Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Formation du CH – Match Canadiens vs Sabres


Par Gabriel Asselin

Après avoir subi une défaite à son retour au jeu contre les Capitals de Washington, le Canadien renouera avec l’action ce soir alors qu’il rendra visite aux Sabres de Buffalo. La rencontre s’amorcera sur le coup de 19h.

L’alignement partant

À l’attaque !

Du côté de l’attaque, Claude Julien a affirmé mercredi qu’il est très probable que Brendan Gallagher effectue un retour au jeu ce soir, tandis que Max Domi et Artturi Lehkonen sont des cas incertains en raison de virus. Chose certaine, Jonathan Drouin ne disputera pas le match de ce soir.

Défendons-nous ! :

Du côté de la défensive, aucun changement ne devrait être apporté alors que Cale Fleury devrait à nouveau être le défenseur en trop.

Arrêt-Stop, on ne passe pas ! :

Carey Price sera à son poste et il sera secondé par Charlie Lindgren.

Formation projetée pour le match de ce soir :

Les trois clés du match :

1- Attention à …
Jack Eichel

Les deux équipes qui s’affronteront ce soir sont à égalité avec 51 points au classement alors que les Sabres ont joué un match de moins que les hommes de Claude Julien. Elles auront fort à faire afin de se qualifier pour les prochaines séries éliminatoires alors qu’elles ont dix points de retard sur les Hurricanes de la Caroline, qui occupent le deuxième échelon parmi les équipes repêchées, tout comme les Panthers de la Floride, qui sont en troisième position dans la division Atlantique. Par contre, le capitaine de la formation de l’état de New York connaît une autre excellente saison. En effet, Jack Eichel revendique 29 buts depuis le début de la campagne, ce qui le classe au cinquième échelon à ce chapitre dans la Ligue nationale. Il a également amassé 34 mentions d’aide en 49 joutes cette saison, ce qui lui confère une récolte de 63 points. Son 29e but, inscrit lors de la dernière rencontre contre les Sénateurs d’Ottawa mardi, lui permettait d’établir un nouveau sommet personnel au cours d’une seule campagne après qu’il eut inscrit 28 buts lors de la dernière saison. Avant d’être blanchi contre les Predators de Nashville le 18 janvier dernier, qui était le dernier match des Sabres avant le Match des étoiles, l’Américain de 23 ans avait connu une séquence de neuf matchs consécutifs avec au moins un point, récoltant au passage quatre buts et sept mentions d’aide. Bref, le Tricolore devra surveiller de près la deuxième sélection lors de l’encan amateur de 2015, derrière un certain Connor McDavid, s’il souhaite retrouver le chemin de la victoire.

2- Mettre à l’épreuve le gardien des Sabres

L’entraîneur-chef des Sabres, Ralph Krueger, préconisait un système d’alternance entre ses gardiens de but Carter Hutton et Linus Ullmark en début de saison, mais ce n’est plus le cas. En effet, Ullmark a entrepris 25 des 30 derniers matchs des siens depuis le 19 novembre dernier. Cependant, il ne sera pas d’office devant la cage des siens pour le match de ce soir puisqu’il s’est blessé au bas du corps contre les Sénateurs d’Ottawa, ayant même eu besoin de l’aide des siens pour quitter la patinoire, et il sera absent pour les trois prochaines semaines en raison de cette blessure. Pour cette raison, Carter Hutton devrait obtenir le départ pour les Sabres et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il connaît une saison difficile. En effet, alors que Linus Ullmark affiche une moyenne de buts alloués respectable de 2,72 et un taux d’efficacité plus que respectable de 0,914, les statistiques de Hutton sont respectivement de 3,31 et 0,892. Ce dernier a remporté six des dix-sept matchs qu’il a entrepris cette saison, mais ces six gains sont survenus lors de ses six premiers départs de la campagne. Il s’est donc incliné à ses onze derniers départs et sa dernière victoire remonte au 22 octobre dernier contre les Sharks de San Jose. Bref, alors que le Tricolore figure toujours au sommet du circuit Bettman avec 34,9 tirs au but par match, il aura tout intérêt à mettre à l’épreuve le portier des Sabres s’il souhaite l’emporter.

3- Avoir les devants après 40 minutes de jeu

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le pointage au deuxième entracte fait régulièrement foi de tout du côté des Sabres depuis le début de la saison. En effet, les hommes de Ralph Krueger possèdent l’un des meilleurs pourcentages de réussite du circuit Bettman lorsqu’ils ont les devants à ce stade de la rencontre, alors qu’ils ont remporté 18 de leurs 19 rencontres soit 94,7%. Ceci leur confère le quatrième échelon de la LNH derrière les Jets de Winnipeg, qui sont toujours parfaits, les Panthers de la Floride et les Hurricanes de la Caroline. Par contre, lorsqu’ils tirent de l’arrière après 40 minutes de jeu, les Sabres sont parmi les pires équipes de la Ligue nationale. Cette situation est survenue à 18 reprises cette saison et ils n’ont récolté les deux points qu’à une seule reprise, soit un pourcentage de réussite de 5,6% et le 26e échelon du circuit. Rien pour aider leur cause, les hommes de Ralph Krueger viennent en 25e position avec 57 filets accordés au dernier tiers alors qu’ils sont au septième échelon dans la même catégorie en deuxième période avec seulement 45 buts concédés en 50 joutes. Bref, le Canadien augmentera considérablement ses chances de l’emporter s’il est aux commandes de la rencontre au terme du deuxième vingt.

En suivant ces trois clés, le Canadien pourrait renouer avec la victoire.

Crédit photo : NHL.com (2 fois), Sports Illustrated et Buffalo Hockey Beat

À lire aussi sur le 7e Match

Une entrevue exclusive avec un gardien de but jouant en Allemagne et qui a livré un des plus beaux textes sur la santé mentale au cours des dernières années :

L’inspirante et touchante histoire de Ben Meisner

Les partisans risquent d’être déçus, mais le statuquo demeure logique pour le CH à la date limite des transactions :

Le Canadien ne risque pas de bouger beaucoup à la date limite des transactions

Une légende du basketball nous quitte dans une terrible tragédie :

Kobe Bryant est mort

Mots clés: , ,