Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Au tour des Predators de congédier leur entraîneur


Par Daniel Vanier

Un autre entraîneur de la LNH vient de perdre son emploi. Cette fois-ci, la victime est Peter Laviolette qui était l’entraîneur des Predators de Nashville.

La formation de Nashville éprouve des difficultés cette saison. Elle présente une fiche de 19-15-7 bonne pour le 11e rang dans l’Association de l’Ouest. Récemment c’est encore pire, puisqu’elle n’a gagné qu’une seule de ses 5 dernières parties. Ils ont donc décidé d’agir pour tenter de stopper l’hémorragie.

En plus de Laviolette, Les Predators ont aussi décidé de congédier l’entraîneur-adjoint Kevin McCarthy :

Les deux hommes étaient derrière le banc des Predators depuis le début de la saison 2014-2015. ils ont une fiche de 248 victoires, le 6e total de la LNH durant cette période.

En 2015, Peter Laviolette a même été finaliste pour le trophée Jack-Adams, remis au meilleur entraîneur de la LNH.

Laviolette était un entraîneur d’expérience. Il en était à sa 18e saison comme entraîneur-chef. Outre Nashville, l’homme de 55 ans a aussi dirigé les Islanders de New York, les Hurricanes de la Caroline et les Flyers de Philadelphie. Il avait aussi été entraîneur-adjoint le temps d’une saison avec les Bruins de Boston.

Les Predators se classent présentement au sixième rang de la section Centrale, à sept points du troisième rang. Les séries éliminatoires sont donc encore possibles, mais il faudra se remettre à gagner rapidement. Le DG des Predators, David Poile, espère donc que ce changement va fouetter sa formation. Poile a émis un communiqué pour remercier les deux hommes :

« Le leadership de Peter et Kevin nous a amené un niveau de succès sans précédent dans l’organisation. Ils nous ont aidés à nous rendre en finale de la Coupe Stanley en 2017, ainsi que mériter le trophée des Présidents en 2018. Leur passion pour le hockey, leur capacité à motiver un club et leur volonté d’être les meilleurs rend cette décision difficile.Au nom de toute l’organisation, j’aimerais remercier Peter et Kevin pour leurs contributions au cours des cinq dernières années et demie ».

Cette décision ne devait pas être facile, mais Poile a décidé de faire ce qu’il croyait nécessaire pour relancer sa formation. L’avenir dira s’il a eu raison!
Crédit photo : La Presse

À lire aussi sur le 7e Match

Le programme de hockey canadien ne semble pas si mauvais ! Voyez l’analyse détaillé ici :

Le programme de hockey canadien est en santé

La signature d’Ilya Kovalchuk pourrait avoir encore plus de positif qu’on pouvait croire :

L’arrivée d’Ilya Kovalchuk pourrait aussi rassurer Alexander Romanov

Maxim Musorov a démontré son immense talent au dernier CMJ:

Maxim Musorov: la lueur Kazakhe

Mots clés: