Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Le Canadien évite de justesse une autre déconfiture


Par Gabriel Asselin

Après avoir laissé filer une autre avance de buts contre les Rangers de New York, s’effondrant totalement en troisième période, le Tricolore reprenait l’action en recevant la visite des Hurricanes de la Caroline. Pour l’occasion, Xavier Ouellet effectuait un retour au jeu au profit de Karl Alzner, tandis que Charlie Lindgren obtenait le départ devant la cage du Tricolore.

Les hommes de Claude Julien ont amorcé le match sur les chapeaux de roues en décochant pas moins de 9 tirs au cours des trois premières minutes de la rencontre, parvenant à ouvrir le pointage au cours de cette séquence. Après avoir accepté la passe de Brendan Gallagher le long de la bande, Tomas Tatar a servi une passe parfaite dans l’enclave pour Phillip Danault, qui n’a redirigé le disque dans le fond du filet afin d’inscrire son 13e but de la campagne.

Les Hurricanes ont rapidement été en mesure de renverser la vapeur, limitant le Canadien à seulement deux tirs au cours des dix minutes subséquentes et six lancers pour le reste de la première période. Malgré qu’il ait concédé plusieurs bonnes occasions de marquer aux visiteurs, le Tricolore a laissé passer la tempête avant de reprendre du poil de la bête en fin de période, tout cela devant les yeux d’un certain Josh Gorges.

Le Canadien a sensiblement reproduit son début de match pour amorcer le deuxième vingt, mais avec encore plus de mordant. Tout d’abord, lors de la quatrième minute de jeu, Jordan Weal a dirigé une faible rondelle vers la cage d’Anton Forsberg, qui a semblé surprendre tout le monde. Paul Byron a ensuite profité de la confusion pour remettre en retrait pour Max Domi qui n’a eu qu’à dégainer dans une cage béante pour inscrire son 17e but de la saison.

Puis, 17 secondes plus tard, Forsberg a accordé un très juteux retour sur le lancer frappé de Tomas Tatar et Brendan Gallagher a profité de l’occasion pour décocher également un puissant lancer, inscrivant son 21e but de la saison. Ce but chassait Forsberg de la rencontre.

Malgré que le Tricolore a nettement dominé le jeu en deuxième période, récoltant 12 tirs au but contre seulement cinq, les visiteurs sont parvenus à s’inscrire au pointage. Suite à une mise en jeu remportée par Jordan Staal, Haydn Fleury a profité de la circulation lourde devant Charlie Lindgren afin de décocher un tir des poignets qui s’est frayé un chemin jusque dans le fond de la cage.

https://twitter.com/HeresYourReplay/status/1233925921855459328

Dans les derniers instants de l’engagement, Vincent Trocheck s’est échappé devant le portier du Tricolore alors que son équipe évoluait à court d’un homme et Lindgren a brillamment eu le dernier mot.

Les Hurricanes sont parvenus à réduire l’écart à un seul but très tôt en troisième période. Dès la 74e seconde de jeu, Joel Edmundson a utilisé sensiblement la même technique que Fleury et le résultat fut le même alors qu’il a fait scintiller la lumière rouge à l’aide d’un tir de la ligne bleue.

https://twitter.com/HeresYourReplay/status/1233936517393010689

Ce qui devait arriver arriva. En toute fin de rencontre, alors qu’il ne restait que 77 secondes à faire, Edmundson a profité de la circulation lourde pour décocher un lancer frappé de la ligne bleue et Justin Williams a habillement redirigé la rondelle au passage afin d’inscrire son troisième but cette saison et envoyer le match en prolongation.

Le Canadien est heureusement parvenu à éviter la déconfiture alors que Jeff Petry a accepté la longue passe de Tomas Tatar avant de déjouer Alex Nedeljkovic d’un bon tir dans la lucarne.

https://twitter.com/HeresYourReplay/status/1233946392202285057

Le Canadien disputera son prochain match mardi alors qu’il rendra visite aux Islanders de New York.

Crédit photo: NHL.com

À lire aussi sur le 7e Match

Le Rocket recevra de l’aide de Jesse Ylönen :

Jesse Ylönen va se joindre au Rocket

Un but et un moment mémorable:

Il y a 10 ans, Sidney Crosby électrisait une nation

Les Canadiens perdent une autre avance:

L’histoire se répète pour le Tricolore