Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Formation du CH – Match Maple Leafs vs Canadiens


Par Gabriel Asselin

Après avoir remporté un huitième match en onze confrontations depuis sa plus récente de huit revers consécutifs contre les Ducks d’Anaheim, le Canadien tentera de poursuivre sur cette lancée alors que les Maple Leafs de Toronto seront en visite au Centre Bell ce soir. La rencontre s’amorcera sur le coup de 19h.

L’alignement partant

À l’attaque !

Du côté de l’attaque, Jonathan Drouin pourrait revenir au jeu ce soir et une décision sera prise avant la rencontre dans son cas. Tomas Tatar, Ryan Poehling et Jordan Weal sont tous affectés par un virus et leur présence est incertaine pour le match de ce soir.

Défendons-nous ! :

Du côté de la défensive, aucun changement ne devrait être apporté, quoique la présence de Victor Mete est incertaine en raison d’un virus.

Arrêt-Stop, on ne passe pas ! :

Carey Price sera à son poste devant la cage du Tricolore et il sera secondé par Charlie Lindgren.

Formation projetée pour le match de ce soir :

Les trois clés du match :

1- Attention à …
Auston Matthews

Les Maple Leafs occupent actuellement le troisième échelon dans la division Atlantique, un point devant les Panthers de la Floride et six devant le Tricolore. Cependant, ils offrent des performances en dents de scie par les temps qui courent alors qu’ils ont vaincu les Stars de Dallas, l’une des bonne formations dans l’Ouest, le 29 janvier dernier, avant de s’incliner devant les Rangers et de s’adjuger en prolongation devant les Sénateurs d’Ottawa et les Ducks d’Anaheim, trois équipes qui occupent les bas-fonds du classement de la LNH. Par contre, la formation torontoise possède une attaque redoutable, elle qui occupe le premier échelon pour les buts inscrits, avec 198, et le deuxième échelon, derrière l’Avalanche du Colorado, avec une moyenne de 3,6 buts inscrits par match. L’une des principales raisons de ces succès réside dans la production d’Auston Matthews. Meilleur buteur du circuit Bettman à égalité avec Alex Ovechkin, l’Américain de 22 ans revendique 40 buts et 28 mentions d’aide en 55 joutes depuis le début de la campagne. En bonne voie pour fracasser le plateau des 50 buts pour la première fois en carrière, Matthews est tout feu tout flamme depuis quelques matchs. En effet, la toute première sélection lors de l’encan amateur de 2016 est sur une séquence de six matchs consécutifs avec au moins un point, récoltant au passage six buts et cinq mentions d’aide, dont un but et trois mentions d’aide lors de la rencontre de vendredi contre les Ducks. Matthews revendique également dix buts et onze mentions d’aide en jeu de puissance, ainsi que quatre buts gagnants depuis le début de la saison. Bref, le Tricolore devra surveillé de près lu numéro 34 des Maple Leafs s’il souhaite récolter les deux précieux points ce soir.

2- Mettre à l’épreuve le portier des Maple Leafs

Tandis que l’attaque des Maple Leafs fonctionne à plein régime, on ne peut en dire autant de la brigade défensive de la formation torontoise. En effet, les hommes de Sheldon Keefe ont concédé au moins quatre buts à l’adversaire à dix reprises au cours des 18 derniers matchs de l’équipe. De plus, les Maple Leafs sont actuellement privés de leur gardien de but de confiance, Frederik Andersen, suite à une blessure que ce dernier a subie lors du match contre les Panthers de la Floride lundi dernier. Donc, tout indique que Michael Hutchinson obtiendra le départ devant la cage des siens ce soir, lui qui avait obtenu une soirée de congé hier, et on ne peut dire qu’il connaît une excellente saison. En 15 matchs, dont seulement 11 départs depuis le début de la campagne, Hutchinson a été tout de même impliqué dans 14 décisions, ne remportant que quatre victoires contre neuf revers en temps réglementaire et une autre en temps additionnel. De plus, il affiche une moyenne de buts alloués très ordinaire de 3,66 et un terrible taux d’efficacité de 0,886. Il s’est également incliné lors de quatre de ses cinq sorties depuis le 6 janvier dernier, malgré que trois de ces revers étaient dans le cadre de matchs qu’il n’avait pas amorcés. Son meilleur taux d’efficacité au cours de ces quatre défaites a été de 0,882 contre les Rangers de New York mercredi. Du côté du Tricolore, l’équipe est sur une bonne séquence offensivement alors qu’il a inscrit au moins trois buts à chacun des ses cinq derniers matchs. De plus, les hommes de Claude Julien dominent toujours le circuit Bettman avec une moyenne de 34,6 tirs au but par rencontre. Bref, le Canadien augmentera ses chances de l’emporter s’il parvienne à appliquer un échec-avant efficace en territoire ennemi et mettre à l’épreuve le gardien des Maple Leafs.

3- Être discipliné

S’il y a une chose que le Tricolore devra absolument éviter de faire ce soir s’il veut récolter les deux points ce soir, c’est être indiscipliné. En effet, les hommes de Claude Julien se frotteront au troisième meilleur jeu de puissance de la LNH qui comprend notamment Auston Matthews, John Tavares et Mitch Marner. Ce jeu de puissance terrorisant, qui possède une efficacité de 25,7% depuis le début de la saison, a capitalisé au cours de ses quatre matchs depuis le début du mois de février. Au cours de cette séquence, les Maple Leafs ont capitalisé à six reprises en treize tentatives, soit une efficacité dévastatrice de 46,2%. Du côté du Tricolore, l’équipe s’est retrouvée dans une situation similaire lors du match de samedi dernier contre les Panthers de la Floride, alors qu’il affrontait une autre excellente équipe avec un homme en plus. Cependant, parmi les six jeux de puissance concédés à l’équipe floridienne, cinq étaient survenus en troisième période alors que le Tricolore possédait déjà une priorité d’au moins trois buts dans un match complètement dominé par les hommes de Claude Julien. Par contre, il s’agissait du premier match des Panthers en une dizaine de jours et l’équipe n’avait pas montré son vrai visage, ce qui risque d’être différent ce soir. Bref, le Canadien devra éviter le banc des pénalités s’il souhaite enregistrer la victoire.

En suivant ces trois clés, le Canadien pourrait signer une troisième victoire consécutive.

Crédit photo : NHL.com (2 fois), Sportsnet.ca et The Outlook

À lire aussi sur le 7e Match

Nick Suzuki est de plus en plus impresionnant :

Nick Suzuki est encensé par Joel Armia

Une analyse détaillée du meilleur défenseur disponible au prochain repêchage :

Jamie Drysdale: une meilleure version de Noah Dobson

KK retrouve le sourire à Laval:

Jesperi Kotkaniemi a déjà retrouvé le sourire à Laval