Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Ilya Kovalchuk doit-il demeurer avec le CH ? Les partisans se prononcent !


Par Daniel Vanier

Ilya Kovalchuk est tout feu tout flamme depuis son arrivée avec le CH. Il a compté un 4e but dans l’uniforme Bleu-Blanc-Rouge contre les Golden Knights. Avec en plus 4 passes à sa fiche, «Kovy» a maintenant 8 points en 8 parties avec Montréal.

Ce faisant il se retrouve dans les meneurs de l’équipe dans plusieurs catégories depuis son arrivée dans la métropole. Voici où il se situait avant le match d’hier :
Points : 2e rang (7)
Buts : 1er rang (4)
Points à égalité numérique : 2e rang (5)
Différentiel : 2e rang (+4)
Points en avantage numérique : 1er rang (2)
Tirs au but : 2e rang (19)
Temps de jeu : 3e chez les attaquants (19:40)
Mise en échec : 2e chez les attaquants (12)

De plus, il a été sur la glace pour 9 des 16 buts du Canadien depuis sa signature par Marc Bergevin.

Que faire avec Kovalchuk ? Les partisans se prononcent !

Cette belle prestation pose un beau dilemme à l’état-major du Tricolore. Doit-on maintenant échanger Kovalchuk à la date limite des transactions ou encore le conserver à Montréal en espérant qu’il continue sur cette belle lancée la saison prochaine et fasse profiter les jeunes de son expérience? Le blogueur Marc-André Beaudoin a fait un sondage sur son compte Twitter demandant aux partisans s’ils échangeraient Kovalchuk advenant qu’une équipe aspirante offre un choix de 2e ronde (donc un choix de fin de 2e ronde) à Marc Bergevin en retour du Russe de 36 ans.

Le résultat du vote est serré. Voyez par vous-même :

Donc, 41,9% aimeraient le garder alors que 44,5 % accepteraient de le transiger pour un choix de 2e ronde. 13,6 % trouvent que c’est une décision difficile à prendre.

Il est vrai qu’un choix de 2e ronde supplémentaire dans un repêchage aussi intéressant que celui de 2020 est très intéressant. Le Canadien comptera alors 3 choix de 2e ronde puisqu’il a toujours le sien et celui des Blackhawks. Il pourrait donc se servir de ces choix pour s’avancer encore plus. 3 choix de 2e ronde avec un choix de première et un ou deux espoirs pourraient-ils être suffisants pour obtenir Alexis Lafrenière ? Difficile à dire, mais Marc Bergevin pourrait être intéressé à tenter le coup.

Kovalchuk voudra-t-il demeurer à Montréal ?

Bergevin doit d’abord et avant tout s’informer de l’intérêt de son numéro 17 à demeurer avec le Canadien de Montréal. Il ne faut pas oublier que Kovalchuk vient d’acheter une magnifique maison d’une valeur de 11 millions $ en Californie. Il y a installé sa famille et ce n’est sûrement pas pour la déménager à Montréal quelques mois plus tard . Va-t-il laisser sa famille là-bas pendant la saison? Ce n’est pas impossible, mais, avouons-le, peu envisageable. À ce moment-là, si Kovalchuk indique à Bergevin qu’il ne compte pas revenir avec l’équipe montréalaise et qu’en plus le CH est loin des séries, le DG du Canadien est aussi bien de se séparer du Russe que de le perdre pour rien.

Si, par contre, il désire demeurer à Montréal, je crois que le Canadien aurait avantage à conserver ses services. Kovalchuk est un excellent vétéran, talentueux, capable de marquer des buts et de s’impliquer physiquement. De plus, ses nouveaux coéquipiers l’adorent déjà. Il sera un excellent vétéran pour bien appuyer les jeunes joueurs.

Bref, nous en saurons plus long bientôt !

Crédit photo : David Kirouac/Icon Sportswire via Getty Images

À lire aussi sur le 7e Match

Le CH joue avec le feu mais pourra partir en congé sur une bonne note:

Le Canadien sauve les meubles en tirs de barrage


Le capitaine de l’Armada est utile dans toutes les facettes du jeu :

Luke Henman: une pièce importante… et un pari intéressant

Mathieu Perreault tient des propos durs et violents :

Mathieu Perreault est furieux envers la LNH et ne se gêne pas pour le dire !

Mots clés: , , , ,