Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Le Canadien retrouve le chemin de la victoire


Par Gabriel Asselin

Après avoir subi une huitième défaite consécutive contre les Bruins de Boston, le Canadien de Montréal retrouvait ses partisans en tentant de sortir de cette mauvaise séquence alors qu’il recevait la visite des Islanders de New York. Pour l’occasion, un seul changement était apporté par Claude Julien alors que Matthew Peca, fraîchement rappelé du Rocket, prenait la place de Charles Hudon dans la formation.

À la veille du 110e anniversaire de la Sainte-Flanelle, le Canadien a rendu hommage à ses anciens capitaines. Pour l’occasion, 11 des 13 derniers joueurs à avoir porté le “C”, les absents étant Henri Richard et bien sûr Max Pacioretty, était présents au Centre Bell dans une cérémonie où Max Domi a eu l’air fou.

Pour ce qui est du match, celui-ci a été relativement équilibré pendant les premières 19 minutes et 59 secondes, malgré que le Tricolore ait obtenu les meilleures occasions de marquer. La plus dangereuse a sans doute appartenu à Nate Thompson, qui a été victime d’un superbe arrêt de Thomas Greiss, et Jordan Weal, qui a vu le portier des Islanders mettre la main sur le disque juste avant que l’attaquant du Tricolore ne puisse la pousser dans une cage béante.

Pourquoi 19 minutes et 59 secondes? Parce que le Tricolore a ouvert le pointage dans la dernière seconde du premier vingt. Après une entrée en zone adverse réussie par Brendan Gallagher, ce dernier a laissé le disque pour Phillip Danault. Le Québécois a vu son premier tir être bloqué par Scott Mayfield, mais il s’est emparé de son retour de lancer afin de le pousser le disque dans une cage béante. Ce but, officiellement inscrit avec 0,7 seconde à écouler, était le septième de la saison de Danault.

Le Canadien a profité de ce but très tardif pour prendre le contrôle total du deuxième tiers, qu’il a largement dominé pendant les 15 premières minutes. Après de nombreuses occasions de marquer infructueuses, le Tricolore est finalement parvenu à inscrire le seul but de l’engagement lors de la 14e minute de jeu. Suite au tir sur réception du haut de l’enclave de Shea Weber, Brendan Gallagher a redirigé la rondelle tout juste sous la hauteur permise avant de s’emparer du retour de lancer pour le pousser dans une cage déserte. Gallagher inscrivait son 11e but de la campagne.

Le Tricolore a augmenté son avance à trois buts très tôt au dernier tiers. Dès la 132e seconde de jeu, quelques instants après une excellente occasion de marque de Nick Suzuki, Jeff Petry s’est déplacé le long de la ligne bleue, suite à une mise en jeu remportée aisément par Suzuki, et il a décoché un tir des poignets en apparence inoffensif. Cependant, Thomas Greiss n’y a vu que du feu et Petry héritait de son premier but depuis le 15 octobre.

Cependant, les Islanders sont rapidement parvenus à s’inscrire au pointage. Seulement 41 secondes plus tard, suite à une montée plus ou moins fructueuse de Jordan Eberle, le disque s’est retrouvé dans le haut de l’enclave et Scott Mayfield a profité de la circulation lourde devant Carey Price pour décocher un lancer sur réception qui a fait mouche. Mayfield inscrivait son quatrième but de la campagne.

Puis, en fin de période, alors que les Islanders évoluait à six patineurs, Mathew Barzal a fait dévié le tir de Nick Leddy derrière Carey Price afin de réduire l’écart à un seul but.

Shea Weber a complété le pointage dans un filet désert pour confirmer une première victoire en neuf matchs du Tricolore par le pointage de 4 à 2 devant les Islanders de New York.

Crédit photo : NHL.com

À lire aussi sur Le 7e Match

Le Canadien rappelle un gardien pour seconder Carey Price :

Le Canadien rappelle 2 joueurs dont…Cayden Primeau !

Marc Bergevin effectue un premier mouvement pour secouer l’équipe :

Keith Kinkaid soumis au ballottage

Gustav Olofsson jouait bien à Laval et son rappel s’explique pour plusieurs raisons :

Les Canadiens ont rappelé le défenseur Gustav Olofsson du Rocket de Laval… Pour plusieurs raisons !

Mots clés: , ,