Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Formation du CH – Match Bruins vs Canadiens


Par Gabriel Asselin

Après une récolte de quatre points sur une possibilité de six lors de son périple de trois matchs, le Tricolore retrouvera ses partisans ce soir en recevant la visite des Bruins de Boston au Centre Bell. La rencontre s’amorcera à 19h30.

L’alignement partant

À l’attaque !

Du côté de l’attaque, Ryan Poehling, fraîchement rappelé du Rocket, disputera son premier match de la saison. Jordan Weal devra être l’attaquant laissé de côté.

Défendons-nous ! :

Du côté de la défensive, aucun changement ne sera apporté. Brett Kulak et Christian Folin regarderont la rencontre du haut de la galerie de presse.

Arrêt-Stop, on ne passe pas ! :

Carey Price sera à son poste devant la cage du Tricolore et il sera secondé par Keith Kinkaid.

Formation projetée pour le match de ce soir :

Les trois clés du match :

1- Attention à …
Brad Marchand, David Pastrnak et Patrice Bergeron

Les succès des Bruins de Boston reposent essentiellement sur la production de leur premier trio et la situation ne fait pas exception depuis le début de la campagne. Après seulement 14 matchs, les trois acolytes revendiquent déjà 31 buts, soit 60% de la production offensive de l’équipe. En fait, Pastrnak et Marchand représentent les deux meilleurs pointeurs du circuit Bettman au terme des rencontres de lundi. Il faut dire que Marchand s’est bien amusé contre les Penguins de Pittsburgh lundi alors qu’il a récolté deux buts et trois mentions d’aide dans une victoire des siens par la marque de 6 à 4, tandis que Pastrnak et Bergeron n’ont récolté respectivement que deux points et une mention d’aide. Cette saison, Pastrnak revendique 14 buts et 15 mentions d’aide pour une récolte de 29 points, tandis que Marchand vient tout juste derrière avec 10 buts et 18 mentions d’aides pour 28 points. Quant à joueur de centre québécois, il vient loin derrière avec sept buts et huit mentions d’aide pour 15 points. Plus impressionnant encore, Marchand revendique 16 points à ses six derniers matchs et il n’a été blanchi qu’à une seule reprise, soit lors du premier match de la saison. Pastrnak produit également à un rythme effréné avec une production de 23 points en neuf matchs et il est sur une séquence de 12 matchs consécutifs avec au moins un point. Bref, le Tricolore se devra de surveiller le gros trio des Bruins de très près ce soir.

2- Être discipliné

Si le Tricolore veut avoir une chance de vaincre ses grands rivaux ce soir, il se doit à tout prix d’éviter le banc des pénalités ou ses chances de victoires seront très minces. En effet, les Bruins viennent largement au premier échelon du jeu de puissance dans le circuit Bettman avec une réussite impressionnante de 30,6%. À titre comparatif, l’équipe qui vient en deuxième position, les Sabres de Buffalo, n’est qu’à 26,9%. L’un des grands artisans de ce jeu de puissance dévastateur est Brad Marchand. Le mal-aimé des partisans du Tricolore vient, à égalité avec James Neal des Oilers d’Edmonton, au premier rang de la LNH avec huit buts inscrits avec au moins un homme en plus. Cela représente plus de la moitié des 15 buts inscrits par les hommes de Bruce Cassidy depuis le début de la saison et ces 15 buts représentent près de 30% de la production offensive de l’équipe. De plus, le Tricolore a été impeccable à court d’un homme lors de
cinq matchs depuis le début de la saison et il a remporté ces cinq rencontres. Bref, le Tricolore devra éviter le cachot s’il veut avoir la moindre chance de l’emporter ce soir.

3- Déranger le travail de Tuukka Rask

Puisque Jaroslav Halak a obtenu le départ, et concédé quatre buts, contre les Penguins de Pittsburgh lundi, il est très probable que Tuukka Rask obtienne le départ en prévision de la rencontre de ce soir. Cependant, le moins que l’on puisse dire, c’est que le portier finlandais est au sommet de son art depuis le début de la campagne. En huit départs cette saison, le cerbère de 32 ans a enregistré sept victoires et un revers en tirs de barrage, tout en maintenant une impressionnante moyenne de buts alloués de 1,49 et un spectaculaire taux d’efficacité de 0,949. À titre comparatif, sa moyenne de buts alloués s’élevait à 2,48 et son taux d’efficacité était de 0,912 lors de la dernière campagne. Rask revendique également deux blanchissages, contre les Devils et les Blues, soit la moitié de sa récolte de toute la saison dernière. Bref, la soirée risque d’être très longue si le Tricolore laisse le portier des Bruins effectuer paisiblement son travail.

En suivant ces trois clés, le Canadien pourrait renouer avec la victoire.

Crédit photo : Habs Eyes On The Prize, Sportsnet, Montreal Gazette et The Boston Globe

À lire aussi sur Le 7e Match

Tous les Spectateurs ont été émus par cette vidéo :

Si vous l’avez raté : Une scène touchante avant le match Sharks-Canucks

Ryan Poehling rappelé :

Le Canadien rappelle Ryan Poehling du Rocket

Taylor Hall se moque des partisans des Devils:

Si vous l’avez raté : Taylor Hall se moque un peu des partisans des Devils après avoir compté un but magnifique

Mots clés: , ,