effet, les hommes de Peter DeBoer ne revendiquent qu’une seule victoire en pareille situation depuis le début de la campagne, soit contre les Blackhawks de Chicago. En fait, les cinq défaites en temps réglementaire des Sharks sont toutes survenues alors que l’équipe avait concédé le premier but. En revanche, lorsqu’ils s’inscrivent en premier au pointage, les Sharks ont deux victoires et une défaite en prolongation en trois occasions. Du coté du Tricolore, la situation est également éloquente. En effet, les hommes de Claude Julien revendiquent quatre victoires et une défaite en temps réglementaire, celle contre le Lightning de Tampa Bay, lorsqu’ils inscrivent le premier but. À l’inverse, lorsque le Tricolore concède le premier but, il a enregistré deux revers et deux défaites en temps supplémentaire en quatre occasions. Bref, le premier but du match pourrait avoir une importance capitale dans le dénouement de la rencontre.

3- Être agressif à court d’un homme

Le Canadien connait énormément de difficultés à court d’un homme cette saison, ayant déjà concédé neuf buts, dont quelques-uns très coûteux, en 31 occasions en désavantage numérique. Cette statistique lui confère un pourcentage de réussite de 71% et 29e échelon du circuit Bettman. Cela représente un contraste frappant avec les succès en matchs préparatoires alors que le Tricolore avait concédé quatre buts en 32 opportunités, soit 87,5% de réussite. À l’inverse, les Sharks connaissent un début de saison respectable avec un homme en plus avec un pourcentage de réussite de 21,9%, soit sept filets en 32 opportunités. Cependant, une facette de leur jeu de puissance n’est pas aussi rose. En effet, les hommes de Peter DeBoer ont déjà concédé trois buts à l’adversaire avec un homme en plus, tout comme les Flames de Calgary. Cependant, la formation albertaine a été victime de l’un d’eux lors d’une situation de six contre quatre. Trois buts en neuf matchs représenteraient 27 filets au terme de la saison si la tendance se maintient, soit une quantité astronomique. Cela indique que, malgré sa bonne production, le jeu de puissance des Sharks est quelque peu désorganisé, ce qui pourrait permettre au Tricolore de menacer la cage adverse pour d’accentuer son contrôle de la rencontre ou peut-être même trouver le fond du filet.

En suivant ces trois clés, le Canadien pourrait retrouver le chemin de la victoire.

Crédit photo : NHL.com (3 fois) et TVA Sports

À lire aussi sur Le 7e Match

Un défenseur qui domine en 2019-2020:

Début de saison fracassant pour John Carlson

Voici 5 candidats qui pourraient renforcer la défensive du Tricolore :

5 défenseurs gauchers qui pourraient être disponibles pour le CH

Un journaliste apporte matière à réflexion :

Colby Cave passe le K.O. à Martin Pospisil…Un journaliste apporte un point qui fait réfléchir

Mots clés: , ,