Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Formation du CH – Match Canadiens vs Lightning


Par Gabriel Asselin

Après avoir aisément vaincu aisément les Islanders de New York, le Canadien poursuivra son périple de trois matchs ce soir alors qu’il rendra visite au Lightning de Tampa Bay. La rencontre s’amorcera sur le coup de 19h.

L’alignement partant

À l’attaque !

Du côté de l’attaque, Lukas Vejdemo, rappelé du Rocket mercredi soir, prendra la place de Tomas Tatar dans la formation du Tricolore.

Défendons-nous ! :

Du côté de la défensive, aucun changement ne sera apporté alors que Karl Alzner sera le défenseur laissé de côté.

Arrêt-Stop, on ne passe pas ! :

Carey Price sera à son poste devant la cage des siens et Charlie Lindgren le secondera.

Formation projetée pour le match de ce soir :

Les trois clés du match :

1- Attention à …
Nikita Kucherov

Tout comme les Islanders, le Lightning connait des difficultés par les temps qui courent alors qu’il n’a remporté qu’un seul de leurs six derniers matchs malgré qu’il conclura ce soir une séquence de cinq matchs à domicile. Les hommes de John Cooper ont d’ailleurs concédé pas moins de 26 buts au cours de cette séquence de six rencontres. Ces récents déboires sont très certainement attribuables à la perte de Steven Stamkos, qui devrait rater le reste du calendrier en raison d’une blessure. L’équipe étant désormais à 9 points des Bruins de Boston, alors qu’ils étaient en pleine lutte avant cette série noire, le Lightning devra espérer une bonne production offensive de Nikita Kucherov s’il souhaite rejoindre les Bruins. Avant d’être blanchi, justement contre Boston, mardi, le Russe de 26 ans avait inscrit son nom sur la feuille de pointage durant les 19 rencontres précédentes, amassant 14 buts et 17 mentions d’aide pour 31 points. Depuis le début de la saison, celui qui a complété son stage junior dans la LHJMQ, avec les Remparts de Québec et les Huskies de Rouyn-Noranda, a récolté 31 buts et 49 mentions d’aide pour 80 points en 64 rencontres. Il n’est vraiment pas dans la course pour récolter un deuxième trophée Art-Ross consécutif, qu’il avait aisément remporté avec une production de 128 points, alors qu’il est 28 points Leon Draisaitl. Étonnamment, malgré la puissante attaque massive du Lightning, qui pointe au septième échelon de la LNH, Kucherov n’a que quatre buts avec l’avantage d’un homme depuis le début de la saison. Bref, malgré qu’il connait une saison un peu plus difficile que la dernière, le Tricolore devra surveiller Kucherov de près s’il souhaite signer une troisième victoire consécutive.

2- Connaître un bon début de match

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le Lightning a l’habitude d’amorcer ses matchs du bon pied. En effet, les hommes de John Cooper viennent au deuxième échelon pour le nombre de buts concédés au premier tiers avec 44 filets, un seul de plus que les Bruins de Boston qui occupent le premier échelon à ce chapitre. Ils font également belle figure en ce qui a trait aux buts inscrits au cours du même intervalle, alors qu’il occupent le septième échelon avec 65 filets. En comparaison, le Tricolore pointe en troisième position, un seul but derrière l’Avalanche et les Oilers. Le Lightning présente donc un différentiel de +21 au premier tiers, ce qui représente le deuxième meilleur rendement du circuit Bettman derrière le différentiel de +25 des Bruins. La formation floridienne fait également belle figure au deuxième tiers alors qu’elle vient au troisième échelon avec 84 buts inscrits, en route vers un excellent de +17 lors de la période médiane. Le Lightning vient également au troisième échelon, derrière l’Avalanche et les Bruins, tout juste devant le Canadien avec le premier but du match inscrit à 39 reprises depuis le début de la saison. Cependant, leur pourcentage de réussite de 71,8% en pareille circonstance n’est suffisant que pour le 11e échelon de la LNH. Bref, le Lightning a l’habitude de connaître de bons débuts de matchs et le Tricolore devra s’activer dès la mise en jeu initiale de la rencontre.

3- Capitaliser en jeu de puissance

Le Lightning fait belle figure dans la plupart des statistiques collectives, mais il y en a une qui connait des ratés par les temps qui courent. En effet, le désavantage numérique numérique de la formation floridienne se classe au 11e échelon du circuit Bettman avec une efficacité plus que respectable de 81,9%. Par contre, au cours de leurs huit derniers matchs, la situation est nettement moins rose alors le Lightning a concédé dix buts en 33 opportunités, soit une efficacité de seulement 69,7% sur une moyenne de 4,1 jeux de puissance par rencontre. Cette dernière n’est pas tant surprenante puisque Tampa Bay représente la quatrième équipe la plus indisciplinée de la ligue avec une moyenne de 3,27 occasions en attaque massive à l’adversaire par rencontre. Premier pendant une bonne partie de la saison, le Canadien a maintenant glissé au deuxième échelon avec une efficacité de 26,7 avec l’avantage d’un homme sur les patinoires adverses. Bref, le Lightning éprouve des difficultés dernièrement à court d’un homme et le Tricolore devra en profiter s’il veut récolter les deux points.

En suivant ces trois clés, le Canadien pourrait signer une troisième victoire consécutive.

Crédit photo : NHL.com (4 fois)

À lire aussi sur le 7e Match

L’espoir du Canadien connaît de très bons moments en Suède:

Un bel honneur pour l’espoir du CH Mathias Norlinder

Le défenseur des iIslanders s’en sort bien et possède vraiment un bon sens de l’humour :

Johnny Boychuk l’a échappé belle…et fait une déclaration hilarante !

Un but et un moment mémorable:

Il y a 10 ans, Sidney Crosby électrisait une nation