Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Le Canadien sauve les meubles en tirs de barrage


Par Gabriel Asselin

Après avoir brillamment rebondi devant les Flyers de Philadelphie suite à une performance décevante contre les Blackhawks de Chicago, le Canadien disputait son dernier avant de profiter de sa semaine de congé en recevant la visite des Golden Knight de Las Vegas au Centre Bell. Pour l’occasion, Claude Julien n’apportait aucun changement à sa formation, ce qui signifiait que Cale Fleury, Jordan Weal et Matthew Peca étaient laissés de côté.

La rencontre est venue bien près de s’amorcer de la pire des manières pour le Tricolore. Dès les premiers instants du match, Max Domi a été coupable d’un revirement en territoire offensif et Reilly Smith a accepté la passe d’un coéquipier avant de filer seul vers Carey Price. Domi a cependant réparé sa bévue en effectuant un repli défensif impeccable afin d’étouffer la menace.

Des situations similaires sont survenues à plusieurs reprises en première période alors que de nombreuses rondelles perdues à la ligne bleue adverse ou en territoire neutre ont permises aux attaquants des Golden Knights de déborder sur l’aile à pleine vitesse afin d’obtenir des occasions de marquer. Heureusement, le Canadien a été en mesure de limiter les tirs aux buts dangereux et Las Vegas n’a pas été en mesure de s’inscrire au pointage au premier vingt, ne décochant que huit rondelles vers Carey Price.

Le Tricolore a été nettement plus opportuniste et il a rapidement ouvert le pointage. Dès la sixième minute de jeu, Dale Weise a récupéré le disque libre derrière la cage de Marc-André Fleury et il a aussitôt effectué une passe parfaite en retrait pour Nick Cousins. Ce dernier a ensuite laissé le portier québécois se compromettre avant de glisser le disque sous sa jambière droite, inscrivant du même coup son sixième but de la campagne.

En réalité, la meilleure occasion de marquer des Golden Knights au cours des vingt premières minutes de jeu n’a pas été causée par un revirement loin de la cage de Carey Price, mais par le portier du Tricolore lui-même. En tentant de dégager le disque par la bande, celui-ci a ricoché sur Mark Stone et Price est revenu devant sa cage juste à temps afin de voler un but certain à Alex Tuch.

Le Canadien est parvenu à doubler son avance quelques minutes plus tard. Après que Tomas Tatar ait été trop patient avec le disque lors d’un surnombre à deux contre un, Phillip Danault a dirigé la rondelle libre vers Marc-André Fleury et Ilya Kovalchuk s’y est pris à deux reprises avant de tromper le gardien québécois, inscrivant son quatrième but dans l’uniforme montréalais.

https://twitter.com/HeresYourReplay/status/1218694241754460160

Les hommes de Claude Julien en ont rajouté un peu plus de cinq minutes plus tard. Après avoir accepté la passe de Max Domi, Brett Kulak a décoché un tir inoffensif de la ligne bleue qui a été redirigé au passage par Shea Theodore, puis Joel Armia, avant de surprendre Fleury entre les jambières. Armia héritait de son 13e but de la saison.

Les hommes de Claude Julien se voyaient probablement déjà en congé avec une quatrième victoire en cinq matchs et ils ont été complètement lessivés au deuxième vingt. Les Golden Knights étaient, à toute fin pratique, en mesure de manœuvrer à leur guise et ils sont parvenus à s’inscrire au pointage. Lors de la dixième minute de jeu, suite à un tir hors-cible de Jonathan Marchessault, Reilly Smith a récupéré le disque libre derrière la cage de Carey Price avant de retourner la rondelle au Québécois, qui n’a pas raté sa deuxième occasion. Marchessault enfilait son 16e but de la campagne.

https://twitter.com/HeresYourReplay/status/1218707027813392384

Trois minutes plus tard, Ryan Poehling a obtenu une occasion en or de redonner une avance de trois buts aux siens, mais il a bêtement échappé la passe parfaite d’Artturi Lehkonen alors qu’il était fin seul devant la cage adverse.

Les Golden Knights sont parvenus à réduire l’écart à un seul but moins de trois minutes plus tard. Alors que le Tricolore était confiné dans son territoire, Nicolas Hague a décoché un tir des poignets du haut de l’enclave et Paul Stastny s’y est pris à plusieurs reprises avant de parvenir à pousser le disque dans le fond du filet. Le joueur au nom bien connu à Québec inscrivait son 14e but de la saison.

Le dernier tiers n’a pas été nettement plus encourageant, mais le Tricolore est parvenu à reprendre une avance de deux buts à mi-chemin de l’engagement. Lors d’un surnombre à deux contre un, Nick Cousins a accepté la passe de Dale Weise avant de dégainer aisément dans une cage béante afin d’inscrire son deuxième but de la soirée.

https://twitter.com/HeresYourReplay/status/1218718944548282375

Max Pacioretty a réduit l’écart à un seul but avec moins de deux minutes à faire au match et Reilly Smith a nivelé le pointage à seulement huit secondes de la fin de la troisième période en redirigeant le tir de Paul Stastny.

https://twitter.com/HeresYourReplay/status/1218724687389319168

La période de prolongation n’a pas fait de maître, mais le Tricolore a obtenu plusieurs occasions de clore le débat. Ilya Kovalchuk a d’ailleurs été frustré par un superbe arrêt de Marc-André Fleury.

Lors des tirs de barrage, Ilya Kovalchuk et Jonathan Marchessault ont été les premiers à s’exécuter et ils ont réussi leurs tentatives. Après quatre échappées infructueuses, Tomas Tatar a déjoué Fleury pour donner la victoire au Tricolore.

https://twitter.com/HeresYourReplay/status/1218729266260717568

Le Canadien disputera son prochain match que le 27 janvier, alors qu’il recevra la visite des Capitals de Washington.

Crédit photo: NHL.com

À lire aussi sur le 7e Match

Le capitaine de l’Armada est utile dans toutes les facettes du jeu :

Luke Henman: une pièce importante… et un pari intéressant

Mathieu Perreault tient des propos durs et violents :

Mathieu Perreault est furieux envers la LNH et ne se gêne pas pour le dire !

C’est vraiment drôle de voir les deux joueurs côte à côte!

À voir : c’est hilarant de voir le petit Nathan Gerbe (5 pieds et 4 pouces) affronter le géant Zdeno Chara !

Mots clés: , ,