Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Nick Suzuki est encensé par Joel Armia


Par Daniel Vanier

Nick Suzuki est vraiment une belle révélation cette saison. Le jeune homme possède de toute évidence beaucoup de talent. Il est rapidement devenu un des favoris de la foule à Montréal. Si effectivement les partisans du Canadien de Montréal l’adorent, il semble que ce soit aussi le cas de ses coéquipiers.

Suzuki impressionne Joel Armia

Joel Armia fait partie de ceux qui sont impressionnés par le talent du jeune joueur de centre de 20 ans. Selon le numéro 40 du CH, Suzuki est aussi bon offensivement que défensivement. Bref, il possède tout ce qu’il faut pour connaître du succès dans la LNH.

Voici ce qu’il a dit à propos de son jeune coéquipier :

Un joueur intelligent…

Il est vrai que Suzuki possède tout un QI de hockey. Il est souvent spectaculaire, mais il effectue aussi plein de petites choses qui au final, peuvent s’avérer faire la différence entre une victoire et une défaite. Prenons par exemple le but vainqueur de Jeff Petry contre les Ducks jeudi soir. Suzuki a foncé vers le filet forçant ainsi le défenseur d’Anaheim , Cam Fowler a reculé et lui a ensuite donné un petit coup sur son bâton pour ainsi l’empêcher de s’en servir pour faire dévier le tir de Petry ou encore couper une passe s’il y avait eu lieu. Regardez le tout ici :

…Et talentueux

Le numéro 14 éblouit plus souvent qu’à son tour les partisans du CH avec de superbes passes ou encore avec son maniement de bâton. Il nous a démontré toute l’étendue de son talent lors d’une montée à l’emporte-pièce contre les Ducks jeudi soir. Suzu s’est moqué tour à tour d’Erik Gudbranson, Hampus Lindholm et Derek Grant avant d’être repoussé à deux reprises par le gardien des Ducks . Admirez le tout ici :

4e meilleur pointeur des recrues

Son talent offensif se reflète aussidans la colonne des meilleurs marqueurs chez les joueurs qui en sont à leur première saison dans la LNH. Nous retrouvons le nom de Nick Suzuki au 4e rang dans cette liste, avec sa fiche de 11 buts et 23 passes pour 34 points en 56 parties. Il n’est devancé que par les défenseurs Cale Makar ( Avalanche) et Quinn Hugues (Canucks) qui ont tous deux 40 points, et par l’ailier gauche Victor Olofsson (Sabres ) qui a 35 points.

Il ne faut pas oublier que le talentueux attaquant du Tricolore était utilisé très sporadiquement par Claude Julien en début de saison. Il jouait plus souvent qu’autrement sur le 4e trio. Nul été le cas, il aurait possiblement une dizaine de points de plus à sa fiche et se retrouverait alors encore plus haut chez les pointeurs parmi les recrues

Un fier compétiteur

Outre son immense talent, il semble que Nick Suzuki a aussi le mérite de ne jamais abandonner. Il croit toujours aux chances de sa formation de participer aux prochaines séries éliminatoires et va tout donner jusqu”à la fin. Il est un joueur recrue, mais, de toute évidence, deviendra rapidement un grand leader :

Marc Bergevin a réussi une excellente transaction, mais…il avait eu d’autres options avant Suzuki. Rappelons que Max Pacioretty est en effet passé bien près d’être échangé aux Kings de Los Angeles. Les choses ont donc bien tourné pour Marc Bergevin et le Canadien de Montréal :

Le Canadien a donc sous la main un jeune joueur intelligent, talentueux qui possède aussi une excellente attitude et beaucoup de leadersip. Voilà qui est donc très prometteur pour l’avenir de cette équipe !

À lire aussi sur le 7e Match

Une analyse détaillée du meilleur défenseur disponible au prochain repêchage :

Jamie Drysdale: une meilleure version de Noah Dobson

KK retrouve le sourire à Laval:

Jesperi Kotkaniemi a déjà retrouvé le sourire à Laval

Une entrevue exclusive avec un gardien de but jouant en Allemagne et qui a livré un des plus beaux textes sur la santé mentale au cours des dernières années :

L’inspirante et touchante histoire de Ben Meisner

Mots clés: , , , , , , ,