Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

3 pays en croissance au hockey


Par Guillaume Arcand

Le hockey connait une croissance assez significative depuis un bon moment à travers le monde. Cette croissance, on peut facilement en prendre conscience lors des championnats internationaux comme le WJC-20, où les pays sont presque tous sous leur forme optimale. Voici les 3 pays qui, selon moi, progressent le plus par les temps qui courent.

3-Finlande

Depuis la nuit des temps, la Finlande est un des 5 pays au sommet du monde en hockey. Toutefois, au cours des dernières années, on a pu apercevoir une progression remarquable.

On n’a jamais vu une aussi bonne formation Finlandaise que celle de 2016, qui avait dans ses rangs Sebastian Aho, Patrik Laine et Jesse Puljujarvi, et qui a raflé l’or. L’exploit de 2019, où les Finnois ont mis la main sur les médailles dorées malgré l’absence de joueurs importants qui étaient admissibles comme Jesperi Kotkaniemi, Kristian Veselainen et Miro Heiskanen, est tout aussi significatif.

Rasmus Kupari

Ces deux excellentes délégations ont gagné 3 médailles d’or en 7 championnats,alors que la Finlande en avait remporté seulement 2 en 40 ans avant 2014. Les chiffres ne mentent pas.

Une autre raison prouvant la récente ascension de la Finlande est le nombre de jeunes joueurs provenant du pays scandinave qui grandissent et fleurissent un peu partout dans la LNH. En 2018-19, ils étaient 52 Finlandais à évoluer dans la grande ligue, dont 3 qui avaient dépassé la marque des 70 points, contre 31 en 2011-12 et aucun ayant atteint les 70 points.

Aussi, si on parle de 3 Finlandais marqueurs de 70 points l’an dernier, le nombre va croitre dans les années à venir. On peut aussi expliquer cette avancée de la Finlande par les derniers repêchages, où de plus en plus d’espoirs provenant du rival de la Suède lors des championnats internationaux sont sélectionnés lors des séances de repêchage.

Si, il y a 10 ans, on atteignait presque un plateau quand 15 Finlandais se faisaient offrir un chandail lors de la journée du repêchage, 15 joueurs choisis de la nation rivale de la Suède est maintenant ce qu’on peut considérer comme un minimum. Voilà que la Finlande compte 61 joueurs choisis lors des 3 derniers encans, en plus d’avoir établi un nouveau record de 6 joueurs originaires du gros pays européen ayant monté sur l’estrade lors du premier tour en 2017.

Si le repêchage 2018 peut être considéré comme une mauvaise année pour les Finnois, il s’agit d’une très bonne nouvelle. Rappelez-vous que lors de ce repêchage, Jesperi Kotkaniemi et Rasmus Kupari étaient les seuls Finlandais qui avaient trouvé preneur lors des 31 premières sélections.

Si, lors des compétitions internationales, la Finlande semblait être capable, au mieux, de donner du fil à retordre aux grandes puissantes auparavant, voilà qu’elle peut maintenant se considérer comme étant une de ces puissances.

2-Suisse

Les mondiaux juniors où l’équipe suisse n’est rien de plus qu’un pays qui fait au mieux les quarts de finale est de l’histoire ancienne. Il n’est plus aussi facile de dégager les chandails rouges à la croix blanche que ce l’était auparavant.

En 2019, les Suisses ont vaincu la Suède en quart de finale et aurait pu reproduire cet accomplissement un an plus tard si la formation de Thierry Paterlini ne s’était pas heurtée à l’équipe russe, qui a passé à un cheveu de mettre la main sur les grands honneurs du tournoi. On peut aussi observer la progression de la nation suisse avec l’incroyable exploit lors du championnat mondial sénior en 2018, alors que la formation suisse est passée bien près de revenir à la maison avec une médaille d’or au coup.

Valentin Nussabaumer

Le pays au drapeau carré avait aligné, en 2018, une des meilleures formations de son histoire, tous niveaux de championnat confondus. Dans la LNH, on peut également témoigner l’ascension suisse. Maintenant, au sein du circuit Betteman, ce sont 4 attaquants (Nico Hischier, Nino Niedereitter, Timo Meier et Kevin Fiala) qu’on peut considérer comme attaquant top 6, en plus d’un des meilleurs défenseurs de la ligue en Roman Josi.

C’est sans compter que la plupart des joueurs nommés précédemment sont loin d’avoir atteint leur plein potentiel. On peut aussi parler des nombreux jeunes loups provenant du pays montagneux qui arrivent en grand nombre dans la LNH.

On a pu l’observer à partir des récents championnats mondiaux juniors et séniors ainsi que dans la LNH, où les jeunes Suisses montrent leurs dents. La nation nageant dans le groupe mondial au niveau junior depuis 2010 est prête à passer à la prochaine étape.

1-Allemagne

Le pays réunifié en 1993 nous a offert la superbe série Dark sur Netflix, sorti en 2017. Ce même pays risque également d’offrir autre chose d’extraordinaire, qui est un 3e joueur choisi en première ronde en 3 repêchages consécutifs.

En effet, après avoir envoyé Dominik Bokk, choisi 25e en 2018, et Moritz Seider, choisi 6e en 2019, voilà qu’un attaquant au nom de Tim Stutzle risque de ne plus être disponible lorsque les 5 premières équipes auront fait leur choix lors du prochain encan de la LNH.

Ces jeunes prodiges, qui ont pris part au plus récent mondial junior, ont été épaulés, durant le tournoi, par d’autres joueurs allemands prometteurs comme Justin Schutz, John-Jason Peterka et Lukas Reichel. Cette formation a causé une certaine surprise qui a permis de faire ouvrir bien des yeux sur les avancées qu’ont réussies les Allemands au hockey.

Cette formation, qui n’a rien à voir avec les bonnes vielles formations allemandes qui ne parvenaient jamais à rester dans le groupe élite du CMJ, n’est pas qu’un mirage, et risque de reproduire d’autres performances du même calibre lors des prochains championnats juniors.

Dans cette croissance du pays européen, des joueurs comme Dominik Kahun et la super vedette Leon Draisaitl sont aussi responsables d’avoir mis leur pays sur la carte.

Mentions honorables

Certains pays auraient pu se retrouver dans ce top 3. Ils sont passés bien près de le faire, mais ont dû finalement inclinés devant de meilleurs compétiteurs sont la République tchèque, le Kazakhstan et l’Autriche.

Donc, voici les 3 nations qui risquent le plus d’en surprendre plusieurs dans les championnats internationaux qui auront lieu dans les prochaines années. Le texte portant sur les 3 pays connaissant le plus grand déclin, qui est en fait la 2e partie de cette série, arrivera sous peu.

Crédit photo: Knights On Ice, Les Dépisteurs, IIHF, Lehtbrige News Now

À lire aussi sur le 7e Match

Voici les questionnements si le repêchage de la LNH se déroule avant que la saison soit terminée:

Le repêchage de la LNH pourrait avoir lieu avant la reprise de la saison

Une analyse de la nouvelle acquisition du Canadien :

VIDÉO : Vasili Demchenko ne semble pas mauvais du tout !

La ténacité d’Ève Gascon est formidable. Voici une entrevue avec la jeune gardienne qui ne cesse d’établir des records :

Ève Gascon : Un exemple de ténacité

Mots clés: , , , , , , , ,