Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Un drôle de record pour les Bruins de Boston lors de leur première conquête de la Coupe Stanley


Par Daniel Vanier

Il y a vraiment toutes sortes de records dans le grand livre d’histoire de la Ligue Nationale de Hockey.

Certains sont moins enviables alors que d’autres démontrent la force d’une équipe. Parfosi des records un peu plus spéciaux peuvent nous induire en erreur. C’est le cas pour celui des Bruins de Boston de 1928-29.

Le moins de buts de l’histoire pour remporter une Coupe Stanley

Les gagnants de la Coupe Stanley de la saison 1928-29 furent les Bruins de Boston. C’était la première coupe de l’histoire de la formation bostonnaise. La formation menée entre autres par Eddie Shore a aussi inscrit un record cette saison-là. En effet, c’est l’équipe gagnante de la Coupe Stanley qui a compté le moins de buts au cours des séries éliminatoires pour remporter le précieux trophée. Les Bruins n’ont inscrit que 9 buts en 5 matchs de séries :

La meilleure offensive de la LNH en 1928-29

Nous pouvions donc croire en voyant ce record que dans le cas des Bruins de 1928-29 ce n’était sûrement pas l’offensive qui était leur force. Pourtant, c’était justement cette équipe qui avait marqué le plus de buts lors de la saison 1928-29 avec 89 en 44 matchs. 5 de plus que les Maple Leafs de Toronto qui ont terminé au 2e rang à ce chapitre cette saison-là et aussi 18 de plus que les Canadiens de Montréal qui avaient tout de même terminé premiers de leur division.

Des époques différentes

Il faut par contre dire que les choses étaient différentes à cette époque. Tout d’abord, il n’y avait que 10 équipes. Ensuite, les séries éliminatoires n’étaient pas des 4 de 7 comme c’est le cas aujourd’hui. Les trois premières équipes de chaque division sont qualifiées pour les séries éliminatoires. Les premiers de chaque division étaient directement qualifiés pour les demi-finales alors que les quatre autres équipes jouaient un quart de finale.Il n’y avait que la demi-finale entre les 2 champions de chacune des 2 divisions était un 3 de 5 alors que la finale était un 2 de 3, comme les quarts de finale opposant les équipes qui ont terminées 2 et 3e de leur division respectives.

Voici le classement pour la saison 1928-29 :

3 blanchissages en 4 matchs pour le gardien des Bruins en finale

C’était la première fois de l’histoire de la Ligue nationale de hockey qu’une finale se dispute sans équipe canadienne. Disons que cela s’est reproduit souvent depuis ! Le premier match est joué le 28 mars à Boston devant près de 18 000 spectateurs. Dit Clapper et Dutch Gainor marquent chacun un but lors de la deuxième période alors que Tiny Thompson réalise son troisième blanchissage en quatre matchs et les Bruins gagnent le match 2-0. Dans la deuxième rencontre, jouée au Madison Square Garden à New York, les deux équipes sont à égalité 1-1 après deux périodes, le but des Bruins ayant été inscrit par Harry Oliver. Cependant moins de deux minutes avant la fin de la troisième période, Bill Carson marque le deuxième but de Boston qui leur donne la victoire et la première coupe Stanley de l’histoire des Bruins…Ainsi qu’un record qui sort de l’ordinaire !

Sans le savoir à ce moment-là, les Bruins de Boston de 1928-29 allaient s’inscrire dans l’histoire à 2 reprises.
Crédit photo et source : Wikipedia et Twitter

À lire aussi sur le 7e Match

Alexis Lafrenière est vraiment dans une classe à part:

Alexis Lafrenière: LE seul roi du repêchage 2020 de la LNH

Pierre Houde est vraiment un grand monsieur :

Un beau geste de Pierre Houde !

Une façon originale de s’entraîner pour Ilya Kovalchuk :

Une technique d’entraînement bien spéciale pour Ilya Kovalchuk

Mots clés: , , , , , , ,