Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Kirby Dach: un futur Ryan Getzlaf qui suit le parcours de Pierre-Luc Dubois


Par Guillaume Arcand

Lors du plus récent repêchage de la LNH, les sélections 1 et 2 étaient coulées dans le béton au point de vue de l’opinion publique, et c’est la 3e sélection qui était matière à discussion. Vasili Podkolzin, Bowen Byram et Alex Turcotte, entre autres, étaient ceux qui avaient le plus de chances d’être la légitime sélection #3. C’est toutefois le nom de Kirby Dach que Stan Bowman a prononcé au moment de la sélection, à la grande surprise générale.

Un joueur largement en avance sur les attentes

Ce qui est intéressant avec Dach, c’est que depuis sa fameuse sélection hâtive tout juste derrière les deux grandes stars de l’encan, Jack Hughes et Kappo Kakko, il joue présentement dans la LNH au sein de la formation de l’Illinois. En plus d’avoir décroché une place au sein de la formation de Jeremy Colliton, le joueur de centre y occupe un rôle assez important.

L’ancien des Blades de Saskatoon dans la WHL est même très près de Hughes et Kakko en termes de production offensive. Évidemment, le but de la mention de cette statistique n’est pas de dire que Dach va avoir une meilleure carrière que les deux joueurs choisis avant lui, mais bien qu’il démontre des signes encourageants et que la sélection des Hawks est très justifiée.

Avec cette surprenante saison 2019-20, tous les espoirs sont permis dans le cas de l’attaquant de 6’4”. On peut autant le comparer à Ryan Getzlaf pour son style de jeu qu’à Pierre-Luc Dubois pour son parcours. Un peu à l’image du numéro 77 des Blackhawks, la sélection de Dubois aussi tôt qu’au 3e rang, avant l’extrêmement prometteur Jesse Puljujarvi était très surprenante et même questionnée à l’époque. Aujourd’hui, cette même sélection est comprise par l’ensemble des amateurs et des analystes.

On peut aussi comparer la 3e sélection au dernier encan à son coéquipier, Jonathan Toews. La plupart du temps, mettre à peu près n’importe quel joueur dans la même phrase que celui qu’on surnomme ”Captain Serious” peut paraître exagéré et dénudé de sens aux yeux de plusieurs, mais cela apparaît assez logique en regardant cela d’un certain angle.

Les deux joueurs sont des centres polyvalents ayant été choisis 3e au total et qui font partie de l’élite de chacune de leur année de repêchage. Aussi, Dach, contrairement à Toews, est parvenu à jouer dans la LNH quelques mois après son repêchage.

Turcotte ou Dach?

Évidemment, c’est un débat qui risque de revenir très régulièrement dans les prochaines saisons. Cette confrontation a surtout des chances de survenir advenant une meilleure performance d’Alex Turcotte, ce qui provoquerait une certaine frustration des partisans des Blackhawks qui proclamerait alors qu’on aurait dû préféré Turcotte à Dach et que cela aurait été une meilleure décision.

Choisi 2 sélections suivant celle des Hawks, et ce, par les Kings de Los Angeles, il est vrai que Turcotte est un joueur qui a un meilleur contrôle de la rondelle et qui est plus dangereux offensivement. Il ne manque aucunement d’aptitudes offensives.

Toutefois, dans le cas de celui qui passé 2 saisons avec les Blades de Saskatoon dans la WHL, il foule les patinoires du circuit Bettman depuis la première année où il en était admissible. C’est difficile de déterminer qui aura le dessus, au final, entre Dach et Turcotte, mais ce qu’on ne peut nier, c’est que le premier choix des Hawks au plus récent repêchage a une certaine longueur d’avance.

De bonnes qualités

Pourquoi Dach est-il comparable à Ryan Getzlaf? Ce n’est pas seulement pour leur position ainsi que pour leur parcours respectif assez similaire dans la WHL.

C’est entre autres pour son gabarit (6’4 et 198 lbs) ainsi que pour ses capacités physiques, lui qui n’hésite pas se salir le nez dans les coins de patinoire afin d’aller chercher la rondelle. L’ancien des Blades de Saskatoon est aussi plus rapide que l’actuel capitaine des Ducks.

Étant un vrai marchand de vitesse, l’attaquant albertain est une vraie menace pour l’adversaire lorsqu’il combine cette qualité à son excellente agilité. L’attaquant natif de Saint-Albert en Alberta est aussi très bon en contrôle de la rondelle.

Possédant de bonnes habiletés offensives, Dach est aussi très impliqué défensivement. Lorsque le gros attaquant de l’Ouest canadien est sur le jeu, on dirait presque qu’il y a 3 attaquants et 3 défenseurs pour son équipe sur la glace.

Il peut aussi être à l’origine de belles manoeuvres ainsi que de jeux pouvant faire une certaine sensation sur les réseaux sociaux.

Pour conclure, Kirby Dach est une brise rafraichissante qui sème l’espoir pour les partisans des Blackhawks de Chicago. Il est aussi une sensation de déjà vu pour ces mêmes partisans, alors qu’ils voient un joueur de centre choisis 3e au total surprendre la galerie. Est-ce que Kirby Dach aura une carrière similaire à Toews et supérieure à Jack Hughes et Kappo Kakko? L’avenir le dira, mais, chose certaine, il semble déjà être une très bonne sélection de la part des Blackhawks.

Crédit photo: Second City Hockey, The Athletic, NHL.com

À lire aussi sur le 7e Match

Le Canadien va être en position de force pour effectuer une transaction cet été :

Le Canadien de Montréal sera bien équipé pour effectuer des transactions au repêchage de 2020

Voici un très beau geste de la part des joueurs du Canadien:

Les joueurs du CH vont aussi aider les employés à l’événement des Canadiens de Montréal et du Rocket de Laval

Pas de hockey avant mai dans la Ligue américaine:

Il n’y aura pas de hockey avant le mois de mai dans la Ligue américaine de hockey

Mots clés: , , , ,