Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Le Canadien de Montréal sera bien équipé pour effectuer des transactions au repêchage de 2020


Par Daniel Vanier

Avec le virus COVID-19 qui a forcé la LNH à suspendre ses activités, les incertitudes planent dans le monde du hockey, comme c’est le cas tout partout ailleurs, le temps d’enrayer cette maladie.

À Montréal, il y avait déjà beaucoup d’incertitudes au niveau du hockey. Le directeur général Marc Bergevin a pris bien des gens par surprises en confirmant le retour de son entraîneur Claude Julien. Toutefois, rien ne dit que Bergevin ne changera pas d’idée cet été. Rien ne dit d’ailleurs non plus que Geoff Molson ne décidera pas de changer de directeur général.

Une seule chose demeure certaine. Que ce soit au niveau de l’état-major ou au niveau des joueurs, il va y avoir des changements chez le Canadien pour la saison 2020-2021.

Des transactions à prévoir

Le repêchage de 2020 de la LNH sera tenu à Montréal. Les Canadiens et la métropole québécoise accueilleront en effet cet évènement pour la 27e fois. On ne sait trop si c’est cet aspect qui a influencé Marc Bergevin, mais il s’est vraiment bien équipé pour effectuer des transactions.

Que ce soit Marc Bergevin, ou un autre directeur général qui sera à la barre de l’équipe cet été, cet homme sera en position de maître avec pas moins de 14 choix , dont 6 parmi les 3 premières rondes en 2020 et 10 choix, dont 4 dans les 3 premières rondes en 2021.
Voici la situation du Tricolore au niveau des choix :

De l’espace sur la masse salariale

Au moment où on se parle, le Canadien de Montréal a une masse salariale de 75 318 809 $. Il dispose de 4 539 794 $. Il y a 3 joueurs de l’équipe qui deviendront agents libres sans restrictions. Il s’agit de Dale Weise, Keith Kinkaid et Christian Folin. Aucun des 3 ne devrait être de retour. Ensuite, Marc Bergevin devra décider de ce qu’il fera avec les 4 joueurs qui deviendront agents libres avec restrictions à la fin de la présente saison. Ce sont les attaquants Max Domi et Charles Hudon, et les défenseurs Victor Mete et Xavier Ouellet.

Le contrat de Max Domi est probablement le plus important à renégocier. Domi gagne en ce moment 3 150 000 $. Il ne connait pas une très bonne saison, mais il a repris du poil de la bête et il faut s’attendre tout de même à ce qu’il obtienne une augmentation de salaire. On peut envisager un salaire de 5 millions $ annuellement dans son cas.

Outre le cas de Max Domi, le contrat de Victor Mete arrive aussi à échéance et c’est un autre joueur qui devrait être de retour. Mete gagne 748 333 $. On peut s’attendre à ce qu’il obtienne un nouveau contrat avoisinant le million de dollars ou un peu plus.

Charles Hudon et Xavier Ouellet sont 2 cas incertains. Les deux joueurs ont surtout évolué avec le Rocket de Laval cette saison. Hudon gagne 800 000$ et Xavier Ouellet 700 000$. S’ils sont de retour, ce sera pour un salaire similaire.

Certains diront que le CH n’est pas tellement plus avancé puisque le 4 539 794 $ servira surtout à payer les augmentations de Domi et Mete. Cependant il ne faut pas oublier de déduire les salaires des joueurs qui ne seront pas de retour. Ce sera fort probablement le cas de Dale Weise ( 2 350 000 $) de Christian Folin (800 000$) et de Keith Kinkaid ( 1,75 million $ US, mais seul 675 000$ compte sur la masse, car il joue avec le Rocket).

Du bon travail de Marc Bergevin

Nous parlons donc d’un montant de 3 825 000$. À ce montant il faut ajouter un peu plus d’un million qui sera épargné lorsque Karl Alzner sera retourné au Rocket. de plus, l’impact du rachat de Steve Mason qui était d e 1 366 667 $ va disparaître aussi. Ce sera aussi le cas pour la portion de salaire que paie le Canadien en ce moemnt pour Marco Scandella ( 2 millions) et Ilya Kovalchuk(350 000$) Nous arrivons donc à une belle marge de manoeuvre de plus de 8 millions $ de dollars. Cela sans compter que le montant libre en ce moment ne sera probablement pas complètement utilisé par Marc Bergevin et qu’il est possible que Charles Hudon et Xavier Ouellet ne soient pas de retour ou évoluent aussi avec le Rocket. De plus, la masse salariale sera augmentée.
Nous pouvons donc avancer que le directeur général va bénéficier au final, d’un coussin d’environ 11 millions de dollars.

Avec ce montant et les nombreux choix au repêchage en banque, le directeur général du Tricolore sera en position très confortable pour effectuer une transaction. Le CH a des besoins urgents à combler, nous vous en reparlerons plus longuement dans un prochain texte, mais qu’on aime Marc Bergevin ou pas, on doit avouer qu’il a bien placé ses pions pour pouvoir effectuer une transaction qui va améliorer l’équipe.

Ne soyez donc pas surpris de voir le Canadien de Montréal effectuer un coup d’éclat au prochain repêchage !
Crédit photo : NHL.com

À lire aussi sur le 7e Match

Voici un très beau geste de la part des joueurs du Canadien:

Les joueurs du CH vont aussi aider les employés à l’événement des Canadiens de Montréal et du Rocket de Laval


Pas de hockey avant mai dans la Ligue américaine:

Il n’y aura pas de hockey avant le mois de mai dans la Ligue américaine de hockey

Le Canadien pourrait faire les séries :

Le Canadien de Montréal pourrait participer aux prochaines séries éliminatoires par la faute du coronavirus !