Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Le texte sur les joueurs rappelé du Rocket de Jonathan Bernier : l’ art de ne voir que le négatif


Par Daniel Vanier

Le journaliste du Journal de Montréal, Jonathan Bernier, a écrit hier un texte sur la production des joueurs du Rocket qui ont été rappelés par le Canadien de Montréal cette saison.

Un rendement pas très impressionnant

Il est vrai que les joueurs Rappellé du Rocket n’ont pas démoli les défensives adverses Lukas Vejdemo (4 matchs joués), Gustav Olofsson (3 matchs joués) Matthew Peca ( 5 matchs joués)Otto Leskinen (5 matchs joués ) et Riley Barber (9 matchs joués) ont tous été blanchis lors de leur passage à Montréal. Ryan Poehling (23 matchs joués)et Charles Hudon (9 matchs joués) ont obtenu un seul point. Dale Weise fut le meilleur, ou plutôt le moins pire du lot, avec 3 points en 9 parties disputées.

Un texte plutôt trompeur

Jonathan Bernier mentionne Nick Suzuki et ses 27 points, mais décide de l’ignorer dans ses statistiques tout comme Cale Fleury. Les deux recrues ne sont pas mentionnées,car ils n’ont jamais été rappelés du Rocket cette saison puisqu’ils ont entrepris la saison à Montréal et ils y sont demeurés.Pourtant, Suzuki est le 5 meilleur marqueur chez les recrues, bien qu’il a disputé un grand nombre de matchs sur le 4e trio. Voilà qui est très encourageant pour les dirigeants du Canadien, tout comme pour ses partisans.

La contribution de Fleury n’est effectivement pas importante au niveau des statistiques avec un seul but en 41 matchs , mais il s’est imposé par son excellent jeu défensif et ses mises en échec dévastatrices.

Le total des matchs joués…et l’utilisation !

Bernier compare les joueurs rappelés du Rocket par le Canadien avec certains autres joueurs rappelés apr les autres équipes tels que l’ailier gauche Anders Bjork des Bruins(15 points en 42 matchs) Le défenseur Philipe Myers des Flyers (14 points en 32 matchs), l’ailier gauche Joel Farabee aussi des Flyers (15 points en 40 matchs)ou encore l’ailier droit Filip Zadina (13 points en 20 matchs ).

C’est un peu injuste donc de comparer un gars comme Bjork qui a disputé 31 parties de plus que Dale Weise en disant que les joueurs rappelés du Rocket ne produisent pas. Bjork produit a un rythme d’un point par 2.8 parties. Weise a une moyenne d’un point par 3 parties. Ce n’est pas la mère à boire il est vrai, mais ce n’est quand même pas si mal. Bernier mentionne que le CH est parmi les pires de l’Est pour les points par match, mais il faut aussi tenir compte d’une autre statistique que le journaliste a semblé oublié dans son texte : l’utilisation qu’on fait de ces joueurs. La plupart des joueurs rappelés par le Canadien ont été des joueurs évoluant sur le 4e trio alors que Bjork évolue sur le 2e trio avec Boston et que Zadina et Farabee évoluent sur le premier trio de leurs équipes respectives. Ils ont du temps de glace de bien meilleure qualité.

Bernier parle ensuite d’autres joueurs de 3e ou 4e trio comme Nathan Gerbe (Blue Jackets 8 points en 19 matchs), Pierre Engvall (Maple Leafs 14 points en 27 matchs) ou Dominic Tominato (9 points en 27 matchs, mais
ces joueurs ont tous disputé plus de matchs que les joueurs rappelés du CH, à l’exception de Ryan Poehling.

Jonathan Bernier semble donc vouloir se servir de l’art de ne voir que le négatif pour ce texte. Oui, il est vrai que les joueurs rappelés par le Tricolore ont peu produit. Oui, il est vrai que le Canadien aurait bien besoin d’une meilleure production de ces joueurs pour figurer mieux au classement. Ils n’ont cependant pas été placés dans une très bonne position pour le faire.

Jonathan Bernier ne tape donc pas nécessairement sur le bon clou ici. Ne pas tenir compte de cet aspect donne, qu’on le veuille ou non, un texte biaisé.

Voici le texte au complet de Jonathan Bernier si vous désirez y jeter un coup d’oeil :

Crédit photo : Minas Panagiotakis/Getty Images

À lire aussi sur le 7e Match

Le jeune gardien russe a attirré bien des regards au dernier :

Amir Mistakhov: performer dans la discrétion

Une présence époutoufflante de Michael Pezzetta :

Si vous l’avez raté : le centre Michael Pezzetta du Rocket a une façon efficace de fouetter son équipe !

Brad Marchand simule tel un joueur de soccer:

Brad Marchand joue la comédie devant Kris Letang