Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Max Domi éteint les Flames avec un plomb en prolongation


Par Gabriel Asselin

Deux jours après avoir vaincu les Canucks de Vancouver, le Canadien de Montréal poursuivait son périple du temps des Fêtes en rendant visite aux Flames de Calgary. Pour un match où Claude Julien n’avait apporté aucun changement à sa formation, le Tricolore utilisait son uniforme normalement réservé aux rencontres à domicile puisque les Flames commémoraient le 30e anniversaire de la seule coupe Stanley remportée par l’équipe, à une époque où l’uniforme blanc était utilisé à domicile.

Le Tricolore n’a pas très bien amorcé son match en concédant rapidement les devants aux Flames. Dès la huitième minute de jeu, Jeff Petry, qui a certainement joué l’un de ses pires matchs de la saison, a été coupable d’un revirement en territoire défensif et les cafouillages se sont enchaînés rapidement alors que Phillip Danault, Brett Kulak et Tomas Tatar n’ont pas été en mesure d’étouffer la menace. Cela a permis à Elias Lindholm de rejoindre Matthew Tkachuk qui n’a eu qu’à loger le disque dans une cage béante afin d’inscrire son 13e but de la saison.

https://twitter.com/HeresYourReplay/status/1207848532868321285

Le Canadien a bien répondu au premier but des Flames en convergeant à de nombreuses reprises vers la cage de David Rittich, sans succès. Alors que les hommes de Claude Julien avaient suffisamment bien joués afin de retourner au vestiaire avec une égalité ou un retard d’un seul but, une pénalité écopée par Phillip Danault en fin de période est venue changer la donne. Alors qu’il ne restait que huit secondes à écouler, Elias Lindholm a complété le superbe jeu de passes amorcé par Johnny Gaudreau et Matthew Tkachuk afin de doubler l’avance des siens.

https://twitter.com/HeresYourReplay/status/1207855285878087681

Dans les premières minutes du deuxième tiers, Matthew Tkachuk s’est permis un peu de fantaisie en tentant de mettre à toute fin pratique hors du portée du Tricolore. Avoir avoir fait passé Shea Weber pour une recrue, Tkachuk a effectué une feinte entre ses jambes, mais son tir a été bloqué par l’épaule droite de Carey Price.

Le Tricolore s’est ramené dans le match à mi-chemin dans la rencontre en réduisant l’écart de moitié. Après avoir accepté la passe de Shea Weber, Brendan Gallagher a décoché un tir des poignets dans un angle improbable, parvenant à trouver la mince ouverture près du poteau, lui permettant du même coup d’inscrire son 15e filet de la campagne.

Puis, le Canadien est parvenu à créer l’égalité seulement trois minutes plus tard. Après avoir évité tout juste le hors-jeu en entrée de territoire, Artturi Lehkonen a laissé le disque en retrait pour Joel Armia qui a dégainé des poignets depuis le haut de l’enclave, surprenant David Rittich près du bouclier, sur un tir que ce dernier aimerait certainement revoir. Les Flames ont contesté le 12e but de la saison du Finlandais, mais les reprises n’ont pas été suffisamment concluantes pour renverser la décision.

Cette contestation infructueuse a donc offert un jeu de puissance au Tricolore, qui en a obtenu un deuxième quelques instants après la première occasion. Le Canadien a été extrêmement menaçant, obtenant au moins cinq occasions de marquer de qualité, mais il a été incapable de capitaliser.

Cependant, le Tricolore n’a vraiment pas été en mesure de poursuivre sur cette lancée dans les premières minutes du derniers tiers, n’obtenant qu’un seul tir au but lors de la première moitié de l’engagement. Carey Price a d’ailleurs dû sauver les meubles à plusieurs reprises afin d’empêcher les Flames de prendre le large, dont sur cette belle occasion de Derek Ryan. Sur la même séquence, Nick Cousins a donné lourdement contre la bande, mais il a été en mesure de terminer le match.

Éventuellement, les Flames sont parvenus à reprendre les devants. Lors de la septième minute de jeu, quelques instants après une chance en or ratée par Joel Armia en échappée, qui a heurté de plein fouet le poteau à la gauche de Rittich, Brett Kulak s’est compromis vers le porteur de la rondelle en repli défensif, ouvrant la porte à une passe transversale de Johnny Gaudreau vers Oliver Kylington. Ce dernier a ensuite dégainé sur réception, mystifiant Price dans la lucarne, afin d’inscrire son quatrième but en carrière.

https://twitter.com/HeresYourReplay/status/1207877172645507072

Le Canadien a eu un regain d’énergie suite à la deuxième pause publicitaire de la période et il est rapidement parvenu à recréer l’égalité. Dans les derniers instants de la douzième minute de jeu, Nick Cousins a dirigé une rondelle inoffensive vers la cage de David Rittich et Nick Suzuki a habilement redirigé celle-ci dans le haut du filet afin d’inscrire son septième but de la campagne.

Le match est venu à quelques centimètres de virer au cauchemar pour le Tricolore alors que, dans la dernière seconde du match, Shea Weber a accidentellement fait dévier le disque sur la tige à la droite de Carey Price. La rencontre s’est finalement décidée en prolongation.

Le Canadien a largement dominé la séance à trois contre trois, contrôlant la rondelle pendant de longs segments au point de provoquer des huées dans l’assistance. Finalement, alors qu’il ne restait que 68 secondes, Max Domi a relancé l’attaque suite à un bel arrêt de Carey Price et il s’est servi de Mark Giordano comme écran afin de décocher un puissant lancer frappé qui n’a laissé aucune chance au portier des Flames. Son septième but de la saison procurait une victoire de 4 à 3 au Canadien, permettant à l’équipe montréalaise de grimper au deuxième échelon de la division Atlantique.

Le Canadien disputera son prochain match samedi alors qu’il rendra visite aux Oilers d’Edmonton sur le coup de 19h.

Crédit photo: NHL.com

À lire aussi sur Le 7e Match

L’entraîneur des Predators a-t-il manqué de respect à son adversaire des Islanders ?

Barry Trotz a été insulté par une décision de Peter Laviolette

Cristiano Ronaldo prouve encore qu’il est un athlète hors-normes :

À voir : Un but surhumain de Cristiano Ronaldo !

Deux joueurs qui ont joué un rôle important dans la dynastie des Islanders reçoivent l’honneur ultime :

Les Islanders de New York retirent 2 numéros

Mots clés: , ,