Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Brian Burke révèle un scénario qui aurait fort probablement donné une Coupe Stanley à Joe Thornton


Par Daniel Vanier

Brian Burke est un homme qui ne laisse personne indifférent. C’est un homme coloré qui n’a pas peur de faire des déclarations qui risquent de faire jaser en tant qu’analyste de hockey avec Sportsnet.Il semble qu’il n’avait pas peur de poser des gestes osés aussi alors qu’il était un directeur général dans la Ligue Nationale de Hockey. Burke a livré des commentaires très intéressants dans un questions/réponses sur Twitter hier.

Les Ducks voulaient Joe Thornton

Brian Burke a notamment parlé de certains échanges qu’il n’est pas parvenu à finaliser alors qu’il était directeur général suite à une excellente question d’un internaute nommé Kevin Tulak :


Ce qui lui a donné le plus de regret est l’échec de l’acquisition du joueur de centre Joe Thorton des Bruins de Boston, alors que Burke était le directeur général des Ducks d’Anaheim. Voici ses propos :

« J’ai désespérément tenté d’avoir Joe Thornton à Anaheim. Je pense qu’on battait l’offre qui a été acceptée. On parlait avec le directeur général (des Bruins) Mike O’Connell chaque jour».

Une offre bien meilleure que celle des Sharks

L’offre de Brian Burke était la suivante. Il protégeait 5 joueurs de son équipe appelée les Mighty Ducks à l’époque, Mike O’Connell pouvait alors choisir n’importe quel joueur qui était 6e selon lui. Burke aurait alors ajouté un autre joueur de sa formation. Il ajoutait de plus un jeune espoir ainsi qu’un choix de première ronde :

Si on jette un coup d’oeil à la formation des Mighty Ducks en 2005-06, on pourrait croire que les 5 joueurs qu’aurait protégés Burke auraient été les attaquants :Teemu Selanne et Andy McDonald qui venaient d’inscrire respectivement 90 et 85 points. Il aurait aussi fort probablement protégé les deux jeunes attaquants très prometteurs qu’étaient, Ryan Getzlaf et Corey Perry ainsi que son as défenseur Scott Niedermayer.

Cela laissait tout de même de très bons joueurs disponibles pour le DG des Bruins dont les attaquants Joffrey Lupul, Chris Kunitz, Rob Niedermayer et Petr Sykora ainsi que les défenseurs Keith Carney, François Beauchemin et Ruslan Salei.

Burke disait qu’il croyait que son offre était supérieure et effectivement les Bruins auraient eu avantage à accepter l’offre de Brian Burke au lieu de celle des Sharks qui fut finalement accepté et qui a donné les attaquants Marco Sturm et Wayne Primeau ainsi que le défenseur Brad Stuart aux Bruins en retour du légendaire Joe Thornton. Un prix dérisoire en retour d’un joueur qui se retrouvera assurément au temple de la renommée à la fin de sa carrière. Pour une raison qu’on ne peut expliquer, ce fut toutefois le choix de Mike O’Connell.

Une transaction qui aurait donné une Coupe Stanley à «Jumbo Joe» ?

Marco Sturm a donné 4 saisons de plus de 20 buts aux Bruins avant de se retrouver avec les Kings.Wayne Primeau a produit 29 points en 101 matchs avec Boston avant de passer aux Flames, justement en compagnie de Brad Stuart qui a pour sa part obtenu 48 points en 103 matchs avec la formation bostonnaise.

De son côté, « Jumbo Joe » a connu toute une carrière avec les Sharks. Dès son arrivée, il a produit 92 points en seulement 58 parties. Il a par la suite suivi avec une saison de 114 points en 2006-2007. Toutefois, cette saison-là les Ducks ont pour leur part gagné la coupe Stanley.

Si les Bruins avaient choisi d’accepter l’offre de Brian Burke, Joe Thornton aurait ainsi une coupe Stanley à son actif. l’ancien directeur général dit qu’il est encore amer aujourd’hui de ne pas avoir réussi à conclure cette transaction :

« Je suis encore amer de ne pas l’avoir eu. »

Parions que lorsque Joe Thornton prendra connaissance de cette transaction avortée, il risque d’être fort amer lui aussi, lui qui disait récemment à quel point il regrettait de ne pas avoir encore réussi à mettre la main sur la Coupe Stanley.

Crédit photo : NBC Sports

À lire aussi sur le 7e Match

Quinton Byfield transformera l’équipe qui va le repêcher :

Quinton Byfield: le légitime #2

Le choix de 7e ronde du CH en 2019 a donné tout un compliment à Nick Suzuki:

Rafaël Harvey-Pinard encense Nick Suzuki

Bravo à la compagnie Bauer :

Un geste de solidarité important de la compagnie Bauer

Mots clés: , , ,