Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Formation du CH – Match Canadiens vs Hurricanes


Par Gabriel Asselin

Après deux revers consécutif contre les deux formations de la Floride, le Canadien de Montréal conclura, en cette dernière journée de l’année 2019, son périple du temps des Fêtes en rendant visite aux Hurricanes de la Caroline. La rencontre s’amorcera sur le coup de 19h.

L’alignement partant

À l’attaque !

Du côté de l’attaque, Riley Barber et Lukas Vedjemo alternaient sur l’aile gauche du quatrième trio lors de l’entraînement matinal et il incertain qui sera de la formation. Outre cette incertitude, les trios demeureront inchangés.

Défendons-nous ! :

Du côté de la défensive, aucun changement ne sera apporté alors que Mike Reilly et Christian Folin seront à nouveau laissé de côté.

Arrêt-Stop, on ne passe pas ! :

Carey Price aura un rare congé. Ce sera Charlie Lindgren qui sera devant le filet :

Les trois clés du match :

1- Attention à …
Teuvo Teravainen

Le match de ce soir ne représentera assurément pas une partie de plaisir pour les hommes de Claude, alors que les Hurricanes occupent actuellement le deuxième échelon parmi les équipes repêchées malgré un excellent dossier de 23 victoires et 48 points en 39 matchs. L’entraîneur-chef Rod Brind’Amour peut d’ailleurs compter sur une production offensive soutenue et constante de ses quatre meilleurs éléments, alors que Sebastian Aho, Andrei Svechnikov, Teuvo Teravainen et Dougie Hamilton ont tous enregistré entre 35 et 38 points en 39 joutes depuis le début de la saison. Si Aho, un but en quatre matchs, et Hamilton, deux points en cinq matchs, ont ralenti dernièrement, on ne peut en dire autant de Teravainen. En effet, malgré que l’ailier gauche finlandais n’ait enregistré que sept buts au cours des trois premiers mois de la saison, il est en mesure de distribuer allègrement la rondelle pour ses compagnons d’arme. Teravainen n’est vraiment pas un marqueur naturel, lui qui n’a pas trouvé le fond du filet à ses 15 dernières rencontres, soit depuis le 24 novembre. Cependant, ses 31 mentions d’aide font de lui le huitième meilleur passeur du circuit Bettman depuis le début de la campagne. Avant d’être blanchi contre les Capitals de Washington à son dernier match, Teravainen avait obtenu au moins une mention d’aide lors de huit de ses neuf rencontres précédentes, récoltant 12 mentions d’aide au passage. Bref, Teravainen est le principal fabricant de jeu des Hurricanes et le Canadien augmentera ses chances de l’emporter s’il parvient à le freiner.

2- Resserrer le jeu défensif

La première moitié de ce très long périple avait été un franc succès pour les hommes de Claude Julien avec trois victoires en quatre matchs dans l’Ouest canadien. Au cours de ces matchs, le Tricolore avait été solide défensivement, ne concédant que dix buts aux équipes locales, dont quatre lors de la défaite à Edmonton. Cependant, depuis le retour du congé de Noël, rien ne va plus, alors que le Canadien a concédé 11 filets en seulement deux rencontres. Certaines personnes diront que Carey Price en est la cause, mais la défensive du Tricolore a une grande partie du blâme qui lui revient. Depuis deux matchs, la brigade défensive a littéralement ouvert les vannes afin de supporter l’attaque comme si elle tenait à jouer à talent égal avec l’adversaire. Pourtant, il est évident que le Tricolore possédait nettement moins de talent offensif que ses deux derniers adversaires et cela devrait encore être le cas ce soir. Revenons au match contre les Panthers. Après avoir inscrit trois buts sans riposte afin de prendre les devants 3 à 2, le Canadien a été très audacieux en tentant de profiter de la vague pour augmenter son avance et il a commis trois ou quatre revirements dans un intervalle de quelques secondes, menant éventuellement au deuxième but du match d’Aleksander Barkov. Bref, il est impossible de gagner dans le circuit Bettman en accordant au moins cinq buts à chaque match et la brigade défensive du Tricolore devra se ressaisir si elle souhaite terminer l’année en beauté.

3- Inscrire le premier but du match

Si on exclut le match contre le Lightning de Tampa Bay, le Canadien a de la difficulté à amorcer ses matchs du bon pieds depuis le début de ce périple. En effet, lors des cinq autres joutes le Tricolore a concédé le premier but à chaque occasion, récoltant tout de même trois victoires dans l’Ouest canadien, tout en parvenant à créer l’égalité à deux reprises contre les Oilers d’Edmonton et prendre les devants contre les Panthers de la Floride. Cependant, la situation pourrait être nettement plus corsée ce soir. En effet, les Hurricanes ont inscrit le premier but du match à 20 reprises en 39 joutes depuis le début de la campagne et ils revendiquent 17 gains en pareille situation. Cette efficacité de 85% représentent d’ailleurs un sommet dans la Ligue nationale, tout juste devant les 83,3% des Canucks de Vancouver. Les Blues de St-Louis, les Stars de Dallas, les Penguins de Pittsburgh et les Capitals de Washington sont les quatre autres formations dont le pourcentage de réussite se situe à égalité ou au-delà de 80%. En comparaison, le Tricolore se situe au 24e échelon avec un médiocre 61,9%. Bref, inscrire le premier but du match pourrait avoir une incidence cruciale sur le résultat de la rencontre.

En suivant ces trois clés, le Canadien pourrait retrouver le chemin de la victoire.

Crédit photo : NHL.com (4 fois)

À lire aussi sur Le 7e Match

Le jeune attaquant de 20 ans s’illustre de plus en plus à sa première saison avec le CH !

Nick Suzuki inscrit son nom dans l’histoire du CH

John Tortorella pique une vive colère contre les arbitres :

Vidéo : John Tortorella encore une fois furieux contre les arbitres

Marc Bergevin est un des DG les plus actifs de la LNH.voici la première partie de ses transactions marquantes

Les échanges les plus marquants de Marc Bergevin dans la décennie (première partie)

Mots clés: , ,