Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Le Canadien profite des largesses de Tuukka Rask pour surprendre les Bruins


Par Gabriel Asselin

Après avoir récolté quatre points sur une possibilité de six lors de son voyage de trois matchs, le Canadien retrouvait ses partisans en recevant la visite de ses éternels rivaux, les Bruins de Boston. Pour l’occasion, Claude Julien, qui dirigeait son 1200e dans la LNH, avait effectué un changement à sa formation alors que Ryan Poehling, fraîchement rappelé du Rocket, disputait son premier match de la saison avec le grand club au profit de Jordan Weal.

Les Bruins représentaient un défi imposant pour le Tricolore puisqu’ils connaissent un début de saison exceptionnel à plusieurs points de vue, dont leur dossier de 11 victoires et 24 points après 14 matchs. Le Canadien n’a pas été intimidé outre mesure et il a rapidement ouvert le pointage. Dès la 73e seconde de jeu, Jeff Petry a tenté vers l’embouchure du filet pour Joel Armia, mais le disque a heurté le patin gauche de ce dernier avant de remonter vers le haut de l’enclave. Victor Mete a ensuite profité de cette occasion pour décocher un tir des poignets sur réception, surprenant Tuukka Rask entre les jambières. Il n’aura donc eu besoin que de huit matchs pour inscrire son deuxième but en carrière.

Les hommes de Claude Julien ont limité la puissante attaque des Bruins à seulement six tirs au premier vingt, mais ces derniers ont eu une opportunité de ce faire valoir en jeu de puissance et ils en ont profité pour créer l’égalité. Lors de la quinzième minute de jeu et seulement six secondes après le début de l’infraction à Victor Mete, Torey Krug a remis le disque à David Pastrnak qui a dégainé sur réception, logeant le disque dans la lucarne et inscrivant son 15e but de la saison.

Cependant, le Tricolore n’a pas perdu de temps afin de revenir en force. Seulement deux minutes plus tard, lors d’une relance rapide de l’attaque, Tomas Tatar a saisi la passe quelque peu imprécise de Brendan Gallagher afin de s’amener en surnombre à deux contre un en compagnie de Phillip Danault. Le Slovaque a opté pour un tir des poignets qui a surpris Tuukka Rask, lui permettant d’inscrire son cinquième but de la campagne.

Puis, 31 secondes plus tard, Paul Byron a saisi une rondelle libre à la ligne bleue des Bruins afin de s’amener devant le portier adverse et le mystifier à l’aide d’un tir des poignets entre les jambières. Il s’agissait, enfin dirons certains, de son premier but de la saison.

Le Canadien a eu plus de difficultés à produire des séquences menaçantes en territoire ennemi au deuxième vingt, malgré deux jeux de puissances dès le début de l’engagement, mais il a été étanche défensivement, ne concédant que trois tirs sur Carey Price au cours des 16 premières minutes de la période. Cependant, quelques erreurs ont permis aux Bruins de revenir de l’arrière.

Lors de la huitième minute de l’engagement, Connor Clifton s’est présenté en territoire adverse en contrôle du disque et les hommes de Claude Julien lui ont permis de manœuvrer avec la rondelle. Il s’est éventuellement présenté devant Carey Price qu’il a déjoué d’un bon tir des poignets dans la lucarne. Le défenseur américain inscrivait son premier but en carrière à son 32e match.

Puis, alors qu’il ne restait que 107 secondes à faire au deuxième vingt, Carey Price a été incapable de contrôler une rondelle bondissante, ce qui a permis à Anders Bjork de la récupérer avant de la glisser entre les jambières de portier du Tricolore afin d’inscrire son deuxième but de la saison.

Les hommes de Claude Julien n’avaient cependant pas dit leur dernier mot. 42 secondes plus tard, Zdeno Chara, qui disputait son 1500e match en carrière, a projeté Nate Thompson sur Tuukka Rask, ce qui a permis à Victor Mete d’envoyer le disque dans une cage béante pour inscrire son deuxième but de la soirée.

Les Bruins sont parvenus à créer l’égalité dès la quatrième minute du dernier tiers. Dans la foulée d’une pénalité à Shea Weber, le quatrième trio des Bruins s’est nourri du momentum acquis pendnat le jeu de puissance pour bourdonner en territoire du Tricolore. Éventuellement, Carey Price a perdu de vue le disque derrière sa cage et il a été surpris à contre-courant, permettant à Sean Kuraly d’inscrire son premier but de la saison.

Les Bruins sont venus bien près de prendre les devants lors de la sixième minute de jeu, mais Claude Julien a eu gain de cause dans une contestation pour hors-jeu.

Le Canadien est finalement parvenu à reprendre les devants trois minutes plus tard. Après avoir accepté la passe de Tomas Tatar, Shea Weber a remis le disque à Ben Chiarot qui s’est avancé vers Tuukka Rask avant de décocher un tir des poignets qui a échappé à la vigilance de ce dernier. Chiarot inscrivait son deuxième but de la campagne.

Le Tricolore a tenu le coup de peine et de misère pour s’imposer par le pointage de 5 à 4 devant les Bruins de Boston.

Le Canadien reprendra la route le temps d’un match alors qu’il rendra visite aux Flyers de Philadelphie jeudi.

Crédit photo : Getty Images

À lire aussi sur Le 7e Match

Le travail de Nick Suzuki est récompensé par l’état-major du CH !

Une bonne nouvelle pour Nick Suzuki

Une déclaration de Robin Lehner qui risque de ne pas plaire aux Sabres de Buffalo :

Après une splendide performance avec les Blackhawks, le gardien Robin Lehner lance une flèche aux Sabres de Buffalo

Tous les spectateurs ont été émus par cette vidéo :

Si vous l’avez raté : Une scène touchante avant le match Sharks-Canucks

Mots clés: , ,