Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Roberto Luongo fut le gardien le plus occupé des 20 dernières années


Par Daniel Vanier

Nous savions déjà que Roberto Luongo était un grand gardien. Nous constatons maintenant qu’il fut aussi un gardien de but très occupé.

En effet, le site NHL Public Relations a répondu à une question d’un amateur de hockey qui se demandait combien il y avait eu de tirs au but dans la LNH depuis le 1er janvier 2000. Le site a bien fait les choses. Ils ont d’abord donné la réponse à l’amateur de hockey en question et ce sont 1 538 207 rondelles qui ont été dirigées vers un gardien de la LNH au cours des 20 dernières années. Non seulement le site a effectué cette première recherche, mais les recherchistes en ont donné encore plus que le partisan en demandait, en recherchant quel fut le gardien qui a reçu le plus grand nombre de tirs au cours des 20 dernières saisons. Le cerbère le plus sollicité fut Roberto Luongo qui a dû effectué pas moins de 28 114 arrêts :

Le gardien repêché le plus tôt

En juin 1997, Roberto Luongo est sélectionné lors du repêchage d’entrée de la Ligue nationale de hockey. Ce sont les Islanders de New York qui vont le choisir avec le 4e choix au total après que les Bruins de Boston, les Sharks de San Jose et les Kings de Los Angeles ont tous trois opté pour des joueurs de centre en sélectionnant respectivement Joe Thornton, Patrick Marleau et Olli Jokinen. L’ancien portier des Foreurs de Val-d’Or dans la LHJMQ devient ainsi le premier gardien à avoir été repêché aussi rapidement depuis le repêchage amateur de 1968.

Échangé aux Panthers

Le record de Luongo ne tiendra pas très longtemps toutefois, car au repêchage d’entrée de 2000, les Islanders effectuent un autre coup d’éclat en sélectionnant le gardien américain Rick DiPietro avec le tout premier choix de cette année-là.Les Islanders vont alors échanger Luongo en compagnie d’Olli Jokinen en retour d’Oleg Kvasha et de Mark Parrish aux Panthers de la Floride. Kvasha et Parrish n’étaient pas de mauvais joueurs, mais force est d’admettre que ce fut un échange qui tournera rapidement en faveur de la formation floridienne. Luongo devint rapidement un gardien numéro 1 vedette et Olli Jokinen devint pour sa part, le meilleur pointeur de la franchise. Il fut toutefois dépassé par Jonathan Huberdeau en janvier dernier.

Pas de Coupe Stanley, mais une carrière étincelante

Roberto Luongo a disputé un total de 1044 matchs dans la LNH avec les Islanders, les Panthers (2 séjours) et les Canucks de Vancouver. Il a inscrit 489 victoires avec une moyenne de buts alloués de 2,52, un pourcentage d’efficacité de 0.919 et 77 blanchissages.

Roberto Luongo n’a pas eu la chance de gagner une Coupe Stanley au cours de sa carrière. Cependant, il fut médaillé d’or aux Jeux olympiques d’hiver de 2010, à Vancouver, alors qu’il faisait partie de l’équipe du Canada. Il a pris part à tous les matchs sauf un, soit celui opposant les États-Unis au Canada, lors duquel Martin Brodeur a joué.Il fut donc le gardien principal lors du gain de cette médaille.
Son immense talent et sa splendide carrière furent reconnus.Son numéro 1 fut retiré par les Foreurs de Val-d’Or,et le Titan d’Acadie-Bathurst dans la LHJMQ et par les Panthers de la Floride dans la LNH.
Roberto Luongo est un grand joueur qui sera assurément intronisé au temple de la renommée du hockey. Il fait partie de ces nombreux joueurs qui font mentir les trop nombreux amateurs de hockey qui évaluent le talent d’un joueur par le nombre de Coupe Stanley remportées au cours d’une carrière.

Luongo n’en a gagné aucune, mais il a pleinement mérité d’être reconnu comme un des plus grands gardiens de l’histoire de la LNH.

Crédit photo : NHL.com

À lire aussi sur le 7e Match

Les Bruins de Boston ont inscrit un record lors de leur 1ere conquête de la Coupe Stanley:

Un drôle de record pour les Bruins de Boston lors de leur première conquête de la Coupe Stanley

Pierre Houde est vraiment un grand monsieur :

Un beau geste de Pierre Houde !

Voilà un jeune très prometteur :

Connor Bedard : le meilleur espoir depuis Connor McDavid ?


Mots clés: