Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

L’agent d’Andrei Markov confirme que le défenseur prend sa retraite


Par Daniel Vanier

L’agent de l’ancien défenseur du Canadien de Montréal, Andrei Markov, vient de confirmer une nouvelle que la plupart des observateurs de la planète Hockey jugeaient imminente. Le vétéran défenseur vient de décider officiellement d’accrocher ses patins.

L’agent de Markov, Sergey Isakov, a confirmé le tout au journaliste de TVASports.ca, L-A Larivière par texto cet après-midi

Andrei Markov est maintenant âgé de 41 ans. Il a joué la dernière campagne avec le Lokomotiv de Iaroslavl, dans la KHL. En 23 matchs en 2019-2020, il a amassé sept points, dont un but avec cette équipe.TSN 690 avait annoncé la semaine dernière que l’organisation n’allait pas lui offrir un nouveau contrat.

Auparavant, Markov avait passé deux saisons avec l’Ak-bars de Kazan, avec qui il a la chance de soulever la coupe Gagarine en 2018.

Une splendide carrière pour un choix de 6e ronde

Celuiq ui était surnommé «le général» lors de son séjour avec le Tricolore avait été un choix de sixième ronde du CH au repêchage de 1998.
Comme le dit si bien Marc-Olivier Beaudoin, Andrei Markov aura connu une splendide carrière :

Dans la Ligue nationale, le gaucher a été invité deux fois à la classique des étoiles et a joué ses 990 rencontres dans la LNH avec le Canadien de Montréal. Il a inscrit 119 buts et 453 passes pour un total de 572 points au cours de sa carrière dans la LNH. Cela lui permettait de rejoindre Guy Lapointe au 7e rang de l’histoire des Canadiens pour les points par un défenseur.

Il a mentionné qu’il aurait beaucoup aimé revenir disputer son 1000e match dans la LNH avec les Canadiens de Montréal. Malheureusement pour lui, cela ne s’est pas produit.

Félicitations Andrei Markov et profite de ce repos bien mérité.

Crédit photo : Sportsnet

À lire aussi sur le 7e Match

Un commémoratif de la dernière grande victoire du CH et une analyse de 6 joueurs qui ont jamais produit autant après 1993 :

Ces héros oubliés partie 2 : retour sur la Coupe Stanley de 1993

Pierre Dorion a toutes les raisons du monde d’arborer son plus beau sourire aux lèvres :

Pierre Dorion a déjà sa stratégie pour le prochain repêchage

Une belle récompense pour Samuel Blais :

Samuel Blais signe un nouveau contrat avec les Blues

Mots clés: , ,