Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Brendan Gallagher salue son retour au jeu avec le but gagnant dans une victoire serrée du Tricolore


Par Gabriel Asselin

Après s’être incliné devant les Capitals de Washington lundi, le Canadien reprenait l’action en rendant visite aux Sabres de Buffalo dans un duel entre deux équipes qui cherchent à remonter au classement. Pour l’occasion, Brendan Gallagher effectuait un retour au jeu tandis que Max Domi et Artturi Lehkonen étaient de la formation après avoir combattus un virus au cours des derniers jours. Pour leur part, Jesperi Kotkaniemi, Cale Fleury et Jordan Weal étaient laissés de côté.

Le Tricolore a connu un début de match absolument horrible, ne décochant aucun tir vers la cage de Carter Hutton, qui a concédé 4,22 buts par match à ses onze derniers départs, tous des défaites, au cours des dix premières minutes de la rencontre. Au cours de cet intervalle, les Sabres sont parvenus à ouvrir le pointage. Lors d’une infraction à Joel Armia, Artturi Lehkonen s’est dangereusement compromis le long de la bande auprès de Marcus Johansson, forçant Phillip Danault à couvrir la largeur de la patinoire. Ceci a offert le temps et l’espace nécessaires à Jack Eichel pour décocher un tir des poignets des ligues majeures, surprenant Carey Price du côté du bouclier. Eichel fracassait ainsi le plateau des 30 buts pour la première fois en carrière.

https://twitter.com/NHL/status/1223040694463488000

Le Tricolore a augmenté son niveau de jeu au fur et à mesure du premier engagement et il est parvenu à bourdonner intensément en territoire ennemi dans les dernières secondes de jeu, sans être en mesure de créer l’égalité.

Ce n’était cependant que partie remise. Dès la 44e seconde du deuxième tiers, Ilya Kovalchuk a reçu une passe de Joel Armia dans le haut de l’enclave avant de décocher un tir sur réception au ras de la glace qui a été bloqué devant le filet par Nick Suzuki ou le défenseur Henri Jokiharju. Kovalchuk a ensuite sauté sur le disque libre afin de le loger dans la partie supérieure, inscrivant ainsi son cinquième but dans l’uniforme montréalais.

La performance du Canadien en deuxième période a été le jour et la nuit par rapport au vingt premières minutes de l’affrontement, alors qu’il a dominé 14 à 3 au chapitre des tirs au but. Les hommes de Claude Julien n’ont d’ailleurs pas perdu de temps avant de prendre les devants. Un peu plus de deux minutes plus tard, suite à rebond capricieux contre l’ouverture réservée aux photographes, ce qui a fracassé et nécessité le remplacement de la baie vitrée, le Tricolore a aussitôt relancé l’attaque. Alors que Tomas Tatar cherchait à récupérer le disque libre dans le coin de la patinoire, suite au mauvais contrôle d’une passe de Phillip Danault, quatre joueurs des Sabres ont été attiré vers le Slovaque, laissant Brendan Gallagher seul dans l’enclave. Après avoir accepté la passe de Tatar, Gallagher a eu tout le temps du monde pour feinter Carton Hutton et inscrire son seizième but de la campagne.

Carey Price a repoussé toutes les rondelles dirigées vers lui en troisième période et Nick Suzuki, qui a connu un très fort match, a servi une passe parfaite à Tomas Tatar afin que ce dernier inscrive le but d’assurance dans un filet désert, procurant une victoire de 3 à 1 au Tricolore.

Le Canadien entamera sa traditionnelle fin de semaine du SuperBowl samedi alors qu’il recevra la visite des Panthers de la Floride sur le coup de 14h.

Crédit photo : NHL.com

À lire aussi sur le 7e Match

Matthew Tkachuk n’a pas eu le dessus dans ce combat, mais il aura au moins gagné un peu de respect auprès de Zack Kassian :

Si vous l’avez raté : cette fois-ci Matthew Tkachuk laisse tomber les gants devant Zack Kassian

Une entrevue exclusive avec un gardien de but jouant en Allemagne et qui a livré un des plus beaux textes sur la santé mentale au cours des dernières années :

L’inspirante et touchante histoire de Ben Meisner

Les partisans risquent d’être déçus, mais le statuquo demeure logique pour le CH à la date limite des transactions :

Le Canadien ne risque pas de bouger beaucoup à la date limite des transactions

Mots clés: , ,