Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Formation du CH – Match Canadiens vs Sénateurs


Par Gabriel Asselin

Après avoir vaincu les Capitals de Washington en prolongation jeudi, le Canadien conclura son voyage de trois matchs ce soir alors qu’il rendra visite aux Sénateurs d’Ottawa dans la capitale fédérale. L’affrontement s’amorcera sur le coup de 19h.

L’alignement partant

À l’attaque !

Du côté de l’attaque, Artturi Lehkonen effectuera son retour dans la formation après son purgatoire d’une rencontre, tandis que Jordan Weal et Dale Weise seront laissés de côté.

Défendons-nous ! :

Du côté de la défensive, Karl Alzner, rappelé du Rocket en fin de soirée vendredi, sera de la formation en remplacement de Xavier Ouellet qui a subi une commotion cérébrale contre les Capitals.

Arrêt-Stop, on ne passe pas ! :

Carey Price sera à son poste devant la cage du Tricolore et il sera secondé par Charlie Lindgren.

Formation projetée pour le match de ce soir :

Les trois clés du match :

1- Attention à …
Jean-Gabriel Pageau et Brady Trachuk

Après être venu à un seul but de participer à la finale de la coupe Stanley en 2017, les Sénateurs ont entamé une reconstruction majeure et ils ne sont plus l’ombre de l’équipe qu’ils étaient, alors qu’ils termineront dans les bas-fonds du circuit Bettman pour une troisième saison consécutive. Les Sénateurs sont tout de même sur une belle séquence, ayant remporté trois de leurs cinq derniers matchs, dont des victoires contre les Stars de Dallas et les Coyotes de l’Arizona. Ces récents succès sont d’ailleurs principalement attribuables aux productions offensives de Jean-Gabriel Pageau et Brady Tkachuk. Le natif d’Ottawa, qui a joué la très forte proportion de son hockey junior avec les Olympiques de Gatineau, a récolté deux buts et deux mentions d’aide dans une victoire de 7 à 4 des siens devant les Sabres de Buffalo mardi dernier, ainsi qu’une performance de deux points deux jours plus tôt contre les Stars. Depuis le début de la saison, celui qui est au cœur de nombreuses rumeurs d’échanges mène son équipe avec 24 buts et 40 points en 59 rencontres, tout en conservant un excellant différentiel de +10. Du côté de Tkachuk, ce dernier a été blanchi lors de la dernière rencontre dans un revers de 5 à 1 devant les Jets de Winnipeg, mais il avait inscrit son nom sur la feuille de pointage à chacun de ses quatre rencontres précédentes, amassant deux buts et cinq mentions d’aide pour sept points. En 61 joutes depuis le début de la saison, l’agitateur des Sénateurs a enregistré 18 buts et 20 mentions d’aide pour 38 points, ce qui est sensiblement dans la même veine que ses 20 buts et 23 mentions d’aide récoltés en 71 rencontres au cours de sa première saison dans la grande ligue. Bref, le Tricolore devra surveiller de près les numéros 44 et 7 des Sénateurs s’il veut signer une deuxième victoire consécutive.

2- Avoir les devants après 40 minutes de jeu

Au cours de sa récente séquence de cinq revers, le Tricolore a éprouvé énormément de difficultés en fin de rencontre alors qu’il n’a pas inscrit un seul but en troisième période et il a échappé trois match au cours desquels il détenait des avances d’au moins deux buts. Cependant, une telle situation risque peu de se produire ce soir, à moins que le Canadien s’auto-mutile, puisque les Sénateurs représentent la pire équipe du circuit Bettman pour ce qui est d’effectuer une remontée victorieuse au troisième tiers. En effet, les hommes de D.J. Smith ont tire de l’arrière à 29 reprises en 61 rencontres depuis le début de la présente campagne et ils ont pu quitter le match avec les deux points qu’à une seule reprise, soit une rencontre remporté par le pointage de 4 à 2 devant les Devils du New Jersey le 13 novembre dernier. Cette efficacité de 3,4% est la pire de la Ligue nationale, tout juste derrière les 3,7%, ou une victoire en 27 opportunités, des Ducks d’Anaheim. Rien pour aider la cause de l’équipe de la capitale fédérale, elle se classe au 26e échelon de la LNH avec seulement 52 buts inscrits au dernier engagement. Il est donc difficile d’entamer une remontée avec une aussi faible production offensive. Bref, le Canadien sera à toute fin pratique assuré de la victoire s’il possède les devants lors du deuxième engagement.

3- Profiter de ses occasions en jeu de puissance

Lors de la rencontre contre les Red Wings de Detroit, le jeu de puissance du Tricolore a connu un certain réveil en trouvant le fond du filet à deux reprises malgré une cause perdante. Auparavant, les hommes de Claude Julien avaient inscrit un but avec un homme en plus dans seulement six joutes depuis le début de la nouvelle année. L’attaque massive du Canadien n’a pas vraiment eu l’occasion de se faire valoir contre les Capitals alors qu’elle a été blanchie à sa seule opportunité. Cependant, la situation risque d’être différente ce soir alors que les Sénateurs sont l’une des équipes les plus indisciplinées de la LNH. En effet, les hommes de D.J. Smith viennent au quatrième échelon du circuit Bettman, derrière les Hurricanes, les Capitals et les Rangers, avec une moyenne de 3,31 occasions offertes à l’adversaire par rencontre. De plus, les Sénateurs éprouvent des difficultés par les temps qui courent à court d’un homme comme en fait foi leur efficacité de seulement 65,1%, soit 28 en 43, à leur treize dernières rencontres. En comparaison, ils occupent la 22e position à ce chapitre avec une efficacité de 77,8% depuis le début de la campagne. Du côté du Tricolore, les hommes de Claude Julien occupent toujours le meilleur rendement en jeu de puissance sur les patinoires adverses avec une excellente efficacité de 27,4%, loin devant les 25,9% des puissants Oilers d’Edmonton. Bref, le jeu de puissance du Tricolore pourrait avoir son mot à dire dans le résultat de la rencontre de ce soir.

En suivant ces trois clés, le Canadien pourrait signer une deuxième victoire consécutive.

Crédit photo : NHL.com (3 fois) et Times Colonist

À lire aussi sur le 7e Match

Les Canadiens sont en discussions avec l’Avalanche:

Quel joueur vise Marc Bergevin chez l’Avalanche ?

Max Domi est très actif sur les réseaux sociaux et a défendu l’honneur de son père:

Si vous l’avez raté : Max Domi prend la défense de son père

La LNH a-t-elle bien géré le dossier de Claude Julien ? :

Opinion: La LNH a-t-elle bien géré le dossier de Claude Julien?

Mots clés: , ,