Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Formation du CH – Match Avalanche vs Canadiens


Par Gabriel Asselin

Suite à sa première victoire en neuf matchs, le Canadien aura une autre lourde commande sur les bras alors que Nathan MacKinnon et l’Avalanche du Colorado seront en visite au Centre Bell ce soir. La rencontre s’amorcera sur le coup de 19h.

L’alignement partant

À l’attaque !

Du côté de l’attaque, aucun changement ne sera apporté alors que Charles Hudon sera à nouveau laissé de côté.

Défendons-nous ! :

Du côté de la défensive, Otto Leskinen, fraîchement rappelé du Rocket de Laval, prendra la place de Gustav Olofsson, qui a fait le chemin inverse.

Arrêt-Stop, on ne passe pas ! :

Cayden Primeau obtiendra son premier départ dans le circuit Bettman et Carey Price le secondera.

Formation projetée pour le match de ce soir :

Les trois clés du match :

1- Attention à …
Nathan MacKinnon

Bien décidée à reléguer aux oubliettes leur deuxième moitié de saison en dents de scie, l’équipe était au cinquième échelon du circuit Bettman après 30 matchs pour finalement accrocher la deuxième place d’équipe repêchée, l’Avalanche du Colorado connaît une excellente saison alors qu’elle occupe la deuxième position de la division Centrale avec 17 victoires en 27 matchs. En l’absence de Mikko Rantanen, qui est revenu au jeu samedi dernier après une absence de 16 matchs, s’offrant une performance de quatre points contre les Blackhawks de Chicago, Nathan MacKinnon a pris les rennes de l’attaque de la formation du Colorado. En 27 matchs depuis le début de la campagne, l’ancien comparse de Jonathan Drouin avec les Mooseheads d’Halifax, dans la LHJMQ, revendique 18 buts et 26 mentions d’aide pour une récolte de 44 points. Ces statistiques impressionnantes font de lui le quatrième meilleur buteur du circuit Bettman et le troisième pointeur, juste derrières les deux acolytes des Oilers d’Edmonton: Connor McDavid et Leon Draisaitl. Également, l’Avalanche revendique 21 buts sur le jeu de puissance depuis le début de la campagne et MacKinnon a été l’auteur ou complice de 15 d’entre eux, alors qu’il a déjà récolté sept buts et huit mentions d’aide avec un homme en plus. De plus, MacKinnon est sur une lancée absolument ahurissante alors qu’il a récolté au moins un point dans dix de ses douze derniers matchs, dont les huit derniers, au cours desquels il a engendré 9 buts et 16 mentions d’aide pour une récolte 25 points. Il a d’ailleurs inscrit un but à chacun de ses cinq dernières rencontres. Bref, le Tricolore se devra de surveiller de très près le numéro 29 de l’Avalanche s’il souhaite signer une deuxième grosse victoire en autant de matchs.

2- Attention aux 2e et 3e périodes

Malgré l’absence de Mikko Rantanen durant cinq semaines, l’Avalanche du Colorado possède une attaque dévastatrice depuis le début de la campagne. En effet, les hommes de Jared Bednar figurent au troisième échelon du circuit Bettman avec exactement 100 inscrits après 27 matchs cette saison, mais ils occupent le premier rang avec 3,70 buts inscrits par match, tout juste devant les puissants Capitals de Washington et Bruins de Boston. L’Avalanche vient également au premier échelon, à égalité avec les Golden Knights de Las Vegas, qui ont cependant joué trois matchs de plus, avec 33 buts inscrits au premier vingt. Cependant, elle ne fait pas très belle figure lors de l’engagement initial, puisqu’elle a concédé 34 filets à l’adversaire, ce qui lui confère un différentiel de -1. Par contre, la situation est nettement plus réjouissante lors des deux derniers engagements. En effet, la formation du Colorado vient également en tête pour ce qui est des buts inscrits au deuxième tiers, avec 38, mais leurs 24 buts concédés représentent l’un des meilleurs rendements lors de l’engagement médian dans le circuit Bettman. Ce différentiel de +14 est cependant un sommet dans la LNH. L’équipe n’est pas en reste, alors qu’elle continue sa domination au dernier tiers, cette fois en matière défensive. Leurs 26 buts inscrits lors du dernier engagement est loin d’être l’un des meilleurs rendements du circuit Bettman, mais ils n’ont concédé que 16 buts en 27 joutes, ce qui est largement le meilleur rendement de la ligue. Bref, le Tricolore ne devra pas s’asseoir sur ses lauriers advenant une excellente première période ou une priorité de plusieurs buts s’il souhaite l’emporter ce soir.

3- Connaître un bon match au cercle des mises en jeu

L’une des meilleurs façons d’empêcher l’Avalanche de prendre le contrôle de la rondelle est de remporter le plus de mises en jeu possibles et il aura l’occasion de le faire ce soir. En effet, l’Avalanche représente l’une des pires équipes à ce chapitre dans le circuit Bettman avec un pourcentage d’efficacité de 47,3%, soit le 30e rendement de la LNH. Seuls les Sabres de Buffalo sont derrière eux avec une efficacité médiocre de 46,5%. En comparaison, le Tricolore fait plutôt belle figure, si on compare aux dernières années, avec un rendement de 49,8% et le 18e échelon. Mais, revenons à l’Avalanche. Nazem Kadri et le Français Pierre-Édouard Bellemare font belle figure à ce chapitre avec des pourcentages de réussite respectifs de 57,0% et 50,2%. Cependant, on ne peut en dire autant des deux autres joueurs de centre réguliers de l’équipe, alors que Nathan MacKinnon n’a remporté que 151 des 354 mises en jeu, soit 42,6%, auxquelles il a pris part, tandis que J.T. Compher n’a eu gain de cause qu’à 97 occasions en 223 opportunités, soit 43,5%. Bref, une bonne façon de limiter les occasions de marquer consiste à contrôler la possession du disque et tout cela commence dès la mise en jeu.

En suivant ces trois clés, le Canadien pourrait signer une deuxième victoire consécutive.

Crédit photo : NHL.com (2 fois), Sportsnet et The Athletic

À lire aussi sur Le 7e Match

Le Canadien rappelle un autre défenseur :

Le CH rappelle à nouveau un défenseur du Rocket

Evander Kane fait encore des siennes et s’en tire encore trop bien :

Un autre coup salaud d’Evander Kane

Enfin une victoire du CH :

Le Canadien retrouve le chemin de la victoire

Mots clés: , ,