Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Formation du CH – Match Islanders vs Canadiens


Par Gabriel Asselin

À la veille de son 110e anniversaire, le Canadien de Montréal aura un autre imposant défi sur les bras, en tentant de sortir de sa série d’insuccès alors qu’il croisera le fer avec les Islanders au Centre Bell ce soir. La rencontre s’amorcera sur le coup de 19h.

L’alignement partant

À l’attaque !

Du côté de l’attaque, Matthew Peca, rappelé du Rocket lundi, prendra la place de Charles Hudon dans la formation.

Défendons-nous ! :

Du côté de la défensive, aucun changement ne sera apporté, Mike Reilly sera à nouveau laissé de côté.

Arrêt-Stop, on ne passe pas ! :

Carey Price sera à son poste devant la cage du Tricolore et il sera secondé par Cayden Primeau.

Formation projetée pour le match de ce soir :

Les trois clés du match :

1- Attention à …
Mathew Barzal

Les Islanders connaissent une excellente saison alors qu’ils viennent au deuxième échelon de la division Métropolitaine, derrière les Capitals de Washington, avec 18 victoires en 25 rencontres. Ils ont d’ailleurs connu une séquence de 17 matchs de suite avec au moins un point entre le 11 octobre et le 23 novembre. La formation compte également six buteurs de sept buts ou plus cette saison et le meilleur buteur de l’équipe est Mathew Barzal. En 25 matchs cette saison, le Britanno-Colombien de 22 ans revendique 10 buts et 13 mentions d’aide pour 23 points, ce qui fait également de lui le meilleur passeur et pointeur de l’équipe new-yorkaise. Barzal est également très responsable défensivement comme le démontre son différentiel de +13, l’un des meilleurs de la LNH. Après un voyage ardu dans l’Ouest américain, le jeune a rebondi avec une récolte de trois points à ses deux derniers matchs. Également, Barzal revendique deux buts et trois mentions d’aide en sept matchs en carrière contre le Tricolore. Bref, les hommes de Claude Julien devront surveiller de près le numéro 13 des visiteurs s’il souhaite retrouver le chemin de la victoire.

2- Profiter des revirements des Islanders

Les Islanders figurent parmi les meilleures équipes du circuit Bettman, mais une statistique en particulier ne cadre absolument pas avec ce constat, encore moins avec le fait qu’il ont récolté au moins un point dans 17 matchs consécutifs. En effet, les Islanders viennent largement au premier échelon du circuit Bettman avec 390 revirements concédés à l’adversaire depuis le début de la saison. Mathew Barzal, qui est pourtant solide des deux côtés de la patinoire, est particulièrement mauvais à ce chapitre alors qu’il en revendique 41 en 25 matchs, ce qui le classe au troisième échelon de la LNH derrière Drew Doughty et Erik Karlsson. Les Islanders possèdent également neuf autres joueurs qui revendiquent au moins 20 revirements en ces deux premiers mois d’activité dans le circuit Bettman. Cette contradiction peut s’expliquer par deux raisons : soit les attaquants ou les défenseurs sont en mesure de réparer la bévue avant que cela ne devienne une occasion de marquer, soit le gardien de but, au sommet de son art, repousse la menace adverse. Nous n’avons pas d’autres choix que de privilégier la deuxième option, puisque Thomas Greiss et Semyon Varlamov, qui se partagent le filet à parts égales, revendiquent des taux d’efficacité de 0,931 et 0,922. Bref, les hommes de Claude Julien se devront de concrétiser les occasions qui se présenteront à eux s’ils souhaitent récolter les deux points.

3- Connaître une bonne deuxième période

Depuis le début de la saison, le Tricolore connaît souvent de bons débuts de matchs comme le démontrent ses 31 buts marqués, soit le troisième échelon du circuit Bettman, et son différentiel de +6 lors des vingt premières minutes de jeu. Cependant, ça se complique drôlement lors des deux derniers engagements avec des différentiels de -5 à chaque occasion. Du côté des Islanders, leurs premières et troisièmes périodes sont respectables, tandis qu’ils connaissent du succès au deuxième tiers. Les Islanders ne représentent pas une puissance offensive alors qu’ils viennent au 25e échelon pour ce qui est des buts inscrits et en 17e position pour la moyenne de buts par match. Cependant, ils forment une puissance en territoire défensif. En ce sens, les Islanders ont inscrit 25 buts au deuxième tiers, soit deux de moins que le Tricolore, mais qui est tout de même leur meilleure période, tandis qu’ils n’ont concédé que 17 buts, soit un sommet dans la LNH. Pour ce qui du Tricolore, leurs 32 buts concédés au deuxième tiers leur confèrent le 23e échelon du circuit Bettman, tandis que leurs 27 buts inscrits son suffisant pour le milieu du peloton. Bref, la deuxième période sera très importante dans le résultat du match de ce soir.

En suivant ces trois clés, le Canadien pourrait freiner sa séquence de huit revers.

Crédit photo : NHL.com (2 fois), The Athletic et Elite Sports NY

À lire aussi sur Le 7e Match

Le Canadien rappelle un gardien pour seconder Carey Price :

Le Canadien rappelle 2 joueurs dont…Cayden Primeau !

Marc Bergevin effectue un premier mouvement pour secouer l’équipe :

Keith Kinkaid soumis au ballottage

Gustav Olofsson jouait bien à Laval et son rappel s’explique pour plusieurs raisons :

Les Canadiens ont rappelé le défenseur Gustav Olofsson du Rocket de Laval… Pour plusieurs raisons !

Mots clés: , ,