Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Formation du CH – Match Canadiens vs Oilers


Par Gabriel Asselin

Avoir avoir savouré la victoire lors de ses deux premiers matchs de son long périple du temps des Fêtes, le Canadien de Montréal disputera ce soir son avant-dernier match avec le congé de Noël en rendant visite aux Oilers d’Edmonton. La rencontre s’amorcera sur le coup de 19h.

L’alignement partant

À l’attaque !

Du côté de l’attaque, Claude Julien n’apportera aucun changement, alors que Jesperi Kotkaniemi et Lukas Vejdemo regarderont le match depuis la galerie de presse.

Défendons-nous ! :

Du côté de la défensive, les mêmes duos seront également employés, alors que Victor Mete, qui devrait être en mesure de revenir au jeu lundi, et Christian Folin seront laissés de côté.

Arrêt-Stop, on ne passe pas ! :

Carey Price sera à son poste devant son filet et Charlie Lindgren le secondera.

Formation projetée pour le match de ce soir :

Les trois clés du match :

1- Attention à …
Connor McDavid et Leon Draisaitl

Les Oilers ont connu un excellent début de saison alors qu’ils occupaient le deuxième échelon du circuit Bettman, avec un dossier de 16 victoires en 23 matchs et seulement deux points derrière les Capitals de Washington, le 24 novembre dernier. Cependant, depuis cette date, la formation albertaine connait un profond passage à vide, n’ayant remporté que trois de ses douze dernières rencontres. Le dernier revers est survenu pas plus tard que vendredi contre les Penguins de Pittsburgh, dans un match qui s’est amorcé à 21h, heure de l’Est, que les Oilers ont perdu par le pointage de 5 à 2. Les Penguins ont fait un excellent travail pour blanchir Connor McDavid et Leon Draisaitl, ce dernier ayant même terminé le match avec un différentiel de -4. Les hommes de Dave Tippett disputeront donc ce soir un deuxième match en seulement 22 heures et on peut s’attendre à ce qu’ils soient fatigués, malgré que le match de vendredi était également à domicile. Cependant, McDavid et Draisaitl sont les deux meilleurs pointeurs de la LNH et ils ne restent que très rarement effacés de la feuille de pointage pour une longue période. En effet, McDavid vient au premier échelon des pointeurs du circuit Bettman avec une récolte de 20 buts et 39 mentions d’aide pour 59 points en 38 joutes, tandis que Draisaitl vient tout juste derrière avec 21 buts et 37 mentions d’aide en autant de rencontres. Cependant, les deux hommes ont nettement ralentis suite à ce match du 24 novembre. En effet, McDavid n’a trouvé le fond du filet du filet qu’à deux reprises pendant cette séquence, tandis que Draisaitl a récolté cinq buts et autant de mentions d’aide, mais il affiche un désastreux différentiel de -17 à ses douze dernières rencontres. Bref, malgré leur ralentissement, le Tricolore devra surveiller de près les numéros 29 et 97 des Oilers s’il souhaite l’emporter ce soir.

2- Être discipliné

L’une des principales raisons qui ont permis aux Oilers d’être parmi les meilleures équipes de la LNH durant les sept premières semaines de la saison est sans aucun doute l’efficacité de leur jeu de puissance. Malgré que l’équipe a été blanchie à ce chapitre à ses deux derniers matchs, contre les Penguins et au domicile des Blues de St-Louis, les hommes de Dave Tippett avaient auparavant été en mesure de capitaliser à chaque match depuis le début du mois de décembre, soit une séquence de huit matchs consécutifs. Cette séquence flamboyante fait en sorte que les Oilers se classent au deuxième échelon de la LNH avec une efficacité de 29,8% avec l’avantage d’un homme, seulement quelques poussières derrière le rendement de 29,9% du Lightning de Tampa Bay. L’attaque massive est, une fois de plus, l’affaire de Connor McDavid et Leon Draisaitl, ce qui explique en grande partie leur première moitié de saison exceptionnelle. Le joueur de centre ontarien revendique huit buts et 18 mentions d’aide avec l’avantage d’un homme, tandis que le joueur de centre allemand a amassé six buts et également 18 mentions d’aide en pareilles circonstances. Bref, le Tricolore devra éviter le banc des pénalités s’il souhaite prolonger son périple impeccable.

3- Inscrire le premier but du match

Depuis le début de la campagne, on peut dire que le premier but du match fait souvent foi de tout dans le cas des Oilers d’Edmonton, malgré la puissante attaque qu’ils possèdent. En effet, la formation albertaine possède un dossier de 15 victoires en 20 rencontres lorsqu’elle inscrit le premier filet de l’affrontement. Cette efficacité de 75% lui confère une égalité en dixième position dans la LNH. À l’inverse, lorsqu’ils concèdent le premier filet, les Oilers affichent un dossier de seulement quatre gains en 18 matchs, soit une réussite de 22,2%. Ceci leur confère une égalité en 24e position, ex-æquo avec les Ducks d’Anaheim, qui occupent le 29e échelon au classement général de la Ligue nationale. Cette clé est également valable lorsque l’équipe détient les devants ou tire de l’arrière après 20 minutes de jeu. En effet, les Oilers présentent un dossier respectable de 11 victoires en 14 joutes lorsqu’ils détiennent les commandes après le premier engagement, tandis qu’ils n’ont qu’une efficacité de 16,7%, soit une égalité en 23e position, en tirant de l’arrière en retraitant au vestiaire au terme du premier vingt, avec seulement deux gains en 12 opportunités. Bref, le premier but du match pourrait avoir une importance cruciale ce soir, mais rappelons que le Canadien s’est adjugé à Vancouver et à Calgary en concédant le premier but à chaque occasion.

En suivant ces trois clés, le Canadien pourrait signer une troisième victoire consécutive.

Crédit photo : NHL.com (3 fois) et theScore.com

À lire aussi sur Le 7e Match

L’entraîneur des Predators a-t-il manqué de respect à son adversaire des Islanders ?

Barry Trotz a été insulté par une décision de Peter Laviolette

Cristiano Ronaldo prouve encore qu’il est un athlète hors-normes :

À voir : Un but surhumain de Cristiano Ronaldo !

Deux joueurs qui ont joué un rôle important dans la dynastie des Islanders reçoivent l’honneur ultime :

Les Islanders de New York retirent 2 numéros

Mots clés: , ,