Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Formation du CH – Match Canadiens vs Flyers


Par Gabriel Asselin

Après une victoire inespérée contre les Bruins de Boston, le Tricolore reprendra l’action ce soir en rendant visite aux Flyers de Philadelphie. La rencontre s’amorcera sur le coup de 19h.

L’alignement partant

À l’attaque !

Du côté de l’attaque, Jesperi Kotkaniemi ne sera pas en mesure de réintégrer la formation, donc aucun changement ne sera apporté.

Défendons-nous ! :

Du côté de la défensive, aucun changement ne sera apporté. Brett Kulak et Christian Folin regarderont la rencontre du haut de la galerie de presse.

Arrêt-Stop, on ne passe pas ! :

Carey Price sera à son poste devant la cage du Tricolore et il sera secondé par Keith Kinkaid.

Formation projetée pour le match de ce soir :

Les trois clés du match :

1- Attention à …
Travis Konecny

Les Flyers de Philadelphie connaissent un début de saison en dents de scie avec sept victoires et 16 points après 14 matchs. Cependant, il y a un joueur qui répond pleinement aux attentes placées en lui cette saison et il s’agit de Travis Konecny. Le joueur de centre originaire de London, en Ontario, revendique déjà sept buts et huit mentions d’aide pour 15 points en 14 joutes depuis le début de la campagne. Or, ses sommets personnels, qu’il a établit lors de la dernière saison, sont de 24 buts et 25 mentions d’aide pour 49 points. De plus, Konecny est particulièrement productif devant ses partisans, alors qu’il a amassé six buts et quatre mentions d’aide en sept matchs à Philadelphie contre un but et quatre mentions d’aide en autant de joutes sur les patinoires adverses. Bref, les hommes de Claude Julien devront surveiller de près le numéro 11 des Flyers s’il souhaite l’emporter ce soir.

2- Éviter de prendre les Flyers à la légère

Après une belle victoire contre l’une des meilleures équipes du circuit Bettman, les Bruins de Boston, il serait facile de croire que la victoire est acquise d’emblée contre les Flyers ce soir. Or, le Tricolore connait historiquement des difficultés à Philadelphie depuis 2010 comme en fait foi son dossier de seulement trois victoires contre 16 défaites. Le Canadien est sur une belle séquence avec quatre victoires à ses cinq derniers matchs, mais les Flyers représentent l’une des meilleurs du circuit Bettman à domicile en ce début de saison avec une fiche de cinq victoires contre un revers et une défaite en temps supplémentaire. Parmi ces cinq victoires, les hommes d’Alain Vigneault ont servi des corrections par le pointage de 6 à 2 aux Golden Knights de Las Vegas et de 4 à 1 aux Hurricanes de la Caroline pas plus tard que mardi, lors de leur dernier match. En résumé, le Tricolore ne devra pas s’asseoir sur ses lauriers suite à sa victoire inattendue contre les Bruins et il devra sortir en force s’il souhaite vaincre les Flyers.

3- Éviter une raclée sur les mises en jeu

L’une des grandes forces des Flyers de Philadelphie, et ce depuis plusieurs saisons, est leur capacité à dominer largement leurs adversaires au chapitre des mises en jeu. Pour vous donner une petite idée, les deux principaux joueurs de centre, Claude Giroux et Sean Couturier ont des pourcentages de réussite astronomiques de 63,0 et 64,5% depuis le début de la saison. Sans surprises, ils sont les meneurs à ce chapitre dans le circuit Bettman parmi les joueurs ayant effectué au moins 100 mises en jeu. Bien entendu, cela permet aux Flyers d’être confortablement au sommet avec un pourcentage de réussite collectif de 55,8%. En comparaison, l’équipe qui vient au deuxième échelon, les Canucks de Vancouver, ne sont qu’à 54,5%. Par contre, le Tricolore fait piètre figure dans cette catégorie alors qu’il pointe au 27e échelon avec une réussite de 47,6%. Seul Nate Thompson fait bonne figure avec un impressionnant 55,7% de réussite. En résumé, le Tricolore devra remporter sa part de mises en jeu ce soir s’il ne veut pas être obligé de patiner vers le porteur de la rondelle toute la soirée.

En suivant ces trois clés, le Canadien pourrait signer une deuxième victoire de suite.

Crédit photo : Vancouver Courier, USA Today, Taiwan News et CBS Sports

À lire aussi sur Le 7e Match

La 2e partie de notre reportage sur les vols au repêchage de la LNH :

Le repêchage de la LNH, une science inexacte :les vols (partie 2)

Ryan Suzuki vit des moments inquiétants:

Ryan Suzuki subit Une blessure qui donne des sueurs froides

Alors que son frère apprend une bonne nouvelle :

Une bonne nouvelle pour Nick Suzuki

Mots clés: , ,