Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Le Canadien ne peut protéger son avance de deux buts et la série noire continue


Par Gabriel Asselin

Après avoir perdu un septième match consécutif contre les pauvres Red Wings de Detroit mardi, le Canadien reprenait l’action en recevant la visite des Oilers d’Edmonton au Centre Bell. Pour l’occasion, Brendan Gallagher effectuait un retour au jeu, tandis que Ben Chiarot manquait à l’appel, permettait à Cale Fleury de retrouver son poste à la ligne bleue. Carey Price était à son poste après avoir obtenu une soirée de congé.

Les hommes de Claude Julien étaient bien décidés à mettre un terme à cette vilaine séquence et ils ont très bien amorcé le match, dominant les visiteurs 14 à 6 au chapitre des tirs au but au cours des vingt premières minutes de la rencontre, malgré un jeu de puissance accordé aux Oilers. Les hommes de Claude Julien ont d’ailleurs inscrit le seul but du premier tiers.

Lors de la treizième minute de jeu, Tomas Tatar a effectué une entrée en zone ennemie avant de remettre le disque en retrait pour Phillip Danault. Ce dernier a ensuite décoché un tir inoffensif depuis le haut de l’enclave et Mike Smith a accordé un juteux retour de lancer, permettant à Danault de sauter sur le disque libre et l’envoyer dans la lucarne. Le Québécois inscrivait ainsi son 11e but de la campagne.

Le Tricolore a également très bien amorcé le deuxième tiers en doublant rapidement son avance. Dès la troisième minute de jeu, lors d’un surnombre à trois contre deux, Artturi Lehkonen a remis le disque dans le haut de l’enclave pour Jesperi Kotkaniemi. Après un petit moment d’hésitation, ce dernier a dégainé des poignets, mystifiant le portier des Oilers et inscrivant le sixième but de la campagne.

https://twitter.com/CanadiensMTL/status/1215445269858390017

Cependant, les Oilers n’ont pas tardé à réduire l’écart de moitié. Seulement cinq minutes plus tard, Joakim Nygard et Josh Archibald ont conjointement remporté une bataille le long de la rampe et Nygard a ensuite remis le disque dans l’enclave Riley Sheahan. Ce dernier a aussitôt dégainé sur réception, mystifiant Carey Price et enfilant son cinquième but de la saison.

https://twitter.com/HeresYourReplay/status/1215442514087419905

Le Tricolore a ensuite raté une chance en or de reprendre son avance de deux quelques minutes plus tard. Alors qu’il se présentait seul devant Mike Smith, Nate Thompson avait le portier des Oilers à sa merci, mais il a heurté de plein fouet la tige métallique.

Cette chance ratée s’est avérée coûteuse puisque les Oilers ont rapidement créer l’égalité lors du dernier tiers. Dès la troisième minute de jeu, lors d’un jeu de puissance, Leon Draisaitl et Connor McDavid ont mis la table pour Ryan Nugent-Hopkins, qui n’a eu qu’à dégainer sur réception afin d’inscrire son dixième but de la campagne.

https://twitter.com/HeresYourReplay/status/1215454054039592960

Sept minutes plus tard, les Oilers sont parvenus à prendre les devants pour la première fois de la soirée. Après avoir accepté la passe de Kris Russell, Oscar Klefbom a servi une remise parfaite pour Alex Chiasson, qui n’a eu qu’à rediriger le disque au deuxième poteau afin de surprendre Carey Price et inscrire son sixième but de la campagne.

https://twitter.com/HeresYourReplay/status/1215457230700646401

Le Tricolore a été incapable de recréer l’égalité et il s’est incliné par le pointage de 4 à 2 devant les Oilers d’Edmonton, suite à un but dans un filet désert de Josh Archibald.

Le Canadien disputera son prochain match samedi alors qu’il rendra visite aux Sénateurs d’Ottawa.

Crédit photo: NHL.com

À lire aussi sur le 7e Match

Ilya Kovalchuk a démonté beaucoup de bonnes choses et est déjà un élément important de l’équipe :

Ilya Kovalchuk: un très bon coup…D’une façon ou d’une autre !

Le Canadien de Montréal aura d’importantes décisions à prendre dans les prochaines semaines :

Le pourcentage d’ obtenir le premier choix est maintenant plus élevé que celui de participer aux séries pour le Canadien

La 2e partie des transactions marquantes de Marc Bergevin :

Les échanges les plus marquants de Marc Bergevin dans la décennie (deuxième partie)