Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Formation du CH – Match Blue Jackets vs Canadiens


Par Gabriel Asselin

Après avoir aisément vaincu les Panthers de la Floride samedi, le Canadien conclura sa traditionnelle fin de semaine du SuperBowl en recevant la visite des Blue Jackets de Columbus cet après-midi. La rencontre s’amorcera dès 14h.

L’alignement partant

À l’attaque !

Du côté de l’attaque, Claude Julien devrait être tenté de conserver les mêmes combinaisons après un effort collectif irréprochable contre l’une des équipes de l’heure dans la LNH. Cela signifierait que Ryan Poehling serait laissé de côté et le retour au jeu de Jonathan Drouin serait repoussé au minimum à mardi.

Défendons-nous ! :

Du côté de la défensive, aucun changement ne sera apporté puisqu’il n’y a que six défenseurs à Montréal.

Arrêt-Stop, on ne passe pas ! :

Après avoir été peu occupé contre les Panthers et à l’occasion d’un match tout aussi important, il est probable que Carey Price soit le partant pour un deuxième match en 24 heures.

Formation projetée pour le match de cet après-midi :

Les trois clés du match :

1- Attention à …
Oliver Bjorkstrand

Contrairement aux Panthers, les Blue Jackets sont loin de représenter une puissance offensive du circuit Bettman alors que leur moyenne de but marqués de 2,71 n’est suffisante que pour le 24e échelon de la LNH. Par contre, la formation de l’Ohio en surprend plusieurs depuis le début de la campagne suite au pertes d’Artemi Panarin, Matt Duchene et Sergei Bobrovsky au cours de l’entre-saison. Les hommes de John Tortorella occupent actuellement le premier échelon parmi les équipes repêchées, huit points devant le Tricolore. Avant de perdre contre les Sabres de Buffalo en prolongation samedi, les Blue Jackets avaient remportés leurs six matchs précédents afin de demeurer au plus fort de la course pour les dernières positions donnant accès aux séries éliminatoires. Cette poussée a été permise en partie en raison de la production d’Oliver Bjorkstrand. En effet, celui qui dispute sa troisième saison complète dans le circuit Bettman est loin de posséder des statistiques exceptionnelles alors qu’il revendiquent 17 buts et 11 mentions d’aide en 39 rencontres, lui qui a connu une saison de 23 buts l’année dernière. Cependant, il a été contraint de rater les 13 des siens entre le 23 décembre et le 18 janvier. Depuis son retour au jeu 19 janvier dernier, Bjorkstrand et ses coéquipiers ont disputé trois matchs, eux qui ont profité de leur semaine de congé suite au Match des étoiles. Au cours de ces trois rencontres, Bjorkstrand à trouvé le fond du filet à cinq reprises, dont les deux seuls buts des siens contre les Rangers de New York le 19 janvier et le seul but samedi contre les Sabres de Buffalo. En réalité, le Danois revendique cinq des sept derniers buts des siens. Bref, il sera impératif que le Tricolore limite sa marge de manœuvre s’il souhaite l’emporter aujourd’hui.

2- Déranger le travail du portier des Blue Jackets

John Tortorella enverra for probablement le gardien Elvis Merzlikins dans la mêlée pour affronter le Tricolore alors qu’il n’était pas d’office pour le match de samedi contre les Sabres de Buffalo. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce dernier est tout feu tout flamme depuis que Joonas Korpisalo est à l’écart du jeu, lui qui a joué son dernier match le 29 décembre dernier. Depuis cette date, Merzlikins a obtenu onze départs, remportant neuf d’entre eux, mais il a conservé une incroyable moyenne de buts alloués de de 1,65 et un stupéfiant taux d’efficacité de 0,951. Il a de plus remporté trois de ses cinq derniers départs par blanchissage, dont un contre les Bruins de Boston. Avant de connaître cette séquence ahurissante, Merzlikins avait pourtant perdu ses huit premières décisions de la saison, dont quatre en temps supplémentaire. Bien entendu, ses statistiques n’étaient loin d’être aussi reluisantes en début de campagne et sa moyenne de buts alloué s’élève à 2,39 au cours de ses 19 départs, tandis que son taux d’efficacité se situe à 0,926. Bref, Merzlikins représente assurément le gardien de l’heure dans le circuit Bettman et le Tricolore devra altérer le travail du portier recrue s’il souhaite signer une troisième victoire consécutive.

3- Connaître une bonne troisième période

Lors du match de samedi, le Canadien a offert du jeu impeccable au cours des deux périodes afin de prendre une avance de 3 à 0 après 40 minutes de jeu. Cependant, il a joué avec le feu au dernier tiers, offrant cinq jeux de puissances à la meilleure attaque du circuit Bettman qui a été incapable de tromper Carey Price et ce dernier à inscrit son 47e jeu blanc en carrière. Cependant, il devra éviter de commettre la même erreur cet après-midi puisque les Blue Jackets possèdent d’excellentes statistiques en troisième période. En effet, la formation de l’Ohio domine outrageusement la LNH avec seulement 32 buts concédés au cours des vingt dernières minutes du temps réglementaire. En comparaison, l’équipe qui vient au deuxième rang à ce chapitre, soit les Penguins de Pittsburgh, ont accordé 43 buts au cours du même intervalle. Si on combine cette statistique exceptionnelle aux 49 buts qu’ils ont inscrit, cela confère un différentiel de +17 aux Bleu Jackets en troisième période, tandis que leur différentiel global se situe nettement plus bas à +7. De plus, les Blue Jackets ne sont que derrière les Penguins, les Capitals de Washington et les Stars de Dallas pour ce qui est du nombre de victoires en tirant de l’arrière après 40 minutes. Les hommes de John Tortorella revendiquent six victoires en pareille situation depuis le début de la campagne. Bref, le Tricolore devra jouer une meilleure troisième période que samedi ou le résultat pourrait être nettement moins rose.

En suivant ces trois clés, le Canadien pourrait signer une troisième victoire consécutive.

Crédit photo : NHL.com (3 fois) et RDS.ca

À lire aussi sur le 7e Match

Une autre victoire très importante du CH cet après-midi! Voici tous les vidéos des faits sdaillants du macth:

Le Canadien ne fait qu’une bouchée de la meilleure attaque de la LNH

Une entrevue exclusive avec un gardien de but jouant en Allemagne et qui a livré un des plus beaux textes sur la santé mentale au cours des dernières années :

L’inspirante et touchante histoire de Ben Meisner

Un superbe masque pour honorer Kobe Bryant et les autres victimes du crash d’hélicoptère :

À voir : le gardien des Ducks, John Gibson porte un masque spécial en hommage de Kobe Bryant et de sa fille Gianna

Mots clés: , ,