Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Formation du CH – Match Penguins vs Canadiens


Par Gabriel Asselin

Après avoir subi un quatrième revers consécutif contre le Lightning de Tampa Bay, le Canadien de Montréal renouera avec l’action ce soir alors que les Penguins de Pittsburgh seront de passage au Centre Bell. La rencontre s’amorcera sur le coup de 19h.

L’alignement partant

À l’attaque !

Du côté de l’attaque, Ilya Kovalchuk ne disputera pas le match de ce soir et aucun changement ne sera apporté aux trios offensifs.

Défendons-nous ! :

Du côté de la défensive, Marco Scandella disputera son premier match dans l’uniforme du Tricolore, tandis que Brett Kulak et Christian Folin seront laissés de côté.

Arrêt-Stop, on ne passe pas ! :

Carey Price sera à son poste devant la cage du Tricolore et il sera secondé par Charlie Lindgren.

Formation projetée pour le match de ce soir :

Les trois clés du match :

1- Attention à …
Evgeni Malkin

À l’instar du Tricolore, les Penguins ont une infirmerie particulièrement débordée avec les blessures de Sidney Crosby, qui est absent depuis le début du mois de novembre, et Jake Guentzel, dont la saison régulière est terminée après sa blessure subie contre les Sénateurs lundi dernier. Également, Justin Schultz, Brian Dumoulin et Nick Bjugstad manquent à l’appel depuis plusieurs semaines. Heureusement pour la formation de la Pennsylvanie, elle peut toujours compter sur les services d’Evgeni Malkin. Malgré qu’il a raté 11 rencontres des siens entre le 5 octobre et le 2 novembre, puis deux autres à mi-chemin du mois de décembre, Malkin connaît une bonne saison et il est sur une belle lancée par les temps qui courent. En effet, le Russe revendique 11 buts et 27 mentions d’aide pour 38 points en seulement 27 joutes depuis le début de la campagne, n’étant blanchi qu’à six reprises depuis le premier match de la saison. De plus, avant d’être blanchi à son dernier match devant les Sharks de San Jose, Malkin avait connu une séquence de neuf matchs consécutifs avec au moins entre les 6 et 30 décembre, récoltant au passage cinq buts et onze mentions d’aide pour seize points. Un bonne partie de cette récolte depuis le début le début de la campagne n’a pas été acquise sur le jeu de puissance, dont les Penguins occupent le 18e échelon, alors que Malkin n’a récolté que deux buts et huit mentions d’aide en pareille situation. Bref, le Tricolore devra surveiller de près le numéro 71 des Penguins s’il souhaite retrouver le chemin de la victoire.

2- Attention à la troisième période

Malgré la liste des blessés qui s’allonge à Pittsburgh, les Penguins occupent actuellement la troisième position de la puissance division Métropolitaine et le cinquième échelon au classement général de la LNH. L’une des raisons importantes de ces succès est le rendement de l’équipe en troisième période. En effet, les hommes de Mike Sullivan occupent la sixième position au dernier tiers avec 49 buts inscrits et le deuxième échelon, derrière les 27 buts des Blue Jackets de Columbus, avec 32 buts concédés en troisième période. Ce différentiel de +17 en troisième période représente un sommet dans le circuit Bettman, à égalité avec les Bruins de Boston, qui traînent de la patte par les temps qui courent avec seulement quatre gains à leurs dix derniers matchs. À titre de comparatif, le différentiel de buts des Penguins se situe à +33 depuis le début de la campagne, ce qui signifie que plus de la moitié de ce différentiel a été acquis au cours de la troisième période. Bref, le Tricolore devra absolument éviter de jouer sur les talons jusqu’au coup de sifflet final de la rencontre ou il pourrait en payer le prix dans les dernières minutes de celle-ci.

3- Inscrire le premier but du match et conserver l’avance

Un autre facteur qui fait la force des Penguins à surmonter un mauvais début de match. En effet, les hommes de Mike Sullivan viennent au quatrième échelon du circuit Bettman avec un taux d’efficacité de 40%, soit huit victoires en vingt rencontres lorsqu’ils concèdent le premier but. À l’inverse, les Penguins sont également excellents pour ce qui est de protéger une avance acquise rapidement dans la rencontre, alors que la formation de la Pennsylvanie a enregistré seize victoires et deux revers en temps supplémentaires en vingt joutes en marquant le premier but. Du côté du Tricolore, l’équipe peine à inscrire le premier filet de la rencontre depuis plusieurs semaines et il a subi la défaite à plusieurs reprises, principalement lors de la séquence de huit revers consécutif, en inscrivant ce fameux premier but. En pareille situation, le Canadien affiche un dossier peu respectable de seulement treize victoires en 21 joutes, soit un pourcentage de réussite de 61,9% et le 24e échelon du circuit Bettman. Bref, le Tricolore augmentera considérablement ses chances de l’emporter s’il inscrit le premier but du match et parvient à résister à la poussée des Penguins par la suite.

En suivant ces trois clés, le Canadien pourrait retrouver le chemin de la victoire.

Crédit photo : NHL.com (3 fois) et NHL Trade Rumors

À lire aussi sur le 7e Match

Les Canadiens seront une meilleure équipe avec Scandella et Kovalchuk. Voici l’analyse complète :

Marco Scandella et Ilya Kovalchuk : deux bons petits coups de Marc Bergevin

Le CH doit absolument obtenir une formation de la ECHL:

Une situation ridicule pour Michael McNiven

Jim Montgomery fait preuve de courage :

Jim Montgomery lève le voile sur les raisons de son congédiement

Mots clés: , ,