Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Le Canadien amorce son périple du bon pied


Par Gabriel Asselin

Après subi une défaite aux mains des Red Wings de Detroit afin de conclure son calendrier à domicile pour l’année 2019, le Canadien de Montréal amorçait son traditionnel périple du temps des Fêtes en rendant visite aux Canucks de Vancouver. Pour l’occasion, Claude Julien n’apportait qu’un seul changement à sa formation alors que Mike Reilly réintégrait la formation suite au renvoi d’Otto Leskinen dans la Ligue américaine.

La première période a été très équilibrée, alors que les deux équipes ont joué du hockey relativement étanche, et rien n’est à signaler jusqu’aux derniers instants de celle-ci. Lors de la 18e minute de jeu, Tomas Tatar a écopé d’une infraction mineure pour avoir fait sauter les patins de Jake Virtanen, une décision qui n’a vraiment pas plu au principal intéressé, tout comme certains observateurs.

Seulement 59 secondes plus tard, le quatrième meilleur jeu de puissance du circuit Bettman a profité de l’occasion pour ouvrir la marque. Quelques instants après une chance en or, en échappée, ratée par Artturi Lehkonen, Adam Gaudette a accepté la longue passe de Tyler Myers avant de profiter de tout l’espace qui lui était concédé afin de décoché un tir des poignets digne des ligues majeures, ne laissant aucune chance à Carey Price et inscrivant son septième but de la saison.

Le Tricolore s’est montré très menaçant dans les dernières secondes du premier engagement, mais celui n’a pas suffi à empêcher les Canucks de retraiter au vestiaire avec une priorité d’un but. Avant la rencontre le mardi, les Canucks possédaient un dossier parfait de cinq victoires en autant de matchs à domicile en inscrivant le premier but et cinq victoire en six matchs en menant après vingt minutes de jeu, toujours devant leurs partisans.

Après que Carey Price ait repoussé plusieurs bonnes occasions des Canucks lors des premières minutes du deuxième tiers, ses coéquipiers l’ont récompensé en créant l’égalité. Lors de la neuvième minute de jeu, le Tricolore s’est amené en surnombre à trois contre deux en territoire ennemi et Max Domi a fait tout le travail pour Nick Cousins, qui n’a eu qu’à loger le disque près du poteau à la droite de Jacob Markstrom afin d’inscrire son cinquième but de la campagne.

À partir de cet instant, la rencontre a pris un tournant pour le moins inusité. Seulement quelques secondes plus tard, Adam Gaudette croyait, le temps de quelques minutes, avoir inscrit son deuxième but de la soirée, mais Claude Julien a rapidement eu gain de cause en contestant l’entrée de territoire.

Sur la même séquence, suite au hors-jeu raté par les juges de lignes, Nick Cousins a écopé d’une pénalité pour un coup de bâton à l’endroit de Josh Leivo, une infraction qui ne serait sûrement pas survenue si le jeu aurait été appelé correctement. Malgré la confusion de nombreux partisans, le règlement de la LNH à ce sujet est très clair et le Canadien a aisément écoulé les deux minutes subséquentes.

Quelques minutes plus tard, ce fut au tour du Tricolore de se voir refusé un but, de façon nettement plus discutable cette fois. Suite au but inscrit par Joel Armia, l’entraîneur-chef des Canucks, Travis Green, a contesté l’obstruction commise par Artturi Lehkonen aux dépens de son portier et il a eu gain de cause, si bien que les deux équipes ont retraité au vestiaire avec une égalité de 1 à 1.

Dès la 22e seconde du dernier tiers, Jake Virtanen s’est retrouvé au cachot et le Tricolore en a profité pour légalement prendre les devants. Suite à une rondelle libre récupérée par Brendan Gallagher en territoire ennemi, ce dernier a laissé le disque pour Phillip Danault, qui s’est fait aussitôt sauter les patins par Tanner Pearson. Malgré tout, il est parvenu à décocher une passe pour Tomas Tatar, qui n’a fait qu’une bouchée de Jacob Markstrom, lui permettant d’inscrire un but dans un quatrième match de suite.

En raison de l’infraction à Pearson, le Canadien a obtenu deux minutes supplémentaires afin de se faire valoir avec un homme en plus et il en a profité pour doubler son avance. Après trois lancers sur réception infructueux de Shea Weber, Joel Armia a récupéré le disque libre dans l’enclave, après la passe imparfaite de Max Domi, avant de le remettre à son capitaine, qui n’a eu qu’à dégainer dans une cage béante afin d’inscrire son onzième but de la campagne.

Carey Price a connu une autre bonne performance, repoussant 38 des 39 tirs dirigés vers lui. Cependant, il peut dire un gros merci à sa barre horizontale et à Ben Chiarot afin d’éviter un deuxième but à sa fiche en fin de rencontre.

Les hommes de Claude Julien ont tenu le coup par la suite afin de s’imposer par le pointage de 3 à 1 devant les Canucks de Vancouver.

Le Canadien disputera son prochain match jeudi alors qu’il rendra visite aux Flames de Calgary.

Crédit photo: NHL.com

À lire aussi sur Le 7e Match

Les Golden Knights écrivent encore l’histoire :

Les Golden Knights de Vegas marquent l’histoire

Le Phoenix dépasse les attentes….Et pourtant elles étaient élevées! Voici pourquoi :

Le Phoenix, une équipe similaire aux Huskies de la saison dernière

Un spectateur réussit un haut fait d’armes lors du match Canadien-Red Wings :

Si vous l’avez raté : un partisan du CH remporte 50 000 $ lors du match contre les Red Wings

Mots clés: , ,