Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Formation du CH – Match Canadiens vs Flyers


Par Gabriel Asselin

Quelques heures après avoir subi un revers aux mains des Blackhawks de Chicago, le Canadien reprendra l’action ce soir en rendant visite aux Flyers de Philadelphie. La rencontre s’amorcera sur le coup de 19h.

L’alignement partant

À l’attaque !

Du côté de l’attaque, la présence de Joel Armia pour le match de ce soir est incertaine, voire improbable, alors que le Tricolore n’a pas tenu d’entraînement matinale obligatoire. S’il devait jouer, Dale Weise sera assurément celui qui sera laissé de côté en compagnie de Matthew Peca.

Défendons-nous ! :

Du côté de la défensive, aucun changement ne devrait être apporté alors que Brett Kulak serait laissé de côté.

Arrêt-Stop, on ne passe pas ! :

Après avoir obtenu une soirée de congé, Carey Price retrouvera son poste devant la cage des siens.

Formation projetée pour le match de ce soir :

Les trois clés du match :

1- Attention à …
Sean Couturier

Les Flyers connaissent véritablement une saison en montagnes russes, eux qui occupent actuellement le deuxième échelon parmi les équipes repêchées avec 56 en 47 rencontres. Depuis le début du mois de décembre, les Flyers ont enregistré des séquences de quatre revers en cinq matchs entre le 5 et le 15 décembre, puis cinq victoires au cours des six rencontres subséquentes. Ensuite, les hommes d’Alain Vigneault ont subi quatre défaites consécutives entre le 31 décembre et le 7 janvier, mais ils viennent de remporter trois de leurs quatre derniers matchs, tous contre des puissances du circuit Bettman, soit contre les Capitals de Washington, les Bruins de Boston et les Blues de St-Louis il y a quelques heures à peine. La seule défaite au cours de ces quatre joutes a été infligée par le Lightning de Tampa Bay par le pointage de 1 à 0. L’une des principales raisons de la récente poussée de la formation de la Pennsylvanie se nomme Sean Couturier. En effet, celui qui est né en Arizona, mais joué son hockey junior avec les Voltigeurs de Drummondville, a récolté un but et quatre mentions d’aide lors des deux victoires contre les Bruins et les Blues, en plus d’une mention d’aide contre les Capitals. Il revendique d’ailleurs des points dans six de ses sept derniers matchs, récoltant au passage trois buts et huit mentions d’aide. Depuis le début de la saison, le joueur de centre de 27 ans revendique 13 buts et 28 mentions d’aide pour 41 points en 47 rencontres, ainsi qu’un différentiel de +15, soit l’un des meilleurs du circuit Bettman. Également, Couturier a récolté sept buts et douze mentions d’aide pour 19 points en 26 matchs en carrière contre la formation montréalaise. Bref, le Tricolore devra surveiller de près le numéro 14 des Flyers s’il souhaite retrouver le chemin de la victoire ce soir.

2- Profiter de ses occasions en jeu de puissance

Le jeu de puissance du Tricolore est pour le moins énigmatique depuis le début de la saison. Alors qu’il est tout feu, tout flamme sur les patinoires adverses avec une efficacité de 28,1%, soit le deuxième rendement du circuit Bettman derrière les Blues de St-Louis, l’avantage numérique du Canadien ne fonctionne absolument pas au Centre Bell, alors que la maigre efficacité de 14,7% n’est suffisante que pour la 27e position dans la LNH. Depuis le début de la nouvelle année, le Tricolore a capitalisé à deux reprises en neuf tentatives sur les patinoires adverses en deux rencontres, une fois à chaque occasion à Detroit et Ottawa, tandis qu’il est toujours bredouille en 17 occasions devant ses partisans. Heureusement, le match de ce soir a lieu sur la route. De plus, les Flyers ne sont pas très disciplinés devant leurs partisans comme en fait foi leur moyenne de 3,1 jeux de puissance accordés aux visiteurs par rencontre, soit le sixième échelon de la Ligue nationale. Cependant, les Flyers occupent le onzième échelon de la LNH avec une efficacité de 81,9% à court d’un homme, tandis que cette statistique monte en flèche à 86,8% devant leurs partisans au Wells Fargo Center. Bref, ce match opposera une équipe qui excelle en jeu de puissance sur la route à une autre qui excelle à étouffer les attaques adverses à domicile, mais qui est indisciplinée. Le Tricolore aura de meilleures chances de l’emporter s’il a le meilleur dans confrontation.

3- Mettre à l’épreuve le portier des Flyers

Tout roule comme sur des roulettes pour les Flyers depuis quelques jours sauf devant le filet. En effet, la formation de la Pennsylvanie a annoncé mercredi que le gardien partant de l’équipe, Carter Hart, serait absent pour une durée de deux à trois semaines en raison d’une blessure abdominale. Ce dernier présentait de bonnes statistiques depuis le début de la saison, soit 15 gains en 29 départs et une moyenne de buts alloués de 2,61. Cela devrait faire en sorte que Brian Elliott disputera un deuxième match en autant de soir contre le Tricolore, à moins qu’Alain Vigneault décide d’envoyer Alex Lyon dans la mêlée, lui qui n’a remporté que 9 de ses 22 décisions dans la Ligue américaine. Pour ce qui d’Elliott, il a concédé à trois reprises sur 33 tirs devant les Blues de St-Louis mercredi, mais ses trois sorties précédentes ont été pénibles. En effet, il a accordé cinq buts sur 33 tirs contre les Hurricanes de la Caroline le 7 janvier, deux filets sur neuf tirs en seize minutes en relève à Carter Hart contre les Coyotes de l’Arizona le 4 janvier et quatre larcins sur quinze rondelles au cours de la première période devant les Kings de Los Angeles le 31 décembre avant d’être envoyé aux douches. Bref, le gardien partant par défaut des Flyers n’est pas au sommet de sa confiance et le Tricolore devra en profiter pour déranger et mettre à l’épreuve le portier de 34 ans.

En suivant ces trois clés, le Canadien pourrait retrouver le chemin de la victoire.

Crédit photo : NHL.com (4 fois)

À lire aussi sur le 7e Match

Les Golden Knights prennent tout le monde par surprise en congédiant leur entraîneur:

Gerard Gallant démit de ses fonctions

C’est vraiment drôle de voir les deux joueurs côte à côte!

À voir : c’est hilarant de voir le petit Nathan Gerbe (5 pieds et 4 pouces) affronter le géant Zdeno Chara !

Un dur coup pour les Maple Leafs

Une longue absence pour Morgan Rielly

Mots clés: , ,

Une réponse “Formation du CH – Match Canadiens vs Flyers”

  1. 16 janvier 2020 à 17:34

    Je souhaite une victoire ce soir à Philadelphie.