Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Le Tricolore continue de s’enliser malgré un effort louable


Par Gabriel Asselin

Après avoir perdu un septième match consécutif contre les Flyers de Philadelphie quelques heures auparavant, le Canadien de Montréal recroisait le fer avec les Bruins de Boston, cette fois au Massachusetts, dans le cadre de la deuxième joute en cinq jours entre les deux éternels rivaux. Ayant subi une blessure au bas du corps la veille, Victor Mete n’avait pas fait le voyage avec ses coéquipiers et il était remplacé dans la formation par Brett Kulak, tandis que Carey Price reprenait son poste devant la cage des siens.

Tout comme lors du matchs contre les Flyers, le Tricolore a amorcé le match sur les chapeaux de roues et il a très rapidement ouvert le pointage. Dès la 118e seconde de jeu, Joel Armia a subtilisé le disque à Zdeno Chara derrière la cage de Tuukka Rask avant de s’amener dans l’enclave et décocher un tir du revers. La rondelle a ensuite dévié sur le bâton de Chara, puis sur le patin de Charlie McAvoy avant de tromper le portier finlandais dans le haut du filet. Armia enregistrait ainsi son dixième but de la saison.

Le Tricolore a joué une excellente première période avec un jeu défensif très étanche, ne concédant que très peu d’occasions aux Bruins. Dans une période où le Canadien a remporté 10 des 17 mises en jeu, l’équipe locale n’a eu qu’une seule véritable occasion de marquer de qualité. Alors que Carey Price s’était avancé afin de défier Brad Marchand, ce dernier a remis le disque à David Pastrnak, qui avait une cage béante, mais Ben Chiarot s’est transformé en gardien de but afin d’étouffer la menace.

Ce match n’était vraiment le plus excitant et endiablé de la saison, mais les hommes de Claude Julien jouaient exactement le jeu qu’ils devaient préconiser devant une équipe nettement plus en confiance et qui n’avaient toujours pas perdu en temps réglementaire à domicile. Bref, le deuxième vingt a ressemblé au premier tiers alors que le Canadien a fermé l’accès à son territoire, ne laissant que des miettes aux hommes de Bruce Cassidy, de quoi frustrer ces derniers, dont Brad Marchand.

On a eu droit à quelques étincelles en fin d’engagement, alors que Brendan Gallagher, Shea Weber et Joel Armia se sont tour à tour déchaînés sur David Pastrnak. Le geste de Weber, qui a provoqué l’escarmouche, a été sanctionné, offrant le premier jeu de puissance de la rencontre aux Bruins. Ces derniers sont venus bien près de créer l’égalité, autant pendant l’attaque massive que dans sa foulée, mais sans succès. Le Tricolore est parvenu à maintenir sa mince avance d’un but en retraitant au vestiaire.

Les Bruins sont finalement parvenus à créer l’égalité lors de la septième minute du dernier tiers. Quelques instants après que Brendan Gallagher ait raté une occasion en or en se présentant en échappée devant Tuukka Rask, David Pastrnak a été oublié sur l’aile droite. Après avoir accepté la longue passe d’Anders Bjork, Pastrnak a décoché un spectaculaire lancer frappé qui n’a laissé aucune chance à Carey Price, inscrivant de même coup son 25e but de la saison.

Seulement deux minutes plus tard, Nick Cousins a écopé d’une pénalité inexcusable en territoire offensif et les Bruins en ont profité pour prendre les devants. Alors que le Tricolore s’était admirablement bien défendu pendant les 75 premières secondes de l’infraction, David Backes a accepté la passe de David Krejci dans les dernières secondes de la pénalité avant de dégainer sur réception, mystifiant Carey Price au deuxième poteau. Backes, qui disputait son premier match depuis le 2 novembre, inscrivait son premier but de la saison.

Le Canadien a tenté de rebondir en convergeant vers la cage de Tuukka Rask, mais les Bruins n’ont pas tardé à ajouter un troisième but. Seulement trois minutes plus tard, Jake Debrusk, alimenté par Charlie Coyle, a dégainé sur réception depuis l’embouchure du filet, logeant le disque dans la partie supérieure et inscrivant son sixième but de la saison.

Les Bruins ont aisément tenu le coup pour infliger une huitième défaite consécutive au Tricolore par le pointage de 3 à 1.

Le Canadien disputera son prochain match mardi alors qu’il recevra la visite des Islanders de New York au Centre Bell.

Crédit photo : NHL.com

À lire aussi sur Le 7e Match

Gustav Olofsson jouait bien à Laval et son rappel s’explique pour plusieurs raisons :

Les Canadiens ont rappelé le défenseur Gustav Olofsson du Rocket de Laval… Pour plusieurs raisons !

Marc Bergevin et Stan Bowman risquent de transiger bientôt :

Marc Bergevin devra bouger bientôt…Et ça risque d’être encore avec Chicago !

Des critiques encore plus dures envers Mike Babcock:

Si vous l’avez raté : Un autre ancien joueur de la LNH critique fortement Mike Babcock

Mots clés: , ,