Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Formation du CH – Match Canadiens vs Capitals


Par Gabriel Asselin

Après une victoire en tirs de barrage contre les Blues Jackets de Columbus, le Canadien de Montréal amorcera ce soir une séquence de deux matchs en 24 heures en rendant visite aux puissants Capitals de Washington. La rencontre s’amorcera sur le coup de 19h.

L’alignement partant

À l’attaque !

Du côté de l’attaque, Jordan Weal réintégrera la formation suite au renvoi à Laval de Ryan Poehling. Jesperi Kotkaniemi n’a toujours pas obtenu le feu vert des médecins, mais il est possible qu’il joue le match contre les Devils samedi.

Défendons-nous ! :

Du côté de la défensive, Shea Weber et Ben Chiarot seront à nouveau réunis ce soir pour contrer la puissante attaque des Capitals, tandis que Mike Reilly et Christian Folin seront à nouveau laissés de côté.

Arrêt-Stop, on ne passe pas ! :

Carey Price sera à son poste devant la cage du Tricolore et il sera secondé par Keith Kinkaid.

Formation projetée pour le match de ce soir :

Les trois clés du match :

1- Attention à …
John Carlson

Les Capitals connaissent tout un début de saison alors qu’ils trônent au sommet du classement général de la LNH et ils n’ont pas perdu en temps réglementaire à leurs 13 derniers matchs, soit depuis le 16 octobre. La formation du District de Columbia est propulsé par les prouesses d’Alex Ovechkin, Niklas Backstrom, Evgeny Kuznetsov et Tom Wilson depuis plusieurs saisons et c’est encore le cas cette année. Malgré le fait qu’Ovechkin revendique déjà 13 buts en 20 matchs, il se fait voler la vedette par le défenseur John Carlson. En 20 matchs depuis le début de la campagne, le défenseur américain revendique déjà 8 buts et 22 mentions d’aide pour 30 points. S’il poursuit à ce rythme, il pourrait finir la saison avec 123 points et devenir le premier défenseur depuis Brian Leetch en 1991-92 à franchir le plateau des 100 points. Bien entendu, Carlson domine outrageusement la catégorie des meilleurs pointeurs chez les arrières cette saison avec sa moyenne de 1,5 point par match. Celui qui vient au deuxième échelon, soit Dougie Hamilton des Hurricanes, revendique 21 points en 19 joutes, soit légèrement plus d’un point par match. Carlson revendique également un différentiel de +15, neuf points sur le jeu de puissance et deux buts gagnants. Bref, il est clair que Carlson est le catalyseur de l’attaque des Capitals depuis le début de la saison et le Canadien devra le surveiller de très près ce soir.

2- Connaître une bonne deuxième période

Depuis le début de la campagne, le Canadien est en mesure de tirer son épingle du jeu en première et troisième période avec des différentiels de buts respectifs de +4 et +8. Cependant, ça se gâte quelque peu au deuxième tiers et celui-ci représente la meilleure période des Capitals. En effet, en 18 matchs depuis le début de la campagne, le Tricolore n’a inscrit que 15 buts lors du deuxième vingt, ce qui représente le 24e échelon du circuit Bettman, tandis qu’il a concédé 19 filets, ce qui le place en milieu de peloton. Cependant, du côté des Capitals, tout roule sur des roulettes lors du deuxième engagement. En effet, les hommes de Todd Reirden revendiquent 29 buts lors de la deuxième période cette saison, un sommet dans la LNH, tandis qu’ils en ont accordé 16, suffisants pour le neuvième échelon. Ceci représente un impressionnant différentiel de +13 si on tient compte que le différentiel de buts des Capitals se situe à +19. De plus, puisque le Tricolore évoluera sur la route, il n’aura pas l’avantage du dernier changement et le banc sera en territoire offensif, d’où l’importance de ne pas se faire embouteillé. Bref, la deuxième vingt fait souvent foi de tout pour les Capitals depuis le début de la saison et le Canadien devra connaître une excellente période médiane s’il souhaite l’emporter.

3- Limiter les occasions de marquer des Capitals

Carey Price a fait la différence à plusieurs reprises depuis quelques semaines, permettant au Tricolore d’engranger de précieux points. Cependant, ces matchs étaient contre des équipes qui ne feront pas ou qui se bâteront pour une place au sein des prochaines séries éliminatoires, tandis que les Capitals représentent l’élite du circuit Bettman. Les Capitals ont la meilleure attaque de la LNH avec 77 buts inscrits après 20 matchs, soit 3,85 filets par rencontre. Par contre, ils ne se situent qu’au 16e échelon avec 31,4 tirs au but par match, ce qui signifie que leur pourcentage de réussite est très élevé. En effet, leur pourcentage de réussite de 12,3% sur les lancers au but est nettement suffisant pour occuper le premier rang à ce chapitre, loin devant les 11,7% des Predators de Nashville. Bref, si le Tricolore souhaite l’emporter ce soir, il se devra absolument d’être étanche défensivement et, par la même occasion, limiter les tirs au but et les occasions de marquer des Capitals.

En suivant ces trois clés, le Canadien pourrait signer une troisième victoire de suite.

Crédit photo : NHL.com (3 fois) et The Hockey News

À lire aussi sur Le 7e Match

Max Domi doit revenir à son style :

Max Domi manque d’implication selon Dany Dubé

Une autre lourde perte pour les Penguins ?:

Si vous l’avez raté : Sidney Crosby devra subir une opération

Cet événement a apporté une nouvelle clientèle à la boxe :

KSI vs Logan Paul: Un petit pas pour la boxe, un grand pas pour YouTube

Mots clés: , ,