Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Ilya Kovalchuk: un très bon coup…D’une façon ou d’une autre !


Par Daniel Vanier

Lundi dernier, c’était le premier match d’Ilya Kovalchuk dans l’uniforme du Canadien hier soir, alors que la troupe de Claude Julien recevait les dangereux Jets de Winnipeg au Centre Bell. Kovalchuk a connu un très bon match pour l’occasion. Il s’est impliqué dans toutes les facettes du jeu terminant la soirée avec une mention d’ assistance sur le 2e but du match de Ben Chiarot et un beau différentiel de +2 en 19 minutes et 25 secondes de jeu, alors qu’il était employé avec Tomas Tatar et Phillip Danault.

Une présence physique qu’on ne lui connaissait pas

Kovalchuk s’ est aussi impliqué physiquement en donnant 6 bonnes mises en échec lors de ce premier match contre les Jets et en fonçant régulièrement au filet. Voyez son effort ici :


Ce côté est très encourageant pour les partisans du Canadien. On savait qu’ il pouvait fort probablement aider le CH sur le plan offensif, mais on avait quelques craintes, car le russe de 36 ans a souvent tendance à tricher défensivement. Non seulement on ne peut rien lui reprocher jusqu’ici sur cet aspect, mais de plus Kovy joue avec une hargne qui est belle à voir.

Un 2e match aussi bon que le 1er

Dès le lendemain contre les Red Wings, le nouveau numéro 17 du CH a continué ce qu’il avait si bien commencé la veille. Claude Julien avait décidé de brasser un peu la soupe en utilisant sa nouvelle arme en compagnie de Max Domi et Nick Suzuki. Kovalchuk a continué de bien faire. Il a terminé le match avec deux mentions d’aide, deux mises en échec et ainsi que 2 mises au jeu remportées (tiens, tiens…Un autre talent qu’on ne lui connaissait pas !). Il a cependant terminé le match avec un différentiel de -1. Il n’a pas mal joué défensivement pour autant. Julien lui fait d’ailleurs de plus en plus confiance puisqu’il a été utilisé encore plus souvent que lors de son premier match. Kovalchuk a cette fois-ci été sur la glace pendant 21 minutes et 22 secondes, ce qui a fait de lui l’attaquant le plus utilisé du Tricolore.

Un leader

Un autre aspect intéressant avec le joueur russe est qu’on l’a vu discuter stratégie et encourager ses coéquipiers à maintes reprises. Lorsqu’un de ceux-ci marque alors qu’il est sur la patinoire, Kovalchuk est vraiment fou de joie. On peut voir que le hockey est encore une grande passion pour ce vétéran maintenant âgé de 36 ans. Sa vaste expérience peut être très utile aux jeunes joueurs du Canadien. Nick Suzuki semblait avoir une bonne chimie avec lui et Kovalchuk peut certainement lui apprendre quelques trucs au niveau offensif. Cela ne fera que rendre encore meilleur le jeune numéro 14 du CH, lui qui et déjà une belle surprise et un élément important de l’équipe malgré ses jeunes 20 années. C’est donc très intéressant ça aussi pour le Canadien.

Intéressant …pour les autres formations aussi

Malheureusement, le retour de Kovalchuk avec le Canadien, même s’il fut plus que réussi, n’a pas aidé l’équipe à remporter plus de victoires. Le Tricolore a subi deux autres défaites avec lui dans l’alignement. Toutes les deux par la marge d’un but. Le CH s’est encore une fois bien battu, mais ne parvient pas à terminer ses matchs. Il semble lui manquer l’instinct du tueur.

Suite à ces deux dernières défaites , le Canadien a perdu ses 7 dernières parties. Il est maintenant passé sous le seuil du .500 avec une fiche de 18 victoires, 19 défaites et 7 défaites en prolongation. Il se retrouve 6e dans la division Atlantique, 13e dans l’Est et au 25e rang du classement général.

Les séries éliminatoires s’éloignent donc de plus en plus et Marc Bergevin devra décider s’il devient vendeur très bientôt. Si c’est le cas, Kovalchuk pourrait susciter beaucoup d’intérêt auprès des formations aspirantes à al Coupe Stanley qui veulent ajouter un peu plus de punch offensif. Ses belles performances avec le Canadien ne sont certainement pas passées inaperçues.

Marc Bergevin pourrait donc en profiter pour ajouter un autre choix à sa banque de repêchage déjà très bien garnie. Sinon, s’il décide de faire signer un contrat à Kovalchuk pour l’année prochaine, ce dernier pourrait être un bon vétéran auprès des jeunes dont fort possiblement l’excellent espoir qu’est Alexander Romanov.

Donc, d’une façon ou d’une autre, la signature d’Ilya Kovalchuk est un très bon coup pour le Canadien de Montréal !

Crédit photo : CTV News Montréal

À lire aussi sur le 7e Match

Le CH tente de freiner sa série de défaites contre les Oilers ce soir. Voici la formation et les 3 clés du match :

Formation du CH – Match Oilers vs Canadiens

Le Canadien de Montréal aura d’importantes décisions à prendre dans les prochaines semaines :

Le pourcentage d’ obtenir le premier choix est maintenant plus élevé que celui de participer aux séries pour le Canadien

La 2e partie des transactions marquantes de Marc Bergevin :

Les échanges les plus marquants de Marc Bergevin dans la décennie (deuxième partie)

Mots clés: , , ,