Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Le Canadien récolte un point dans une septième défaite consécutive


Par Gabriel Asselin

Perdant à ses six derniers matchs, le Canadien de Montréal de retrouver le chemin de la victoire alors qu’il recevait la visite des Flyers de Philadelphie afin de conclure une séquence de cinq rencontres consécutives au Centre Bell. Pour ce match en après-midi, Victor Olofsson, rappelé du Rocket vendredi, et Cale Fleury formaient la troisième paire défensive, tandis que Brett Kulak et Mike Reilly étaient laissés de côté. Keith Kinkaid obtenait le départ devant la cage du Tricolore.

Quoi de mieux pour freiner une mauvaise séquence qu’amorcer le match sur les chapeaux de roues? C’est exactement ce qui est arrivé alors que, dès la 19e seconde de jeu, le Tricolore a ouvert le pointage. Après s’est avancé en territoire des Flyers sur l’aile droite, Joel Armia, qui a été nettement le meilleur joueur du Tricolore au cours de ce match, a décoché un tir des poignets en apparence inoffensif, qui aurait probablement raté la cible, et dont Brian Elliott a fait dévier dans son propre filet. Armia héritait de son neuvième but de la saison.

Les hommes de Claude Julien ont fait du bon travail au cours des 20 premières minutes de jeu afin de limiter l’accès à la zone dangereuse près de Keith Kinkaid, tout en offrant aucun surnombre à l’adversaire, ce qui avait coûté très cher contre les Devils. Le portier du Tricolore a bloqué les sept tirs dirigés vers lui pour protéger l’avance des siens.

Victor Mete a vu son match être écourté après ce contact en territoire offensif. Il n’est pas revenu dans le match par la suite.

Cependant, le Canadien est retombé dans ses mauvaises habitudes dans les premières minutes du deuxième tiers et il en a payé le prix. Lors de la huitième minute de jeu, alors qu’ils étaient embouteillés depuis un bon moment dans son territoire, les hommes de Claude Julien ont vu Justin Braun décoché un faible tir d’une bonne distance qui s’est frayé un chemin jusque dans le fond du filet, lui permettant d’inscrire son premier but de la saison.

Par contre, le Tricolore n’a vraiment pas perdu de temps afin de répliquer. Seulement 27 secondes plus tard, Shea Weber a dégainé sur réception suite à la remise de Phillip Danault, atteignant directement Tomas Tatar à l’embouchure du filet. Ce dernier a ensuite sauté sur le disque libre avant de le loger dans le fond de la cage adverse afin d’inscrire son huitième but de la campagne.

Malheureusement, Jeff Petry a connu une énième bourde quelques instants plus tard qui a permis aux Flyers de recréer l’égalité. Seulement 45 secondes après le but de Tatar, Petry a nonchalamment tenté de dégager son territoire, mais le disque a été aisément intercepté par Joel Farabee. Ce dernier a aussitôt effectué une longue passe transversale pour Kevin Hayes, qui s’est déplacé vers le haut de l’enclave avant de surprendre Kinkaid d’un tir des poignets du côté du bouclier. Hayes inscrivait son huitième filet de la saison.

Le Tricolore a obtenu l’opportunité de reprendre les devants lors d’un jeu de puissance avant de retraiter au vestiaire, mais Brian Elliott a volé un but certain à Jordan Weal à l’aide d’un bel arrêt de la mitaine.

Les Flyers sont parvenus à prendre les devants pour la première fois de la rencontre dès les premiers instants du dernier tiers. Dès la 94e seconde de l’engagement, lors d’un surnombre à trois contre deux, Travis Konecny a dégainé sur réception suite à la remise impeccable de Claude Giroux afin d’enfiler son neuvième but de la saison.

Le Canadien n’a pas perdu de temps afin de remettre le match à la case départ. Moins de deux minutes plus tard, lors d’une pénalité à Ivan Provorov, Nick Suzuki a effectué une superbe passe transversale pour Tomas Tatar qui n’a eu qu’à dégainer dans une cage béante pour inscrire son deuxième but de la rencontre.

Aucune équipe n’est pas parvenu à dénouer l’impasse avant la fin des 60 minutes réglementaires et le match s’est décidé en prolongation.

Le suspense n’a pas duré très longtemps. Dès la 31e seconde de jeu, Ivan Provorov a servi une tasse de café à Max Domi avant de loger le disque derrière Keith Kinkaid afin de procurer la victoire aux siens.

Le Canadien aura très peu de temps pour digérer cette septième défaite consécutive, puisqu’il se frottera à nouveau aux Bruins de Boston dès dimanche.

Crédit photo : NHL.com

À lire aussi sur Le 7e Match

Gustav Olofsson jouait bien à Laval et son rappel s’explique pour plusieurs raisons :

Les Canadiens ont rappelé le défenseur Gustav Olofsson du Rocket de Laval… Pour plusieurs raisons !

Marc Bergevin et Stan Bowman risquent de transiger bientôt :

Marc Bergevin devra bouger bientôt…Et ça risque d’être encore avec Chicago !

Des critiques encore plus dures envers Mike Babcock:

Si vous l’avez raté : Un autre ancien joueur de la LNH critique fortement Mike Babcock

Mots clés: , ,